Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Nous sommes en avril 1971, c'est les vacances de printemps
Classe aisée clôturée pour les inventés
Merci de privilégier les autres strates sociales ou de vous orienter
vers la noblesse, les familles connues ou les scénarios des membres

Partagez | 
 

 Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Délégué des Aestas
C. Arthus Boisjoli
Délégué des Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t114-cyrus-un-tour-de-baguett
Identité magique
Messages : 724
Date d'inscription : 15/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Jeu 15 Oct - 1:22


Cyrus Arthus Marius Boisjoli
feat. Sebastian Stan

Nom: Boisjoli Prénom de naissance: Cyrus. "Tu es le soleil de ma vie" voici les mots d'une mère à son fils. Prénom d'usage: Arthus ou l'ours. Animal fort, bourru, viril, cela me convient bien. Généalogie: Les Boisjoli se présentent depuis des générations comme l'excellence des baguettes magiques à la française. Leur renommée s'envole au delà des frontières et le nom effleure les oreilles sorcières d'une douce mélodie captivante. Leur visage prend les traits d'Hortensius Boisjoli, mon père. Notre fratrie est grande mais seul l'aîné de descende directe aura le privilège immense de requérir au titre de créateur de baguette magique. Il paraitrait que cette tâche m'incombe. Nationalité: Français Lieu et date de naissance: Paris, la capitale des capitales. Montmartre en ce temps-là accrochait ses lilas jusque sous nos fenêtres. La belle époque reflète sur les murs caressés par le soleil nos fiertés et un nourisson né un premier janvier 1949. Statut: Célibataire. Et j'étendis mes ailes pour goûter au nectar des fleurs. Nature du sang: presque pur mais de cela on n'en n'a cure Etudes/Profession: C'est avec GRACE que j'évolue sur ces terres culturelles parcourant les secrets les plus intimes de la filière des pratiques scientifiques. Baguette magique: Avoir un stock de baguettes magiques à portée de main et pourtant avoir des difficultés à trouver la sienne, voilà une bien étrange situation. Crispations lors de la prise en main, chaleur intense, illuminations. Mes feux d'artifice personnels. Je viens de trouver ma fidèle amie d'un bois de cèdre, 27,9 cm et griffe de Phénix.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Ecrire ici votre réponse en 5 lignes minimum
La liberté s'en va vers d'autres contrées moins menaçantes que la France actuelle. Mes lèvres sont scellées et très rares sont les personnes connaissant mon opinion. En ces temps qui courent mieux vaut garder pour soi ses pensées et ses secrets. La tête reste haute, la voix égale et les valeurs intactes. Se fondre dans la masse n'est pas difficile, il suffit de laisser parler et l'égoïsme des gens intervient tout naturellement en notre faveur sans prendre de position. Ceci est ma liberté.
L'égalité a disparu dès que la couronne a rayonné. Les yeux ne voient plus les sorciers mais bien le sang qui coule à flot. L'hémorragie prend de la vigueur et étend des lacs obscurs aux quatre coins du pays. Il paraitrait que le temps permet de cicatriser, encore une faible illusion.
Fraternité. Mot se perdant dans les méandres de la folie révélant un labyrinthe sans fin. Les privilégiés peuvent dormir dans les bras de Morphée tandis que le sorcier impur attend nuit et jour que le ciel lui tombe sur la tête.

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
Ecrire ici votre réponse en 5 lignes minimum
Ces propos me font bien rire comme si les puissants ne connaissaient pas le mot esclave. Les Djinns ne sont pas des objets mais des créatures dont l'intelligence et la force magique ne sont plus à prouver. Mettons-nous un instant à leur place et inversons les rôles. Ne crierions-nous pas au scandale? Je suis certain qu'une autre révolution française se mettrait aussitôt en place pour contrer notre nouveau statut. Mais nous ne sommes pas les Djinns et même si cela me répugne, je me vois obliger de suivre le protocole imposé. Cela non plus, je ne le chante pas sur tous les toits. Cela dit, cela ne m'empêche pas de respecter le Djinn qui m'est assigné.

