Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Nous sommes en avril 1971, c'est les vacances de printemps
Classe aisée clôturée pour les inventés
Merci de privilégier les autres strates sociales ou de vous orienter
vers la noblesse, les familles connues ou les scénarios des membres

Partagez | 
 

 Honoré # My heart's bleeding, can't you see?

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 595
Date d'inscription : 27/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 18:50


François Honoré de Poitiers
feat. Nicolas Simoes

Nom: De Poitiers, un nom noble, un nom connu, un nom de star, associé au grand entraîneur de polo ailé Charles de Poitiers. Honoré considère que c'est  à la fois une fierté et un fardeau de porter ce nom. S'il tente sans relâche de s'en montrer digne, de prouver qu'il est le fils de son père, il se sent condamné à vivre dans son ombre. Prénom de naissance: François, un prénom issu du latin et qui signifie "homme libre". Charles a jugé bon de donner un tel prénom à son fils, persuadé qu'il partagerait son addiction pour la liberté que l'on ressent à dos d'Abraxan. Ce prénom est l'un des seuls héritages qu'il a reçus de son père. Prénom d'usage: Honoré. Un prénom classieux et élégant qui sied à merveille au "petit prince" des médias, devant lequel tout le monde se pâmait d'attentions pour obtenir un sourire. Un prénom, qui certes chéri par sa mère, est sans cesse raillé par son père. De demeuré, en passant par empoté, Charles prend énormément de plaisir à rabaisser son propre fils en utilisant des surnoms humiliants.  Généalogie:  Comtes de Poitou depuis le XIIe siècle, les de Poitiers sont surtout connus pour être les descendants de soldats de cavalerie exceptionnels. Leur habilité à dos d'Abraxans leur a permis d'obtenir le respect des seigneurs et d'accéder à la noblesse par un mariage. Les années passèrent mais leur talent de cavalier ne fut jamais démenti et aujourd'hui,  Charles de Poitiers est considéré comme le plus grand entraîneur de polo ailé de son temps. Nombreux sont ceux qui recherchent son attention et rêvent de faire partie de son équipe. Quant à la mère d' Honoré, Elisée, elle met un point d'honneur à ce que la famille soit connue dans le grand monde, et enchaîne les mondanités de toute sorte. Nationalité: Plus français n'est pas possible.  Lieu et date de naissance: Né dans le chateau familial de Larochefoucault, certainement dans la suite la plus luxueuse, un 8 décembre. Statut: Célibataire en quête de son âme-soeur, mais il est fort à parier que Madame de Poitiers cherche à le marier à tout prix. Nature du sang: Personne ne peut nier la pureté de son sang, ni la noblesse de ses traits. Honoré est un fier sang-pur. Etudes/Profession: Désireux de faire ses preuves, Honoré a choisi la filière Défense et sécurité, avec en option Nature et Découverte. Même si les élèves connaissent Honoré sous sa façade de beau-parleur superficiel, il est un grand travailleur dans l'âme, et essaye tant que possible d'exceller dans toutes les matières, tout en cultivant sa "double" personnalité. Baguette magique: La baguette du jeune Honoré est en bois de pommier. Ce bois aurait comme particularité de produire des baguettes loyales, et qui s'attachent à des sorciers proche de la nature. On dit même que leurs propriétaires auraient plus de facilité à communiquer avec les créatures magiques. La longueur de la baguette du sorcier est de 27,5 centimètres, est légèrement flexible, et contient en son coeur une plume d' Hippogriffe.

   
Allégories réflexives:

   ► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Très sincèrement, je me soucie peu des personnes de pouvoir. Que ce soit un président, un parlement, un prince ou un roi, seule compte leur petite personne et ils ne prêtent que peu d'attention à leurs sujets et à toutes les créatures qui peuplent leur "royaume". Bien entendu, je n'ai pas pu ignorer que ma mère était ravie d'avoir une chance d'inscrire le nom des de Poitiers aux côtés de celui du Roi. A chaque soirée, chaque dîner mondain, je la voyais jouer de sourires, de flatteries et autres stratagèmes pour se faire bien voir des personnes les plus influentes à la cour. Et moi, j'observais, un sourire parfaitement feint sur le visage, digne et fier représentant des de Poitiers. Et petit à petit, ma mère se rapprochait de sa Majesté. Au fond, je suis plutôt de l'avis de mon père, qui ne s'intéresse pas aux manigances politiques et préfère rester auprès de nos chers Abraxans. Parce qu'après tout, un de Poitiers était libre, fier, et ne devait pas vendre son âme pour quelque place aux côtés d'un Homme de pouvoir. Seulement, je suis coincé entre l'envie de faire plaisir à ma mère, et celui de suivre la voie de mon père, qui, malgré les humiliations, reste mon modèle en toute chose.

   ► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
"Ils n'ont pas le droit de nous l'imposer!" Cette décision a été une injustice que j'ai eu bien du mal à accepter. Depuis ma tendre enfance, ma famille n'a cessé de m'apprendre que les Djinns étaient des êtres fantastiques, puissants et dignes de respect. Même si chacun des Djinns de la famille avaient un maitre, ils étaient toujours traîtés avec beaucoup de deference, considérés comme des membres de la famille. Il était rare que l'un d'entre nous fasse appel à eux sans une très bonne raison. Alors oui, cela a été une véritable déchirure quand il a fallu leur annoncer qu'ils allaient être enchaînés à un simple objet mortel... J'espérais sincèrement que les Djinns ne nous en tiendraient pas rigueur, mais ces êtres surnaturels avaient leur volonté propre... Personnellement, je vouais un profond respect à Kuzunoha, et malgré sa personnalité farçeuse, elle avait toujours été là dans les moments difficiles.

   ► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Le sang ou le rang ne valent rien face au mérite durement acquis. C'est ainsi que mon père voit les choses, et c'est ainsi que je tend à les voir. Après tout, quiconque sur cette terre a le droit de revendiquer la place qu'il souhaite, peu importe ses origines. Quelque part, j'espère que le sang ou le rang n'auront jamais plus d'importance l'un que l'autre, mais au regard des évènements du monde, je me doute que tous ne doivent pas l'entendre de cette oreille. Je garde toutefois ces réflexions pour moi et joue au parfait petit sang-pur face aux autres, prétextant que mon statut de noble sang-pur impliquait forcément ma supériorité.

   
Personnalité:

Personnalité "apparente"
Depuis sa plus tendre enfance, Honoré a pris pour habitudes de suivre sa mère lors de soirées mondaines en tout genre. Rencontres festives, dîners mondains, toutes ces soirées auxquels a participé Honoré ont créé chez lui une personnalité de "façade" qu'il utilisé pour passer le temps et faire plaisir à sa mère. Son sourire d'ange, ses yeux brillants et son air noble lui ont valu le surnom de "petit prince" auprès des hôtes de marques et autres médias. Dès son arrivée à Beauxbâtons, il sentit le poids de son nom l'accabler, et en réponse à cette source de stress, il reprit son petit manège de façade et s'inventa une personnalité solaire. Jouant les beaux-parleurs, il n'a pas hésité à user de son charme et de ses atouts physiques pour rassembler autour de lui une bande d'élèves impressionnables mais tout aussi superficiels que lui. Il en est bien entendu devenu le leader charismatique, et s'inventa une réputation d'élève à suivre dans toute l'école. Honoré, on l'écoute, on l'admire, on essaye de l'imiter. Il a besoin qu'on le regarde pour exister, pour se prouver qu'il n'est pas invisible comme aux yeux de son père. Afin de conserver ce statut, il cherche constamment à être à la pointe de la mode côté vestimentaire, ce qui n'est pas pour plaire à son père mais ravit sa mère. Malgré le poids du nom des de Poitiers, Honoré est aussi très fier de le porter, et n'hésite pas à le rappeler à quiconque se montrerait plus familier qu'il ne le supporterait. Torturé constamment entre son désir d'être remarqué par son père et celui de faire bonne figure, il lui arrive souvent d'accumuler les angoisses, les colères, jusqu'à ce que son côté susceptible prenne le dessus et qu'il se retrouve à exploser pour un rien, allant jusqu'à devenir violent si on le pousse vraiment à bout. Enfin, personne ne peut nier qu'il est particulièrement sportif. Il faut dire qu'il est pratiquement né sur le dos d'un Abraxan. Il connaît ces fantastiques créatures par coeur, et prend plus de plaisir à prendre soin d'eux qu'à les monter, même s'il s'avère être un très bon joueur de polo ailé. Malgré le désintéressement évident de son père à son égard, il s'est toujours entraîné de son côté, allant jusqu'à enchaîner soirées arrosées et entraînements tardifs. Il est bien conscient qu'il impose parfois trop d'efforts à son corps, mais il met de côté ses douleurs, et avance, encore et toujours.

