Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Nous sommes en avril 1971, c'est les vacances de printemps
Classe aisée clôturée pour les inventés
Merci de privilégier les autres strates sociales ou de vous orienter
vers la noblesse, les familles connues ou les scénarios des membres

Partagez | 
 

 { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aestas
R. Aubrey Rutherford
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Sam 6 Aoû - 0:27


Rose Aubrey Rutherford
feat. Ebba Zingmark

Nom: Rutherford Prénom de naissance: Rose. Ce prénom n'appartient à personne ; à vrai dire elle est la seule à le porter dans la famille. Il est à lui seul un bon résumé de la personne à qui il appartient à vrai dire ; que ce soit en anglais ou en français, il reste le même. Quel dommage que personne d'autre ne le connaisse. Jusqu'à ce qu'elle arrive en France, c'était son prénom, le seul. Maintenant c'est un peu différent, elle ne dira pas  Prénom d'usage: Aubrey. Là c'est une autre histoire ; Aubrey, ça ne court pas les rues. C'est très vaguement normand, pas français pour un sou, mais elle l'aime bien, elle le préfère même à son premier nom. Généalogie: Les Rutherford, c'est d'abord les parents. Ils se sont fait un petit nom de par leur travail et leur fidélité sans faille à l’État. Ils sont pas nobles, c'est même des anglais. Même s'ils habitent depuis des années en France, ils le seront toujours un peu. Ils ont laissé leurs noms au pays, avec l'invocation de leurs Djinns respectifs, aussi sont-ils connus sous les pseudonymes de Henry et Eleanor. Si on remonte un peu plus haut, on voit une famille majoritairement composée de sorciers, plus quelques mariages avec des familles de sang moins "pur".     Nationalité: Bien que son accent prononcé puisse la faire passer pour un agent de l'albion, Aubrey est française. Lieu et date de naissance: 15 août, Exeter, Royaume-Uni.Statut: Élève. Nature du sang: Mêlé Etudes/Profession: IDEAL Baguette magique: Bois de cyprès, 28,75 centimètres, griffe de phénix.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
« La... la monarchie ? » Un haussement de sourcils, un sourire. « Franchement, je sais pas trop. Enfin, c'est plutôt bien ! Dans les circonstances actuelles, j'veux dire. » Aubrey n'est pas la personne à qui s'adresser pour ce genre de débat. Face à cette question, elle cherchera bien évidemment une réponse, qui est invariablement semblable à la précédente, remplie de 'j'imagine' et de 'peut-être'. La monarchie reste très nébuleuse pour elle ; elle est quelque chose qui est au dessus d'elle et qui, pour l'instant, n'est là que par nécessite. Sans prendre en compte une immortalité probable, poussant les pontes à vouloir diriger pour l'éternité, elle se dit que c'est bien. Elle est là pour une raison, non ? Pour l'instant, c'est bien. Mais elle entre dans le débat comme une étrangère à vrai dire ; bien qu'ayant vécu quelques années en France, elle n'est toujours pas apte à comprendre chaque détail de sa politique. Elle pense à ce que pensent ses parents, à ce qu'ils lui ont dit. Ils ne sont pas contre, ils ne sont pas ses fervents admirateurs. Elle est donc comme eux, pour l'instant. Son père travaillant pour l’État, c'est une toute autre histoire qui complique encore la situation et la rendant bien incapable d'expliquer son point de vue.

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
Un haussement d'épaule « J'aimerais pas qu'on m'enferme dans une bague ou dans un vieux collier. Admettons, on m'oublie au fond d'une boîte ?  Quand j'étais petite, on m'a fait recopier dix fois le premier article de la Déclaration des Droits de l'Homme, je crois que je m'en souviens bien. Libre et égaux et tout, je pense que les Djinns pensent, réfléchissent, alors s'ils font ça, ils ont bien le droit d'être libre et égaux avec nous non ?  Enfin je sais pas comment ça peut se goupiller honnêtement, c'est comme avec les humains, faut des lois, faut de l'organisation, un... un genre de sûreté, vous voyez ? » La jeune fille parle en argumentant avec ses mains, haussant les épaules à intervalles réguliers. C'est l’évidence même, voyons. Tout peut être achevé tant que la sûreté est primordiale.