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Ecrire ici votre réponse en 5 lignes minimum
Un simple mot : non. La magie nous habite, anime notre être et fait de nous ce que nous sommes quelque soit le sang qui coule dans nos veines. Libre à nous de faire nos choix, bons ou mauvais. Nos aïeux, dans un temps lointain, que seules les légendes historiques nous content, ont reçu (ou non) un rang spécial de la part de leur souverain souvent pour un acte héroïque ou tout simplement par naissance. Il me semble logique que quelques traces culturelles soient gardées. Ce que je n'admets pas est la destitution d'un titre durement gagné et mérité. Le vrai labeur, encore perlé par la sueur, ne devrait en aucun cas subir un coup de balais et être jeté aux oubliettes. Si une place est acquise, elle doit le rester et ce n'est pas une lettre prouvant sa noblesse ou le liquide rouge qui doivent changer la donne.

Personnalité:

Il s'agira de développer un maximum le caractère de votre personnage afin de faciliter sa compréhension pour les autres joueurs ainsi que sa répartition s'il est un élève
Que d'attention à mon égard, c'est mon égo qui va fanfaronner dans les couloirs. Je vois déjà la scène sous un rideau de velours pathétique et amusant. Alors comme ça, jeune Merlin en herbe, tu veux en savoir un peu plus sur ma chère et tendre personne si charismatique que l'éblouissement se lit dans tes yeux tel un doux rayon de soleil. Je t'en prie, installes-toi confortablement et n'hésite pas à piocher de ces cookies maison, une tuerie bien qu'il vaut mieux éviter le sens littéral du terme. Tel un papillon prenant son envol, je vous avoue trouver un certain charme à toutes ces fleurs dessinant un jardinet dans lequel j'aime me perdre. Mon côté dragueur m'a déjà joué quelques tours bien que j'attende toujours celle qui se différenciera des autres et sur laquelle je déposerai mon âme. Le froid s'installe en moi lorsque je vois des injustices et les sarcasmes risquent de tomber à l'instar des grêlons en une journée où l'orage gronde. Notre famille accorde beaucoup d'importance aux traditions et mon chemin est parsemé de valeurs que rien ni personne ne pourront changer. C'est que le bougre que je suis est assez têtu. Mon impulsivité et mon tempérament téméraire ont donné lieu à de fâcheuses conséquences même si je regrette rarement mes faits et gestes, bien souvent justifiés. Je sais toutefois me montrer patient et prendre alors l'apparence du caméléon, se mêlant dans les foules (en furie). Ce n'est qu'une question de survie car il faut bien rester sensé en cette période sombre et utiliser son intelligence à bon escient. Je ne me trouve pas mieux qu'un autre, peut-être est ce la modestie des Boisjoli qui se montre au grand jour? L'on dit de moi que je suis lunatique. Il est vrai que l'astre de nuit m'attire dans ses bras en une véritable marée de flots contradictoires. J'ai la rancune tenace. Que veux tu, la perfection n'existe malheureusement pas. Pour partir sur les contrées meilleures, le malice anime mon être et la fête s'invite souvent dans les lieux que je fréquente. Mon indépendance est connue de tous au même titre que ma sensiblerie. Une pluie fine peut parfois s'écouler sur mes jours lorsque le regard ne peut se poser dessus. Je ne peux en aucun cas commencer quelque chose et ne pas le terminer. L'impression du manque est alors trop forte pour que je puisse le supporter. Ainsi donc s'achève le tableau de ma personnalité.

Genie in a bottle: Attis

Cette section d'un minimum de 550 mots devra contenir les éléments suivants: une description de votre djinn (origines, physique, caractère et comportement, quelques bribes de son récit de vie), votre entente/relation bonne ou mauvaise, ainsi qu'une partie relatant votre première invocation. Pour plus d'informations à ce sujet, pensez à lire les annexes correspondantes.
Les yeux arrêtent leur course quelques secondes sur la baguette déposée avec délicatesse sur un lit de soie. Ondulations hypnotiques. La proie est prise d'un désir extrême de s'approcher pour parfaire son observation. Un simple anneau s'enroulant par trois fois dessinant le contour du pommeau. Ce n'est pas une simple baguette, elle est améliorée avec une allumette me contenant moi, votre hôte éphémère.

Mon histoire remonte à la nuit des temps où la terre des mortels n'était qu'une petite graine promettant une profusion de mauvaises herbes lors de sa germination. Je formais un tout avec les autres Djinns. La vie était paisible jusqu'à l'arrivée des humains. Nous étions sceptiques. Etait-ce un plus qui nous était offert ou un moins? Au début peut-être cela s'orientait vers le plus. Illusion. Quand le moins a fait son apparition il était déjà trop tard.