Personnalité "sous-jacente"
Sous ses airs de peau-parleur et de leader solaire, Honoré cache une personnalité totalement différente, plus douce, plus secrète, plus en souffrance. Si, dans la vie de tous les jours, il passe pour celui qui n'en a que faire des études et ne veut que s'amuser et faire du sport, la réalité est toute autre. Le jeune homme est un élève studieux, rigoureux et qui met un point d'honneur à exceller dans le plus de disciplines possible. La plupart de ses "amis" l'admirent en pensant qu'il réussit à avoir des bonnes notes sans travailler, alors qu'il étudie dès qu'il peut, et se montre extrèmement sérieux en examens. Toutefois, il est déçu que son père ne prenne jamais soin de regarder ses notes et s'arrête sur son comportement superficiel. Il s'apercevrait sûrement qu'au lieu du demeuré de fils qu'il pense avoir, il a en fait un héritier intelligent et plein de ressources... Mais jamais aucun effort n'est suffisant pour lui, et Honoré s'épuise à essayer d'attirer son attention. Il souffre même des humiliations dont il est victime, sans pourtant jamais se plaindre.  Il a parfois envie de tout envoyer valser, de laisser sa vraie personnalité s'exprimer mais il arrive toujours à se raisonner au dernier moment. Le problème étant que si vraiment il devenait celui que personne ne connaît, il perdrait tous ses repères, tous ses soutiens et se retrouverait comme un inconnu parmi les siens. Et il est fort à parier qu'il irait s'enfermer dans sa bulle pour ruminer toutes ses sombres pensées. Car au fond de lui, Honoré est un jeune homme discret, qui tend à chercher de vraies amitiés à qui il pourrait être loyal jusqu'au bout.

   
Genie in a bottle: Kuzunoha

   
Mais qui est donc Kuzunoha?

Âgée de presque deux millénaires, Kuzunoha est en réalité une femme-renarde, une Kitsune, un esprit ou yokai du folklore japonais. La légende dit qu'elle serait tombée amoureuse d'un soldat pendant l'ère de l'empereur Murakami et qu'elle aurait eu un fils. Mais ses proches apprenant sa nature de renarde, elle dut les abandonner, avant de les retrouver bien plus tard. On dit qu'elle offrit à son fils le don de parler aux animaux. Personne ne sait si cette légende est vraie, toujours est-il que la Kitsune est un Djinn farçeur, espiègle et qui aime jouer des tours à ses maîtres, sans jamais toutefois dépasser les limites imposées par le contrat qui la lie à eux. Elle n'a pas pour habitude de considérer son maître comme un ami ou de lui montrer une quelconque affection, mais à sa manière, elle protège les êtres qu'elle trouve digne d'être préservés ou qui souffrent trop. Elle prend essentiellement deux formes: celle d'une jeune femme asiatique au sourire moqueur qui possède des oreilles et neuf queues de renard, et celle d'une renarde aux neuf queues et aux yeux extrêmement expressifs. Le fait d'avoir neuf queues implique que Kuzunoha est un esprit ancien, qui a gagné toutes ses queues et qu'elle a hérité d'un magnifique pelage doré. Ce Djinn a déjà eu des maitres dans la famille de Poitiers, surtout parmi les quelques individus qui ont voyagé pour trouver de nouvelles espèces d'Abraxans, lorsqu'ils cherchaient à améliorer leur propre cheptel.

Honoré, que représente Kuzunoha pour toi?

Kuzunoha est avant tout une présence rassurante et familière, qui malgré son statut de Djinn, a toujours eu une place particulière dans mon coeur. Elle n'est ni un membre de ma famille, ni une amie, et pourtant elle n'hésite pas à m'engueuler dès que je l'invoque simplement pour l'avoir à mes côtés. Elle n'a pas peur de me dire ce qu'elle pense mais elle me montre une réelle attention, là où ma mère est trop occupée à m'utiliser comme une marionnette dorée et où mon père continue à m'ignorer royalement. Je la respecte pour sa franchise, pour sa tendance à me faire des farces quand elle le peut, et pour sa patience envers moi. Au fond, elle me sert un peu d'ange gardien, un ange gardien qui prend plaisir à planquer mes affaires un peu partout pour que je les cherche. Quand j'étais plus jeune et que je l'invoquais pour qu'elle me tienne compagnie la nuit, elle restait assise à côté de mon lit et me regardait de ses yeux jaunes flamboyants. Deux soleils jaunes dans un monde parfois trop sombre.