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
« Y'a une différence entre 'envisager' dans le sens 'je souhaite' et 'envisager' dans le sens 'c'est carrément possible'. » Le ton est plus catégorique ? Enfin une idée claire. « Chaque personne est égale, me père du père de mon père s'appelait Rutherford, et je suis sûre que tous les hommes avant lui s'appelaient pareil. Ça pris en compte, je comprend pas pourquoi des gens dont la seule différence c'est de s'appeler York ou Valois ou n'importe quel nom à particule d'ailleurs, seraient plus important. Enfin, j'veux dire. On naît tous de nos parents, qui naissent d'autres gens, qui eux même... vous voyez hein, bein on est tous pareils. Blasted' same. Après, qu'il y ait des gens qui puissent utiliser la magie et d'autres non, c'est bête... Je comprend pas pourquoi. Quand j'étais petite je me demandais, est-ce que c'est parce qu'ils ont fait quelque chose de mal ? Enfin j'y pensais pas trop parce que dans le patelin où j'habite, y'a que des sorciers. Y'en a qui ont des parents moldus des fois, j'en ai dans ma famille. Ça arrive. » Haussement d'épaules.  « Si un jour ça arrive, je crois pas que les gens soient très contents... Je serais la première à aller péter des tronches, je préfère le dire de suite. Je sais qu'il y a des gens bêtes sur terre mais.. quand même pas à ce point, si ? »

Personnalité:


Aubrey Rutherford, « Aub' » comme elle se présente bien souvent, n'est pas quelqu'un de foncièrement compliqué. Elle semble tout d'abord facile à approcher ; car c'est ce qu'elle est. Foncièrement extravertie, il y a d'ailleurs plus de chances qu'elle s'approche de vous avant-même que vous ne seriez tenté d'approcher vers elle. Un bonjour, des présentations ; un rythme de parole soutenu afin de nouer un contact rapide et tangible. Le contact physique ne la rebute pas, et elle aura plus d'une fois donné une franche accolade à la mauvaise personne. Ça ne fait jamais de mal, si ? Aub est quelqu'un qui apprécie le contact social ; elle aime parler autant qu'écouter. Elle aime rire, bouger, danser. Débattre de choses et d'autres est néanmoins quelque chose dont elle reste respectueusement éloignée, par crainte de ne pas faire le poids. C'est un petit tabou chez elle, bien qu'elle admire les personnes capables de prouesses dans ce domaine.

Chaque détail de sa petite personne -et c'est vrai qu'elle n'est pas bien grande, donne une indication précieuse sur son être tout entier ainsi que sa façon de fonctionner et de voir les choses. Les mouvements de ses mains, ses haussements d'épaule, ses rires nerveux sont tous autant signes annonciateurs d'une personne qui ne parvient pas à rester en place. Non pas qu'elle soit incapable à calmer, non pas encore qu'elle soit trop emportée, jusqu'à la déraison, bien entendu. Elle est tout de même incroyablement vive, possédant une incroyable énergie et une grande force morale. Qui n'a d'égal que sa naïveté, d'ailleurs. Elle ne prend pas le temps de réfléchir, aussi croit-elle bon nombre de choses.

C'est avec surprise qu'elle sera la première à remarquer une personne prête à en frapper une autre alors qu'elle oubliera systématiquement de prendre un manteau lorsqu'il pleut. Elle est quelqu'un de très réactif, cependant elle est plus tête en l'air qu'à son tour.

Elle apprécie le calme. Étrangement. Se poser quelques instants, quelques minutes, savourer un rayon de soleil passant au travers de branches d'arbres, regarder un oiseau, l'écume des vagues. Regarder les centaines de choses qu'il est bon de regarder. Mais juste pour une minute ou deux.

Elle est tout de même quelque peu susceptible. Voire même beaucoup. Ses réactions disproportionnées sont la source de la majorité de ses problèmes ; cherchant bien plus souvent une revanche qu'une résolution dans le cas de griefs avec d'autres élèves. Son attitude ainsi que sa propension à ressembler à un épouvantail plutôt qu'à une jeune sorcière de Beauxbâtons lui font, chaque jour, s'inquiéter de ne pas être à la hauteur. Elle travaille, dans une détermination farouche. Son rêve ; achever son cursus avec tous les honneurs et devenir chevalier. Au delà de ses inquiétudes, elle est quelqu'un qui reste fondamentalement optimiste.