Dans le temps jadis, j'étais connu, reconnu, aimé, idolâtré de part les Grecs, les romains et les Chinois. Curiosité. C'est à cause d'elle que ma naissance aux yeux des humains a eut lieu. Douleur. L'horrible sensation d'être déraciné comme un vulgaire arbre lorsque souffle l'ouragan, d'être balayé en dehors de ce que j'avais toujours connu, de tourbillonner pour atterrir dans cet autre monde où il me faut prendre une apparence. Horreur. L'énergie qui diminue. La peur de ne jamais revenir. Les émotions inconnues comme la crainte et la haine. Le nom donné. La Pythie, cause de ma venue, m'a nommé Attis pour vous desservir.

Depuis je erre d'un monde à l'autre, la folie me tenant lieu de compagne de voyage et chaque invocation la renforce. Mon apparence physique change au gré mon humeur. Si c'est l'amicalité qui m'enivre, la docilité prendra les traits d'une chèvre, seul animal de ce monde pour lequel j'éprouve de l'affection. Peut-être est ce les cornes ou la délicate senteur qui en sont la cause. Si c'est la discrétion qui prédomine, l'observation se fera sous un pin d'un vert flamboyant. Si c'est la psychose étroitement liée à un état de communication normal avec l'humain (paradoxe quand tu nous tiens), je me métamorphoserai en un beau jeune homme aux yeux de dément. Et si vous voyez sur ce visage angélique, la cascade de mes cheveux tournoyer à la manière de méduse, fuyez.

Ma force est, parait-il, destructrice et innovatrice surement due à l'égarement de mon esprit puisque je suis avant tout un être imprévisible. Laissons une aura de mystère et le soin d'en apprendre plus par toi-même. Leçon de vie à retenir tout en ne baissant au grand jamais sa garde.

----------------------------------------

Mon premier "maître", notez la note sarcastique de ce mot, n'était autre que le beau Narcisse. La chasse était l'une de ses passions, repousser ses courtisanes en était une autre. Mon nom lui a été donné le jour de ses 18 printemps alors qu'il venait d'abattre un sanglier d'une flèche en plein cœur. L'inconnu de ce geste pensait lui réserver un avenir des plus radieux. Une bien belle erreur digne des plus belles tragédies grecques. J'ai vécu plus d'un an en compagnie de cette belle personne autant de cœur que de physique. Il m'a fallu l'étudier, le comprendre, me passer pour un ami afin de trouver son défaut pour me libérer de lui. De ce défaut, en faire une obsession était mon but ultime. Il ne fallut guère longtemps pour comprendre que Narcisse s'aimait ou plutôt aimait son image. La suite était d'une simplicité enfantine.

Le son d'un cor, la respiration bruyante des chiens suivie d'un dernier battement de vie. La biche allongée n'était plus qu'une simple carcasse destinée au repas du soir. Le visage du jeune homme est rayonnant, fier du devoir accompli.
"Belle journée avec à la clé un futur festin digne des plus grands rois. Dommage que tu ne veuilles pas la savourer, Attis."
"Je ne peux que confirmer ces dires bien que je vois à votre visage en sueur que la simple gourde ne suffit pas. Il faudrait penser à vous abreuver, Narcisse, si vous ne voulez pas subir une insolation."
"Que de sages paroles, n'est-ce pas de l'eau que j'entends couler?"
A quelques pieds de là coulait une source où l'eau était d'une pureté telle qu'elle semblait sortir tout droit d'une légende merveilleuse. Tout s'y reflétait, comme si le temps lui-même s'était arrêté. Tic-tac. Le garçon s'agenouille pour étancher sa soif et arrêta net son mouvement. Quelle est cette personne qui le regardait à travers l'eau? Serait-ce possible que ce soit lui? Tic-tac.
"Nous devons partir, les gens vont s'inquiéter de ne pas vous voir et cela fait quelques heures que vous êtes installé ici."
"Le faut-il vraiment...?" C'était plus une supplication qu'une question. Le vide s'installa en lui quand il quitta ce lieu enchanteur. Il se promit d'y retourner le lendemain et le surlendemain. Ainsi de suite, jusqu'à ce que l'épuisement de la contemplation ne lui permette plus de rebrousser chemin... .