Comment s'est passé ta première invocation?

Voilà des années que je m'entraînais à dessiner ces pentacles, à réciter les mots de commandements, à affirmer ma personnalité pour être assez fort lors de cette première invocation. Mon précepteur, que j'adorais pour toute l'attention qu'il avait envers moi, m'avait bien appris. Je ne comptais plus les heures que j'avais passé à tout apprendre par coeur... Ce jour tant redouté était arrivé, et je tremblais, comme le petit garçon de 10 ans que j'étais. Mes yeux embués de stress regardèrent les bougies que j'avais allumées et déposées à leur place autour des pentacles. Pentacles que mes doigts fins avaient tracé avec délicatesse et précision. Heureusement pour moi, ma mère avait fini par renoncer à faire de cet évènement une mane médiatique, me permettant de réaliser le rituel sans trop de pressions. Les ombres élargies par les bougies m'angoissaient et mon pauvre coeur battait la chamade. Je me remémorais alors le nom du Djinn que j'avais choisi. C'étaut en fouillant dans les archives de la famille que j'étais tombé sur elle, et je ne saurais dire pourquoi mais il m'inspira. Comme si elle m'avait appelé à elle. Le nom était exotique, lointain, tout à fait à mon goût. Kuzunoha. Mes parents avaient fronçé les sourcils en entendant mon choix. Surement auraient-ils préféré que j'opte pour l'un des célèbres esprit-équidés qui protégeaient la famille depuis des générations. Toutefois, j'avais insisté. Pour une fois dans ma jeune vie -peut-être la seule fois- je voulais prendre une décision par moi-même...

Un nouveau soupir, une nouvelle inspiration et je prenais place dans l'enceinte du pentacle, abri tout relatif face à la puissance d'un être comme un Djinn. Pourtant, je me dressais, fier et presque sans peur, me répétant intérieurement que j'étais un de Poitiers. Et un de Poitiers n'a peur de rien! Mon incantation se fit d'une voix claire quoique légèrement tremblotante. Pendant quelques secondes, rien ne se passa et je crus tout simplement m'être trompé dans les mots... Puis soudain, une nuage noir apparut dans la pièce, un  nuage duquel sortaient d'innmbrables éclairs et autres manifestations électriques. Une lueur de pure panique s'alluma dans mes prunelles brunes tandis que la masse sombre sembla grossir, encore et encore. Deux yeux dorés finirent par apparaître et le nuage céda sa place à un être mi-femme, mi-renard. "Ku...Es-tu Kuzunoha?" La créature afficha un air malicieux, tout en faisant tournoyer ses neuf de queues de renard dans l'air. Elle pencha la tête sur le côté, et instinctivement j'en fis de même, ce qui sembla beaucoup l'amuser. "A ton avis, petit homme? Suis-je celle que tu attendais?" Malgré ma crainte et mon admiration pour la Djinn en face de moi, je pris mon air le plus sérieux, poings sur les hanches, et je balançais ces quelques mots de toute ma force d'esprit: "Arrête de jouer! Soumets-toi à moi, Kuzunoha!" La Djinn parut agacée et secoua la tête en agitant ses oreilles de canidé. Ses pupilles dorées me transperçèrent de part en part et j'en perdis toute ma constance, redevenant en un instant ce petit garçon effrayé par le noir et si peu sûr de lui. C'était comme si elle pouvait sonder mon coeur et y voir toutes ses faiblesses comme toutes ses beautés... Alors elle s'adoucit. "Ton coeur est telle la fleur du Sakura, une beauté à préserver. Sache que je t'obéirai petit homme." Un sourire se fraya de nouveau un chemin sur mes lèvres d'enfant. Naïvement, j'aurais voulu sortir du cercle pour l'enserrer de mes bras, pour pouvoir toucher à ce pelage doré qui semblait si soyeux, si accueillant. Je me contentais de l'admirer, peu désireux de braver des interdits. "Mon nom c'est Honoré! Honoré de Poitiers!" La fierté qui transpirait de mes mots engendrèrent un rire moqueur chez ma Djinn. "Dans ce cas, je suis honorée de te rencontrer..." Ce jeu de mots sur mon nom m'arracha un rire joyeux. Je sentais qu'entre Kuzunoha et moi, un lien très spécial allait se créer...