Genie in a bottle: Bellérophon

« Sommes-nous presque arrivés ? »

Les plaines s'étendaient à perte de vue, battues par le vent à l'odeur salée. Les nuages gris et la brume nimbant par nuages les détails de l'horizon faisait se confondre les couleurs. Le ciel se mêlait avec la mer qui se mêlait à la terre. Les quelques touffes d'herbe rabougries tassées par l'hiver et la neige n'arboraient que de mornes couleurs. Des verts sombres, des bruns ternes.

Aub sauta par dessus une flaque et atterrit peu adroitement de l'autre côté, dans cinq centimètres de boue. Tâchant sa jupe d'un violet sombre ainsi que ses collants. Ses chaussures étaient, elles, dans un état irrémédiablement perdu.

« C'est toi qu'a dit que tu voulais sortir souvent, tu veux pas déjà rentrer, si ? » lança-t-elle à la créature à ses côtés.

La boule de poils lui lança un regard torve, aussi torve que possible étant donné que ses yeux n'étaient que deux grosses brilles protubérantes posées de chaque côté de sa tête velue. « Je dois admettre que cette forme n'est pas des plus adaptées a ce voyage, très chère. »

La jeune fille hocha la tête avec un rictus. Ouais. Un gros hamster n'était pas des plus pratiques pour se balader au bord de l'Atlantique en Février.

« T'as qu'à changer, tu vas te noyer dans une flaque, là. »

Le Djinn s'ébroua, ses poils humides se dressèrent par endroit. C'était un non. Il avait toujours été borné de toutes manières.

Son Invocation Première s'était passée sans problèmes. Aussi effrayante avait-elle été. Le choc du premier contact, l'incantation. Ses parents, sorciers expérimentés qu'ils étaient, l'avaient mise en garde de très nombreuses fois et leur présence la rassurait. Mais la présence du pentacle, elle, la séparait du monde qu'elle avait toujours connu. Ce n'était que quelques marques sur le sol, mais elles dégageaient une aura qui jurait fortement avec le canapé du salon qui avait été repoussé dans un coin de la pièce pour l'occasion.

Aubrey avait dix ans. Tremblante après avoir prononcé l'incantation d'asservissement. Et devant son corps frêle, devant ses deux grands yeux sombres se tenait un homme.

Il était grand, et en comparaison de son père -seul homme qu'elle n'eut alors véritablement connu- peut-être un peu plus grand. Il dégageait une aura que son père n'avait pas, cependant. En sa présence, toute autre chose avait disparue. Elle n'entendait plus ses parents, où peut-être ne parlaient-ils simplement pas, par pur respect car eux aussi avaient étés amenés à effectuer ce rituel.

Le Djinn était vêtu d'une armure, d'un genre qu'elle n'avait jamais vu. Ce n'était pas les armures qu'elle voyait dans les vieilles rediffusions de films des années 50. Elle se composait principalement d'une plaque sur le torse ainsi qu'une jupe, aussi étrange soit-elle. Ses jambes étaient nues, ses bras également. Il ne portait pas de casque, mais gardait celui-ci sous le bras . Ses cheveux courts, noirs et bouclés, étaient de la même couleur que ses yeux brillants. Aussi beau qu'il fut, il n'était qu'un esprit, un genre de démon. Et Aub avait peur.

Un long moment de silence s'ensuivit. Au cours duquel le Djinn n'esquissa pas un geste. Seul ses yeux se mouvaient, dans la direction d'Aubrey. Sa respiration -la sienne, à elle-, était forte, et meublait tout l'espace sonore. Elle resta campée sur ses positions, en se rappelant des instructions. Ne sort pas du pentacle. Ne touche pas au pentacle. Elle ne bougea pas, comme Lancelot face à Mordred dans elle-ne-savait-plus quelle adaptation des Chevaliers de la Table Ronde.

« … Euh, b-bonjour ? » tenta-t-elle.

Les yeux du Djinn la fixèrent immédiatement. Elle se figea sur place. Terrorisée.

Ce fut après ce jour qu'elle se rendit compte que Bellérophon n'était pas un beau parleur. Tueur de sangliers de Grèce, tueur de Chimères, aficionado de transformations en petites créatures ; le Djinn est une créature qui est calme la majeure partie du temps. Ceci dit, il émane de lui une aura plus forte que nature. C'est l'aura des Djinns, les sorciers le diront. Aubrey est subjuguée par cette aura d'un ancien temps. D'une époque de guerriers, de batailles contre des êtres plus forts que soi.