----------------------------------------

Des autres ères à venir, des autres êtres à servir. J'ai visité plusieurs pays durant mes temps sur la terre des humains. J'ai été l'esclave de beaucoup de personnes dont la plupart ont eu le surnom de "fou" ou de "folle". C'était mon petit plaisir, mon but ultime, le tout avec finesse. La crise de démence de Charles VI ? Vous avez devant vous son auteur. Je ne vais pas me vanter de tous mes faits. Ceux-ci restent aussi anciens que moi et ils sont ce que j'ai de plus précieux. De là à vous les partager, vous n'êtes ni mon "maitre" actuel ni un des miens. Passez votre chemin. Ce que je peux vous conter en dernier n'est autre que ma mise en bouteille ou plutôt en allumette.

Le ministère m'a lié à l'esprit d'un jeune garçon, un petiot n'ayant pas encore su faire ses preuves dans la vie. Que je vais adorer le persécuter. Car ma colère va dériver sur lui, tel un tsunami, d'être enfermé dans cet anneau à baguette. Je pensais avoir vécu le pire en servant occasionnellement les humains, je me rends compte que jadis était les belles années. Ma force diminue, je suis contraint de livrer mon existence à cet être inférieur avec la crainte de ne jamais revenir dans l'Autre Monde. Je me sens perdu et cela me rend fou.

Appare : Apparais
Mane : Demeure
Ausculta : Ecoute
Se dede : Soumets-toi
Pare : Obéis
Redi : Reviens
Attis


Ces phrases du rituel, abjectes et cruelles. Me voilà prisonnier comme bon nombre de mes frères. Je me souviens de ma première confrontation avec mon maitre. Le moment arrivé. Le premier regard. Dans la pupille qui se dilate devant moi, je m'insinue à l'intérieur telle une horde de serpents, mordant les défenses pour arriver à la peur la plus profonde. Image voilée qui se forme. Un crépitement suivi d'une flamme qui monte. L'incendie d'une maison, les cris des enfants. Histoire vraie entendue par des adultes en pleurs améliorée par l'imagination d'un enfant de 7 ans. La maison change pour prendre les traits de la demeure des Boisjoli. Autres cris, autres douleurs. Le feu n'est autre que sa plus grande peur.


Pseudo: Gin Age: j'ai vu passé 32 automnes depuis ma naissance Où avez-vu connu DJ? sur bazzart Autres comptes? le seul et l'unique Une remarque ? je veux des bleuets maintenant, c'est malin ! Franchement un forum splendide ! Un mot pour la fin ? Donnez moi une suite au Ritz, je n'en veux pas! Des bijoux de chez Chanel, je n'en veux pas! Donnez moi une limousine, j'en ferais quoi?

Djinn Jinxed


Dernière édition par C. Arthus Boisjoli le Mar 20 Oct - 21:04, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Aestas
C. Arthus Boisjoli
Délégué des Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t114-cyrus-un-tour-de-baguett
Identité magique
Messages : 724
Date d'inscription : 15/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Jeu 15 Oct - 1:23


Once upon a time
dans la famille Boisjoli

Une sorte de voile brumeuse se forme, tourbillonne comme dans un rêve avant d'arrêter sa frénétique danse sur un village animé. Diverses boutiques forment un ensemble homogène d'originalité, de folklore et de magie. Une impasse, suivie de près par des grilles se dressant devant le voyageur fatigué, dessine une demeure, située en plein centre de Paris et pourtant perdue au milieu de nul part. C'est une imposante bâtisse de style gothique qui a été aménagée par des petites touches contemporaines. Le bâtiment est entouré d'un immense jardin pouvant servir de lieu de réception lorsque le temps le permet où le regard peut se poser sur une fontaine représentant des baguettes levées (emblème de la famille) faisant sortir des jets d'eau du bout de leur bois, un labyrinthe de haie bien entretenu où se perdre devient un jeu et des fleurs donnant une touche de couleurs et de gaité non négligeable en ce lieu. Un zoom sur la porte d'entrée où des rosiers rouges grimpants semblent être les gardiens puis dans le salon où deux personnes sont réunies autour d'une petite tête brune qui hurle de colère... moi. L'ainé de la famille vient de voir le jour.