   
Pseudo: #Rika / Amandine Age: 27 ans Où avez-vu connu DJ? Par hasard en voguant de forums en forums  Heart  Autres comptes? Pas encore, faut me laisser le temps d'arriver quand même  Robert  Une remarque ? Je suis tombée amoureuse du forum, il est trop bio, vous êtes tous trop sexy  Moh  Vive le polo ailé, mais surtout, n'oubliez pas les guêtres de protection pour vos Abraxans  Yeah    Un mot pour la fin ? Terre brûlée au vent, des landes de pierre, autour des lacs. C'est pour les vivants, un peu d'enfer, le Connemaraaaaa  Heart
   
Djinn Jinxed


Dernière édition par F. Honoré de Poitiers le Sam 3 Déc - 23:50, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 595
Date d'inscription : 27/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 18:56


Entre deux mondes...
My heart's dying, will you save me?

From the day we arrive on the planet...
Les salles du chateau de Larochefoucault étaient rarement silencieuses. Témoins de fêtes endiablées et autres fastueux bals, elles accueillaient régulièrement les lubies passionnées de la maîtresse de maison. Car Elisée de Poitiers aimait les flashs des photographes, adorait les faux compliments de ses hôtes et excellait dans l'art de converser dans le grand monde et de duper la foule. En compagnie d'une tripotée de dames nobles, la pétillante de Poitiers exposait au reste du monde avec une aisance remarquable ce ventre rond qui abritait la vie. Son mari, réfugié aux fins fond du domaine auprès de ses chers Abraxans, lui avait interdit d'aller à ses stupides fêtes mondaines pendant sa grossesse alors elle avait tout simplement fait en sorte d'attirer les projecteurs jusqu'à elle. Au bout d'une heure de cancans et autres bavardages sans queue ni tête, Elisée ressentit les premières contractions mais habituée aux faux-semblants, réussit à s'éclipser pour rejoindre sa chambre, aidée d'une femme de chambre. Tandis qu'une sage-femme aidait la future maman à s'installer, le majordome se chargea d'annoncer la nouvelle aux participantes de la causerie, afin de les enjoindre de s'en aller. Il était fort à parier que dans les heures qui suivaient, journalistes et photographes se tiendraient en embucades devant le chateau. Pour l'heure, le majordome, homme respecté dans la famille, transplana directement aux écuries des de Poitiers, cherchant en quelques pas le regard de son maître. Le grand entraîneur de polo ailé était là, au chevet d'une jument Abraxan sur le point de délivrer son poulain...  "Monsieur, votre femme..." Il n'eut pas besoin d'en dire plus que déjà, Charles de Poitiers disparaissait.  Lorsqu'il réapparut devant l'entrée de la chambre, ses yeux chocolats se teintèrent d'inquiétude. Et si l'enfant naissait malformé à cause du comportement de sa mère? Et s'il n'était pas un bon père? Tant de pensées qui se bousculaient dans son esprit, tant d'angoisses. Pourtant, une seule chose était certaine: il serait fier de cet enfant, fier de ce qu'il signifiait. Il releva la tête brusquement alors que des cris résonnèrent dans la chambre. Elisée souffrait, il pouvait l'entendre. Et malgré les remarques acerbes qu'ils se lançaient, il gardait de l'amour pour cette jeune femme aux goûts de star. Il finit par se poser sur un fauteuil dans l'anti-chambre, révisant en pensée le plan d'attaque pour le prochain match de son équipe. Près de deux heures plus tard, il était toujours là à attendre, peu désireux de partir de peur de rater l'arrivée de son enfant. C'est l'un de ses palefreniers qui vint lui apprendre que le poulain était né et qu'il paraissait robuste et bien portant. Un sourire satisfait s'afficha doucement sur son visage rugueux. Sourire qui ne cessa de s'élargir quand des cris de nourrisson s'échappèrent de la chambre. Il bondit sur ses pieds et entra dans la pièce alors que la sage-femme ouvrait la porte. La fierté qu'il ressentit en voyant ce petit bout d'homme était immense. Il déposa un baiser sur le front de sa femme -acte qu'il ne faisait presque jamais- avant d'adresser quelques mots à l'enfant: "Bienvenue chez les de Poitiers, mon fils... Je suis déjà fier de toi." De la douceur dans sa voix. Une petite famille soudée, voilà à quoi ils ressemblaient.