Le vent balaye la pleine, comme il le fait toujours. L'été, il est un peu moins fort, Aubrey le répète assez souvent. Bellérophon le sait, et il a hâte d'en arriver là. Il a également hâte de retourner dans son amulette.C'était une vieille montre à gousset, quelque peu tenir par le temps. Elle fonctionnait toujours, mais de là à être à l'heure... Elle était toujours dans la poche d'Aub, c'était un cadeau de son père et elle ne s'en séparait jamais. -s'en séparait signifiait être séparée de Bell, c'était donc hors de question. Dans l'immatériel Autre Lieu, Bellérophon n'avait jamais eu à subir les soubresauts de son amulette ; elle était tombée par terre, avait roulé sous un meuble, Aubrey avait marché dessus, une fois, un chien avait failli l'avaler. Mille fois déjà depuis le début de l'année lui avait-il dit de faire attention. Sur son épaule, dans sa forme de cochon d'inde, il avait vu avec horreur la trépidante vie de l'amulette ainsi que ses nombreuses chutes dans les escaliers. Il était trop vieux pour ça.

Au moins, elle faisait attention à lui lorsqu'il était là.

« Dis Bell, tu me racontes encore le coup de la Chimère ? »


La main de la sorcière était tendue vers lui, par dessus la flaque immonde. Il grimpa dedans sans hésiter, puis avança rapidement, ses griffes prenant de bonnes prises sur l'immonde chandail qu'Aubrey adorait.  

« Tu serais surprise de savoir ce que j'ai fait d'autre durant ma longue existence. Si seulement tu souhaitais écouter ces autres choses. »

Pseudo: Shinzhon Age: 21 Où avez-vu connu DJ? Par des amis ! Autres comptes? Nope ! Une remarque ? J'ai du casser un code quelque part. Un mot pour la fin ? Ouais j'ai sûrement du casser un code... QUOIIIII MA GUEULE? QU'ESSSST-C'QU'ELLE A MA GUEULE !?

Djinn Jinxed


Dernière édition par R. Aubrey Rutherford le Dim 21 Aoû - 22:11, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
R. Aubrey Rutherford
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Sam 6 Aoû - 0:34


Hey bruv, I totally got this 'kay ?
.... mais attend non je got this pas du tout en fait, merde !

Elle ne comprenait pas, et la peine lui serrait le ventre. Aussi fort qu'elle serrait ses genoux contre sa poitrine peut-être, dans l'espoir fou d'arrêter ses sanglots.

Elle était pas à sa place, elle ne comprenait pas ces gens.

Les salles au plafond immense, elles semblaient capables de de se voiler, venus les nuages. Les miroirs lui renvoyaient le reflet d'une petite fille trop pâle, aux joues gonflées. Elle avait couru jusqu'à un jardin et s'était cachée à côté d'un banc dans l'herbe humide. Elle parlait aussi bien le français que les autres et pourtant, elle n'avait pas su répondre à une invective. Ils avaient ri, ses joues s'étaient empourprées, un balbutiement plus tard, elle était partie, leur avait tourné le dos et avait couru, loin, et vite. Son petit esprit tournait en rond dans la cage qu'était son crâne. Elle aurait du dire autre chose, quelque chose de mieux. Elle aurait pu lui dire à quel point il était moche. On lui sauter dessus et le frapper ; elle aurait su le frapper, elle aurait du le frapper.

Parce que son père lui avait appris. Tu serres ton poing, et tu vises le visage. Maman avait haussé le ton, et il avait rétorqué qu'Aubrey devait savoir se défendre de toutes manières.

C'était son père qui avait choisi son prénom. Aubrey, comme le capitaine, celui qui traversait les mers dans les bouquins d'O'brian. C'était compliqué, depuis qu'elle était entrée à l'école et qu'elle avait invoqué Bell, Bellérophon, comme elle ne l’appelait jamais, elle ne pouvait plus s'appeler Rose. Parce que les Djinns étaient fourbes, lui avait-on dit. Plus que tout, on l'avait rassurée, sa mère surtout. C'était elle qui l'avait appelée Rose, lorsqu'elle était née ; quelques mois trop tôt, au cœur de l'été. A cette époque, ils habitaient encore en Angleterre.