----------------------------------------

"Papa, lorsque je serai grand je pourrai t'aider à m'occuper des baguettes?"
Un jeune garçon regarde avec fascination son père déposer d'une main experte un crin de licorne au cœur même d'une baguette magique. Ces gestes mille fois répétés lui sont aussi hypnotisant que le balancement d'un pendule. Les différents types de bois, le cœur de la baguette, un langage des Boisjoli qu'il maitrise malgré son âge. Seule la science de l'assemblage lui fait défaut. La maturité vient au gré des ans et le moment n'est pas encore venu.
"Bien sur fiston. N'oublie pas que tout ceci t'appartiendra un jour."
"Le plus tard possible alors ! Je vais admirer qui si c'est pas toi?"
Un sourire se dessine sur les fines lèvres d'Hortensius Boisjoli en entendant son fils parler, il a encore du chemin à faire mais le gamin a hérité de l'intelligence de sa mère et il n'a que 5 ans. Aucun soucis à se faire, de ce point de vue du moins.
"Qui vais-je admirer si ce n'est plus toi.. ? Il te faut encore apprendre l'art des mots pour te conduire en bonne société surtout si tu veux que tes clients te soient fidèles. Un bon langage est synonyme de bonne réputation."
Les sourcils du garçonnet se creusent. Il sait que son père a raison et veut à tout prix lui faire plaisir. Il parait que c'est logique quand on est si petit de faire des erreurs, c'est pourquoi il veut devenir grand pour ne plus jamais en faire. Un hochement de tête ponctué par un air malicieux made in Cyrus Arthus et le voilà reparti dans sa contemplation suivant chaque mouvement comme si son avenir en dépendait.

----------------------------------------

"Maman, s'il te plait, pourrais-tu dire à Maëline qu'elle n'a aucun droit de rentrer dans ma chambre sans y être autorisée? Ce n'est pas journée porte ouverte !"

Une seule personne est capable de mettre le jeune Cyrus Arthus dans une telle colère noire. Comme ce dernier ne veut pas non plus passer ses nerfs sur sa jeune sœur, pourtant fautive, son impulsivité a fait le reste.
"Mais maman, je voulais que Arthie, il m'aide à choisir ma robe pour le repas de ce soir."
Douceur dans les yeux, exagération des mots, tête sur le côté pour montrer son air le plus angélique, la plus grande des filles Boisjoli fait son numéro de charme avec brio.
"Arrêtez vos chamailleries tous les deux. Si vous pouviez passer une journée sans vous disputer, cela serait reposant."
Le désavantage d'être le plus grand. Tout repose sur ses épaules même la gestion de ses sœurs.
"En gros, je n'ai plus le droit d'avoir une intimité? Allez, viens princesse tu ne vas pas rester pieds nus toute la journée. Et il y aura ta petite sœur à habiller"

----------------------------------------

Retourneur de temps, les aiguilles de l'horloge danse en sens inverse pour revenir à cette journée marquante.

Edition spéciale, l'incendie fatale des Malmedy.
C'est par une triste journée d'octobre qu'est signée la fin de la famille Malmedy. Rares sont les né-moldus à grimper les échelons de la sorcellerie pour arriver à un poste aussi important que celui de maire de Paris. La communauté est en deuil face à cette tragédie 4 morts dont 2 enfants. Des rumeurs circulent déjà quant-à savoir si cet incendie est d'origine criminelle ou un simple accident.


Les larmes d'un enfant. Lucas son ami de toujours vient de disparaître et ne reviendra plus jamais. Le souffle d'une bougie, la flamme qui vacille. Le jeune Malmedy venait de fêter son dernier anniversaire et le seul souvenir qui lui revient en boucle est cette flamme qui danse d'un rythme narquois. La souffrance, l'imagination du corps brûlé, les cris. Quand Lucas s'était cassé le bras en jouant à sorcier perché avec lui, qu'il était tombé de l'arbre, il avait crié et c'était ces cris qui hante maintenant le petit garçon de 7 ans.

L'enterrement. La brise qui caresse le visage en réconfort. Les rayons timides qui illumine le caveau. Les noms inscrits en italique, la date ultime, les fleurs en offrande. Le rire de Lucas en tête, ses yeux pétillants.. ensevelis pour l'éternité au côté de sa sœur et de ses parents. La promesse faite à la tombe "je garderai intact ton souvenir et transmettrai autour de moi tes idéaux, mon ami.. ." Le langage bien trop adulte.

La colère. L'incendie est d'origine criminelle. L'éradication des sangs impurs commence et les Maledy font partie des premières victimes. Serrer les poings, tenir sa langue... la confiance brisée et le silence est d'or ou il ne tue pas du moins. Voir, entendre, ne rien dire mais tout retenir et s'en servir le moment venu. Nouvelle philosophie suivant les prémices de ce temps nouveau.