Tout ce bonheur ne pouvait-il donc pas durer?

There's more to see than can ever be seen
D'aussi vite que me permettaient mes petites jambes, je courrais vers mon objectif, les écuries. Un grand sourire sur les lèvres, j'exultais intérieurement, ravi d'avoir réussi mon coup. Si je vais assez vite, je pourrais même voir la fin des entraînements! Parce que voilà, je venais de fausser compagnie à ma mère, pris d'une soudaine envie d'aller voir mon père en action. J'adorais le voir mener les entraînements, j'observais tous ses mouvements, buvais toutes ses paroles, je l'admirais tout simplement. Mais quoi de plus normal pour un gamin de 11 ans? Oh bien sûr, je voulais aussi faire plaisir à ma mère, la suivre dans toutes ces fêtes dont le but m'échappait complètement, mais aujourd'hui je n'avais pas envie...  Essoufflé, je m'arrêtais aux portes des écuries, jetant un coup au couloir donnant sur les larges boxes. Personne. Je fronçais les sourcils, boudeur. "Garde tes yeux fixés sur la balle et redresse-toi! Même ma femme se débrouillerait mieux que toi!" La voix dure de mon père  me fit me redresser et je la suivis tel un fil d'ariane, jusqu'à me retrouver planqué derrière un mur. Mes yeux d'enfant observèrent avec beaucoup d'intérêt mon père en train de donner ses directives. Pendant plusieurs minutes, je restais silencieux, avant de finalement oser sortir de ma cachette. M'élançant vers le grand Charles de Poitiers, je le vis se retourner, une expression surprise mais apparemment ravie sur le visage. Je voulais qu'il soit fier de moi. Je m'exclamais alors: "Père! Est-ce que je peux monter à...." Avant même de pouvoir finir ma phrase, ma mère apparut dans le champ de vision et mon père perdit tout air avenant. Raté.  "Honoré, chéri, qu'est-ce que tu fais encore ici? Nous allons être en retard au bal organisé par nos amis! Allons, dépèche-toi!" Ma mère était suivie par un journaliste que ma mère venait de recevoir, et vu la tête que mon père tirait, il n'était pas du tout ravi de la situation. Je lançais un regard attristé à la belle Elisée de Poitiers: "Mais Mère, je voudrais juste... Juste rester un peu..." Mais ma mère avait un don: celui de tirer avantage de toute situation et surtout de faire plier la volonté des autres à la sienne. Et tout enfant que j'étais, quoi de plus facile que de jouer sur mes sentiments? "Mon chéri, tu sais bien que je ne peux rien faire sans toi... Est-ce que tu laisserais ta pauvre mère toute seule, sans son petit prince?" Mon coeur fit un bond, et je baissais la tête, comme honteux d'avoir pensé la laisser partir seul. Après tout, elle avait l'air d'avoir vraiment besoin de moi. Je lui pris la main, me retournant quelques secondes pour regarder mon père, qui, lui, semblait s'être désintéressé de ma présence. Il était reparti sur le terrain. Sans même me dire un mot. Peut-être aurais-je du insister pour rester? Entraîné vers l'avant, je m'éloignais de ce père, créant un gouffre qui -sans que je ne m'en rende compte- n'allait pas se refermer avec le temps.
Ce soir-là, encore une fois, la lumière des flashs me transperça l'âme. Mon sourire d'ange bienheureux contrastait avec mon esprit en berne, tandis que j'exprimais par quelques mots bien trouvés quelques compliments que l'on m'avait appris. Mon rôle, je le connaissais à la perfection, l'art de paraître heureux. ¨L'art d'être ce petit prince que tout le monde adorait. J'étais un enfant-star, et ma démarche fière en était la preuve. Depuis que j'avais invoqué mon Djinn, ma chère Kuzunoha, on racontait toutes sortes d'histoire sur mes soi-disant exploits, sur mes goûts en matière de lecture, sur mes disciplines scolaires favorites. Je me contentais d'aquiescer en rancontant quelques anecdotes. Mon visage de façade, créé de toute pièce, faisait la joie des tabloids, mais me dégoutaît. Parce qu'au fond, il n'y avait presque rien de moi dans ce jeune garçon solaire et toujours bien habillé.