Elle se souvenait de leur maison, dans un quartier tranquille. Son père travaillait tous les jours, sa mère travaillait aussi, depuis la maison. Oh elle le faisait toujours, mais ce qui était différent désormais. Tout était relativement différent. Elle ne connaissait plus personne. Sa mère avait commencé à lui apprendre le français tôt, et avait continué jusqu'à son entrée à l'école.


Elle ne savait pas bien pourquoi ses parents étaient venus en France. Il y avait bien des sorciers en Angleterre, quand même, s'était-elle demandé. Année après année, elle avait cherché à savoir, et au bout d'un temps, elle ne s'était plus vraiment attendu à une réponse. Aussi, en apprenant que son père, Auror de profession, avait du postuler auprès de l’État Français après une disgrâce auprès du Ministère anglais lui avait laissé un goût étrange dans la bouche. C'était du passé, certes, et rien n'avait été prouvé. Sa mère continuait à dire depuis lors que tout n'était qu'un tissu de mensonges, tout de même. L'impression était bizarre. Et se dire que c'était l'unique raison pour laquelle elle s'était retrouvée ici était étrange.

Ses parents n'avaient as vraiment pu lui donner de conseil quant à l'invocation de son Djinn, ayant obtenu le leur à leur arrivée en France. Son père n'était pas souvent là, encore moins qu'avant. Sa mère faisait le plus souvent des recherches, dans la cave qu'elle avait transformée en laboratoire. Ils s'étaient rencontrés au boulot, et ne s'étaient plus vraiment quittés depuis.

Sa vie se résumait à de la marche, beaucoup de marche. Sur les chemins tortueux de l'île où ses parents s'étaient installés. Il n'y avait pas beaucoup d'habitants, principalement des sorciers, et quelques chercheurs, comme sa maman à elle. Eux, ils travaillaient sur les animaux endémiques à l'île, sur des oiseaux bizarres, des bestioles qui rôdaient dans l'herbe. Sa mère, elle, travaillait sur des plantes. La cave en était remplie, jusqu'au plafond. De la petit fenêtre percée dans le mur, une longue plante grimpante sortait, elle se voyait de dehors, sortant de la petite fenêtre et longeant le mur sur toute sa surface. La baraque était étrange aussi, une vieille maison de pierre, chaude en hiver avec ses murs épais. Le vent du large ne parvenait pas à la faire trembler.

Aubrey ne s'habituerait jamais à ces reflets d'elle en pied sur les grands miroirs. L'entièreté de sa personne face à elle-même ; ces yeux sombres écarquillés de surprise, son chignon brouillon, ses tâches de rousseur qui refusaient de partir avec les années. Ses jambes minces dépassant de sa jupe proprement repassée. L'école était belle, habitée par l'élite. Aussi jeta-t-elle un coup d’œil à gauche, puis à droite. Elle jeta son sac au sol afin d'avoir ses deux mains libres. La langue entre les dents, elle détacha ses longs cheveux d'un roux sombre. Elle les ébouriffa pour les lisser ensuite rapidement avant de les rattacher. Proprement, nettement, pour qu'aucune mèche ne dépasse. Avec un sourire satisfait, elle lissa son polo, reprit son sac et poursuivit son chemin.

Elle gardait une certaine appréhension quant aux bâtiments, aux gens, aux choses, elle parlait vite, elle parlait pour ne rien dire. Elle ne se sentait pas tout à fait à sa place, pas encore. Bien que tous ses efforts fussent dirigés vers le respect des nombreuses règles de bienséance, ses erreurs étant nombreuses et les rappels à l'ordre plus nombreux encore. Bien qu'elle tâcha de tout son être de les éviter autant que possible ; plus que tout autre chose, elle voulait rester et poursuivre ses études. Elle avait cassé plus d'en verre, bousculé plus d'une statuette d'un geste maladroit. La porcelaine fine et délicate de l'école n'était pas exactement la matière autour de laquelle elle pouvait évoluer sans risque -pour la porcelaine évidemment.