La peur, que cela arrive aux siens. Le charbon qui remplacera son cœur s'il permet au feu de consumer ceux qu'il aime. Poussières que deviendront ses sentiments positifs et obscure de haine sera son âme. Ce qui est arrivé à la famille Malmedy est sa zone d'ombre, en espérant que les évènements futurs ne vont pas l'agrandir.

----------------------------------------

L'aube de la dixième année se profile à l'horizon. Tous savent ce que cela signifie. Le stress anime la demeure des Boisjoli. Leur fils ainé va s'initier à plus forte des magies. Sa mère, professeur agréé, lui a donné les bases, il est temps de faire ses preuves. La boule au ventre, une déglutition lente lors de la prise de la baguette réalisée par les soins de son père. Une expiration.. la vérification des pentacles et le début de la cérémonie.

L'arrivée d'Attis est spectaculaire et effrayante à souhait. Un gouffre de flammes. Voila la première vision. Le feu qui bouge comme un être vivant soufflant son haleine de souffre et de brûlé. La chaleur si intense qu'elle parait réelle. Les cris de Lucas. Son petit corps se tordant de douleur... remplacé aussitôt par celui de Maë. "NOOOON" le hurlement du cœur. Les mains qui tremblent tant la scène semble réelle. "La suite.. je dois dire la suite... ." Premier essai de penser à autre chose tout en énonçant l'ultime phrase latine. Echec. Deuxième essai : construire un mur autour de ses émotions. Echec. Troisième essai... le bon : penser à de l'eau qui éteint le feu et qui le remplace. La joie de la rivière, le rythme des marées, l'immensité de l'océan. La vapeur se forme... de celle-ci ressort Attis, jeune homme aux yeux étranges. "Bienvenue dans mon monde, jeune maître".

----------------------------------------

En cinq ans des liens se tissent, c'est inéluctable. Le djinn n'est jamais resté une aussi longue période avec un humain. Même si son but inavoué est de détruire celui qu'il prend pour Arthus, il doit s'avouer que ce n'est pas le pire des sorciers et qu'il est plutôt bien traité. Seulement, sa soumission est aussi source de haine. Il connaît par cœur les qualités et les défauts de celui qu'il sert. Lorsqu'Attis a ses crises de folie, Arthus arrive à la gérer d'une main de fer. Sauf lorsque les émotions prennent le dessus et que ce dernier n'arrive plus à retrouver son sang-froid. Les occasions sont rares même si elles peuvent surgir à tout moment. La bêtise de son maître est de le prendre pour un ami. Jamais il ne le sera mais il ne le fera pas souffrir le moment venu, peut-être est-ce cela l'amitié humaine et peut-être a-t-elle dérivé en lui? Ce qui le met le plus en rogne maintenant c'est sa mise en demeure récente dans ce triple anneau formant l'allumette. Lui qui pensait que la confiance était installée.

----------------------------------------

Dernir retour en arrière. Beauxbâtons. La célèbre école de sorcellerie française vient d'ouvrir ses portes aux nouvelles recrues. Parmi elles, Arthus, 15 ans. Le regard est rond devant la magnificence des lieux. Mieux encore que dans les livres, la réalité transperce la pensée et un air béat fait ouvrir les bouches aux bleuets de l'école. Tout aspire à la visite et l'ambiance, rompue par le silence de leur arrivée, reprend ses droits avec plus de vigueur. Les oiseaux chantent, une mélodie douce de bienvenue. La destination tant désirée est à portée de bras. Plus moyen de faire machine arrière et franchement qui le voudrait?
Djinn Jinxed


Dernière édition par C. Arthus Boisjoli le Mar 20 Oct - 22:14, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 5525
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Jeu 15 Oct - 1:31

Quel excellent choix de famille Chou Je ne suis qu'amour devant ton prénom d'usage et ne parlons pas de Stan qui a une place particulière dans mon cœur Heh rien de très objectif Mdr Dans tous les cas bienvenue chez toi ! Je suis vraiment curieuse de voir ce que tu vas faire des Boisjoli Love


She was like open doors and closed windows

She only closed up the things that let you look in. only let you in with shutters drawn and lights dimmed  because eyes are the windows to the soul
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiemes
T. Lambert de Clermont
Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t116-lambert-du-rhum-des-femm
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1205
Date d'inscription : 07/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Jeu 15 Oct - 1:55