Pour autant, comment me plaindre d'une existence dorée? Depuis ma plus tendre enfance, j'étais choyé, couvé, entouré par un tas de personnes. Toutefois, je ne traçais pas ma propre voie. Je n'étais que le fils de Poitiers, cet enfant de star pourri gâté et qui n'avait qu'un seul avenir: être l'héritier du domaine.

Through despair and hope
Beauxbatons et son domaine magnifique. A mon arrivée, à 15 ans, je n'avais plus de repères: plus de photographes à qui sourire, plus de tabloids à contenter, plus d'hôtes prestigieux à complimenter. Juste moi et mon nom, de Poitiers. Et un père responsable des disciplines hippiques. Alors pour pallier à cette angoisse croissante d'être incapable de de montrer à la hauteur, j'ai fait appel à ma façade, à mon rôle de bonimenteur joyeux. L'enfant-star a laissé sa place au leader populaire.

A peine sorti de cours, mes amis de la noblesse sur les talons, je parcourais les couloirs la tête haute, un sourire au coin des lèvres. Un élève m'interpella dans le couloir et je tournai la tête, pour reconnaître un de ces idiots de Fons. "Alors, de Poitiers, prêt à te faire laminer au prochain match?Tu ne fais pas le poids face à notre équipe, et surtout notre capitaine!" Je lui jetai un regard féroce, tandis que les autres retenaient leur souffle. Toujours en attente de mes réactions. Bien entendu, je fulminais intérieurement. Si seulement il s'était arrêté à la première partie de sa phrase, je l'aurais surement ignorer. Mais il avait évoqué Joshua, et rien que pour cela, je ne pouvais pas le laisser passer. Parce que ce crétin de Fons m'avait volé le regard de mon père, m'avait volé son attention et son estime. Quand je récoltais des sobriquets et autres humiliants surnoms, il recevait des compliments et était porté aux nues. Autant dire que je le prenais mal et que j'avais l'impression de mourir à petit feu à chaque fois que je les voyais aussi proches. Alors, oui, je m'approchais dangereusement de celui qui avait osé m'adresser la parole, le toisant de toute ma stature, de tout mon orgueil  blessé. "Excuse-moi? Le jour où ce sera toi et non ton Abraxan qui fait le travail, tu pourras venir me parler. Maintenant, dégage, tu pollues mon atmosphère!" Je n'aimais pas attaquer pour humilier ou vexer, mais je devais bien me défendre. Et quoi de mieux que de remettre en doute son talent à dos de cheval ailé? Toujours était-il que ma phrase fit mouche et qu'après m'avoir offert son plus beau regard noir, il s'en alla sans demander son reste, bien conscient qu'il était en infériorité. Passant un bras autour des épaules d'une des filles qui me suivaient comme mon ombre -une brunette au physique plutôt avantageux- je déclarais soudainement, un sourire sur les lèvres: "Bon, on en était où déjà? Ah oui, l'organisation de notre prochaine fête! Qui est-ce qui se charge des boissons?" Le brouhaha des paroles qui suivirent les miennes sonnèrent comme une mélodie familière à mes oreilles. Je soupirais imperceptiblement, fatigué par tout ce petit manège. Mais disons-le franchement, j'appréciais parfois ces fêtes arrosées pendant lesquelles j'oubliais mes angoisses. Cela ne plaisait pas à mon père, mais c'était toute la réputation que j'avais bâti qui était en jeu. Alors encore une fois, je souris.

Et puis parfois, mon sourire d'effaçait. Je souffrais tellement que c'en était même douloureux de parler. Dès que je me sentais défaillir, dès que ma volonté s'affaissait, mes pas me guidaient instinctivement vers la salle du club de théâtre, où je guettais la présence de Perle. Arrivé à l'entrée de la salle, je l'observais de loin en train de réciter son texte, l'air concentré. Elle était parfaite dans son rôle, son talent était indéniable. Il y avait de l'admiration dans mon regard. Alors je rentrais dans la pièce, m'approchant d'elle pour capter ses prunelles dans les miennes. Il n'y avait pas besoin de mots. Elle savait pourquoi j'étais là, elle savait que j'avais besoin d'elle, tout simplement.