Elle n'avait pas sa place, dans un ailleurs. Quand bien-même l'eut-elle rêvé. Elle n'en rêvait pas, ceci dit.
Djinn Jinxed


Dernière édition par R. Aubrey Rutherford le Dim 21 Aoû - 22:31, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Combats djinniques
G. Mordecaï Castelviel
Professeur de Combats djinniques
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1084-mordecai-sympathy-for-t
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 237
Date d'inscription : 27/07/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Sam 6 Aoû - 2:53

Ouh, quelle jolie rousse Han
Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche Aw


Believer, Your spotlight on the subject so incorrect And suggestion suggests that I'm someone you should not respect ; Oh you wear your facade so well, Covered up in a plastic shell, You're a liar to everyone around you, Just don't forget
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Métamorphose
M. Augustus Rostand
Professeur de Métamorphose
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 710
Date d'inscription : 10/07/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Sam 6 Aoû - 8:14

^Bonjour jolie demoiselle Puppy j'ai hate d'en savoir plus en tout cas, bienvenue Han



Scandaleuse
Some nerve you have To break up my lonely And tell me you want me How dare you march into my heart? Oh, how rude of you to ruin my miserable And tell me I'm beautiful 'Cause I wasn't looking for love, no Nobody asked you to get me attached to you In fact you tricked me And I wasn't trying to fall in love but, girl, you pushed me.~A. Cara
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fons
S. Joseph Rostand
Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1095-joseph-pour-connaitre-l
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 363
Date d'inscription : 29/07/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Sam 6 Aoû - 11:41

Bienvenuuuuue officiellement Han J'ai hâte d'en savoir plus sur la petiote Heart Awn
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Joueuse numéro 4 de polo ailé de la saison Fons
J. Cirilla Baudelaire
Admin ¦ Joueuse numéro 4 de polo ailé de la saison Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t886-cirilla-il-en-faut-peu-p
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 963
Date d'inscription : 10/05/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Sam 6 Aoû - 11:50

Ebbaaaaaa :apo:
Bienvenue compatriote rousse !! Viens on va faire une armée pour hanter les cauchemars de Mathias Mdr
J'ai très hâte d'en savoir plus sur ta bonhomme, je reviendrai certainement commenter quand tu en auras un peu dévoilé sur elle Mdr *enfile son costume de stalkeuse*


Come on, dance !
Come on, dance, Jump on it, If you sexy then flaunt it, If you freaky then own it, Don’t brag about it, come show me !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
M. Sixtine Brival
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t996-sixtine-brival-cavaliere
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1222
Date d'inscription : 27/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Dim 7 Aoû - 12:01

ON EST ENVAHIS PAR LES ROUSSES Wut

Bienvenue, le personnage a l'air très drôle, le RP vont être bien épiques comme il faut, elle va s'amuser à BB





l'étreinte de la mort est comme la morsure d'un amant, qui fait mal et qu'on désire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Dim 7 Aoû - 15:25

@J. Cirilla Baudelaire a écrit:

Bienvenue compatriote rousse !! Viens on va faire une armée pour hanter les cauchemars de Mathias Mdr

JE NE TE LE FAIS PAS DIRE Gnoe Gnoe Gnoe Gnoe Gnoe Gnoe


VATI Check Yes Hug Gad Tutu :apo: :apo: :apo: :apo: !!!! J'ai peur Omg Elle a l'air sympathique comme tout mais faut se méfier de l'influence capillaire Yeah . ELLE PARLE BEAUCOUP DÉJÀ Robert Ça va être funky Check !!! Bienvenue choup'!!! Heart Heart Heart Heart Copain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
A. Logan Murdoc
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t925-a-logan-murdoc-uc#33441
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 583
Date d'inscription : 28/05/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Lun 8 Aoû - 11:12

Ebbaaaaaaa !! Ta demoiselle a l'air fort chouette, j'ai hate de voir la suite de ta fiche ! Et de venir te quémander tous plein de liens Heart


just shut up and dance
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Président du Club de Danse
C. Yvon de Villeneuve
Président du Club de Danse
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t101-yvon-j-prend-l-amour-en-
Identité magique
Who wears the crown ? :  There is both me and my silhouette. I hope that on the days you find me and all I am are darkened lines, you still are willing to be near me.
Messages : 1893
Date d'inscription : 13/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Mar 9 Aoû - 20:43