Stan Bave Bienvenue parmi nous. Et je ne peux que plussoyer le choix de prénom d'usage mais surtout le premier. En tout cas, j'espère que l'endroit te plaira. Hâte de lire ta fiche Brille
Et si tu as des questions, n'hésite pas Heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Aestas
C. Arthus Boisjoli
Délégué des Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t114-cyrus-un-tour-de-baguett
Identité magique
Messages : 724
Date d'inscription : 15/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Ven 16 Oct - 0:03

Perle : merci pour ton accueil Heart ! J'ai sauté sur l'occasion en voyant le descriptif de la famille. Elle m'a l'air bien intéressante à la fois ancrée dans la société actuelle et à la fois fervente des traditions et valeurs familiales, tout ce que j'aime Brille . Et Seb, c'est Seb, le best des best Hide !

Lambert : comme tu as dû le remarquer j'aime les prénoms en "us" Siffle . Merci à toi aussi Moh ! Trop tard, je suis déjà love Chou ! Je n'hésiterai pas pour les questions Robert
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin  ¦  Joueur numéro 2 de polo ailé de la saison Aestas
R. Léonardo Grimaldi
Admin ¦ Joueur numéro 2 de polo ailé de la saison Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1594
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Ven 16 Oct - 15:44

Cyrus + Seb + Boisjoli poiuytrdfghjk j'aime j'aime j'aaaaaaime Han
Vite, écris nous tout ça, on à hâte de voir la suite ! Fire Bienvenue en tout cas Hihi



no, nothing else matters ♦ Never cared for what they do, never cared for what they know, but I know. I never opened myself this way, life is ours, we live it our way, all these words I don't just say, nothing else matters (c) P!A

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Aestas
C. Arthus Boisjoli
Délégué des Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t114-cyrus-un-tour-de-baguett
Identité magique
Messages : 724
Date d'inscription : 15/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Sam 17 Oct - 12:03

Merci à toi Han ! Faut dire que tu as fait fort aussi avec le p'tit Léo Grimaldi Fire *mode groupie du pseudo et de l'ava Chou *
Je vais m'y atteler ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Dim 18 Oct - 7:25

Bienvenue mon beau, et bon courage pour ta fiche Han
J'adhère tellement pour le choix d'avatar omg, Sebastian quoi ! Yes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Aestas
C. Arthus Boisjoli
Délégué des Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t114-cyrus-un-tour-de-baguett
Identité magique
Messages : 724
Date d'inscription : 15/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Lun 19 Oct - 17:54

Merci gente demoiselle, je vois que le beau Stan fait déjà des ravages Perv !
Adaline, quel doux prénom Han bien choisi Heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiemes
T. Lambert de Clermont
Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t116-lambert-du-rhum-des-femm
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1205
Date d'inscription : 07/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Lun 19 Oct - 18:01

Je viens de voir qu'il ne te restait plus que l'histoire Gnoe Gnoe
COURAGE, mon Cyrus Brille Yeah


à Blanche,
Quand nous ne serons plus que cendres tous les deux, quand cette révélation ne pourra plus briser le cœur de personne, je veux qu’on sache que j’ai aimée, que je t’ai estimée, que j’ai baisé tes pieds, que j’ai eu le cœur plein de culte et d’adoration pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Aestas
C. Arthus Boisjoli
Délégué des Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t114-cyrus-un-tour-de-baguett
Identité magique
Messages : 724
Date d'inscription : 15/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Mar 20 Oct - 13:58

Yep, cela avance tout doucement mais surement Han !!
Merci mon Thomas Gad tout devrait être fini aujourd'hui Yeah


C. Arthus Boisjoli
L'ombre d'un sourire, le regard malicieux. Le souffle de l'air faisant fermer les yeux pour se perdre dans une contemplation interne. ∞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 436
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé   Mar 20 Oct - 22:27


Brulée, comme les blés à la saison du soleil, sa tête bourdonne de sarcasmes et de malice. Est-ce là un être tourmenté qui se profile à nous ? Pas vraiment, lorsque l’orage arrive, il suffit juste de se mettre à l’abri de ses éclairs.

Hâte de voir Stan en jeu, amuse toi bien par ici
Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les  AESTAS ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il nous vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
 

Cyrus | Un tour de baguette magique et le sort est lancé

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-