Oh lalaaaaaaa, ce qu'elle est charmante ta Aub' ! Stars
Déjà elle a une tronche funky ( si si ! Al) mais en plus, elle parle beaucoup, rapidement et j'adore tous les tiques qu'elle a ! Han ÇA ME VEND DU RÊVE OK ! Heart En plus, 18 ans, ALORS COME TO ME ! Omg il va nous falloir un lien ok, J'EXIGE ! Yvon ne peut pas passer à côté ! Si tu cherches un bon ami avec qui parler trop - et vite, j'espère ! *^* - et puis avec qui ne pas tenir en place, escalader tout l'académie, parlez fort et lancer des batailles de petit four, PENSE À MOI OK ! Mua

Bref, elle a l'air géniale et je veux la suite !!! :apo:
(Et pis je veux un lien, mais ça... Graou tu subiras ! Niark)

COURAGE POUR LA SUITE !!! Happy




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
R. Aubrey Rutherford
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Mar 9 Aoû - 22:55

DES LIENS DES LIENS

Non mais sérieux merci pour l'acceuil ! Vous êtes adorables !! Han

J'envoie ce message pour prévenir que, comme je rattrape des heures au boulot cette semaine, je vivrais basiquement là vas et j'aurais très peu de temps pour écrire ! J'en suis désolée TT

Yvon - LE DERNIER EN HAUT DE LA STATUE DU DUC DE MONTMORENCY C'EST UN VIEUX BEAGLE Tard (c'toi qui subira. yo.)

#lesrouxassurent

Mathias - DAN. DAAAAAAAAN. ON A DEUX ANS DE CONNERIES A RATTRAPER !

Merci encore pour tous ces messages ! Je vais tâcher de bosser sur ma fiche aussi vite et bien que possible pour pas qu'elle traîne Ih
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Mer 10 Aoû - 0:25

Gnoe

Shinzon.

Gnoe

Rousse

Gnoe

Bisous

Sinon, tu savais qu'Hercule avait balancé, par jalousie, un gamin du haut d'une tour, parce que well.. il ... euh.. on sait pas trop pourquoi, mais il l'a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Jeu 18 Aoû - 10:15

R. Aubrey Lockhart a écrit:

Mathias - DAN. DAAAAAAAAN. ON A DEUX ANS DE CONNERIES A RATTRAPER !


hfbvhsjdbgyubsdfuygb OUI!!! My body is ready!!!! En plus t'as fait une fille de 17 ans, je suis la joie!! Je te mettrais mon autre perso aussi sur les bras! I CAN'T WAIT Fan Fan Fan Copain Copain Lick Pelle Hug
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Fons
E. Tessa Fersen
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t773-tessa-c-est-le-dessert-q
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 409
Date d'inscription : 08/04/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Lun 22 Aoû - 11:35

Ce message date aussi du 6 août à 16h30 Rip

Une autre rouquine Gnoe Gnoe (attention, on va finir par être envahis Gnoe C'est une attaque belge, c'est ça ? Omg) (parce que de Lannoy, belge, enfin voilà What ).

Bienvenue officiellement parmi nous, jeune recrue Han Han

J'aime beaucoup le prénom Aubrey, ça change d'Audrey mais pas tant que ça et c'est super joli Brille Brille Courge pour les derniers petits détails de ta fiche, je suis de tout coeur avec toi Hug2

Et n'hésite pas à poser des questions si tu en ressens le besoin Hug


WISHING ONLY WOUNDS THE HEART
Hands touch, eyes meet. Sudden silence, sudden heat. Hearts leap in a giddy whirl. He could be that boy, but I'm not that girl. Don't dream too far, don't loose sight of who you are, don't remember that rush of joy. He would be that boy, but I'm not that girl.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 439
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: { Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford   Lun 22 Aoû - 15:42


Rose resplendissante. Flamboyante fleur, le déracinement de ses origines l’a replantée en terre étrangère. Sa corolle carmin ne dénote dans ce parterre que de sa vivacité, cherchant à s’implanter,  l’échine d’épines n’esquintant de vexation que ceux qui pensent pouvoir la cueillir impunément. Si en ce sol, elle ne se sent que peu à sa place, elle en possède assurément une sous les rayons estivaux.  Chou
Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les  AESTAS ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il ne vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
 

{ Dreadnaught } Sans peur et sans reproche — Aubrey Rutherford

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-