Djinn Jinxed




Dernière édition par F. Honoré de Poitiers le Mar 29 Nov - 22:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 5537
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 18:57

Je PREUMS parce que non mais oh Gnoe Wut Je tenais à t'accueillir comme il se doit  Eyes

Mon Nonor ! Han Owai Han En terme de sexytude, tu peux parler Heh Certes nous avions déterminé que nos entrevues seraient professionnelles Diego Mdr Je devais me déconnecter pour écrire et puis je suis tombée sur toi Han depuis, je réactualise la page Mdr Je suis tout simplement ravie que tu tentes ce personnage Moh Moh Le premier match de la saison vient tout juste de se terminer et ton ennemi juré Diego  Joshua n'est pas parvenu à mener son équipe à la victoire. Je ne balance pas, j'informe Sem Tu as donc encore toutes tes chances pour rendre papa fier lors d'un éventuel prochain match, si tu décidais d'exploiter l'idée et de postuler au polo-ailé Owai Je te souhaite la bienvenue parmi nous Chou Il me tarde d'exploiter notre lien Han Si tu devais avoir des interrogations, le staff se tient à ta disposition mais tu sais déjà que dans le jeu comme hors jeu tu peux venir voir Perle en cas de souci, et même sans souci Heh



—  Is it running in our blood  —

Underneath it all, we're just savages
Hidden behind shirts, ties and marriages
How could we expect anything at all


Dernière édition par B. Perle de Béziade le Dim 27 Nov - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiemes
T. Gabrielle Duchemin
Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1389-gabrielle-duchemin-rava
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 408
Date d'inscription : 11/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 19:14

Faut laisser la primauté à Pando dans ce genre de cas, mais maintenant on peut sauter sur notre Honoré international qui va grandement faire plaisir. Qu'il est beau ! Qu'il est grand ! Qu'il est fort ! Et que son papounet est pas gentil, je comprends pas, un truc aussi sexy Gaby est super honnête, j'y peux rien c'est dommage de la rabaisser. Il est tout mignon et le style simple va bien à Nonor Brille

J'ai hâte de lire la suite et de voir ce que tu vas faire de ce joli Honoré Love Surtout s'il est travailleur et tout derrière son visage d'Apollon.
Bienvenue, courage pour ta fiche Love


Young God
And I've been sitting at the bottom of a swimming pool
For a while now, drowning my thoughts out, the sounds by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
A. Prudence Champagne
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t982-prudence-champagne-just-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 19:21

Bienvenue par ici !! Bon courage pour ta fiche !! :apo: (Quelle bouille Bave )



   

   But never let the pressure overpower the fun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 19:51

Bienvenue Honoré! Ça fait plaisir de voir le perso tenté Han Et du polo-ailé Yes J'espère que ça te plaira suffisamment pour en faire, tu verras c'est topissime! Je viendrais sans doute t'embêter avec Mathias et tout Check Hâte de lire ta fiche, courage d'ailleurs pour celle-ci et à bientôt de l'autre côté du miroir Yeah
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 595
Date d'inscription : 27/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 22:34

Oh la jolie Perle, tu sais que t'es belle, toi Love Hihi Merci pour ton superbe accueil, je suis ravie de te faire plaisir Lick Oh mais c'est une bonne nouvelle ça, pauvre Joshua, il me ferait presque de la peine (MOUHAHAHAHAHAHA PREND CA DANS TA FACE Niark ) Bon, je vais me dépécher d'arriver pour m'inscrire au polo ailé et lui botter ses fesses alors Mdr Moi aussi j'ai hâte de développer notre lien et j'espère que je serai à la hauteur du personnage Brille

Dans le genre joli et mignon, t'es pas mal non plus, Gaby Potté Merci à toi ma jolie, et oui, le papounet il n'est pas très gentil avec Nonor TT

Merci à toi, Prudence Heart Daisy est superbe Brille

Merci Mathias Heh Ce sera avec plaisir pour un lien, et t'inquiète, bien sûr que je vais céder au polo ailé! En même temps, j'ai lu Abraxan+ polo en arrivant sur le forum, j'étais déjà amoureuse Potté
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Professeur de Zoologie magique
A. Garrus Delfino
Admin ¦ Professeur de Zoologie magique
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t767-garrus-you-gotta-shake-t
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 2414
Date d'inscription : 04/04/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Dim 27 Nov - 23:37

Le bel Honoré Bave Tu es à croquer, comme le gâteau Jean
Ahem de ce que j'ai lu tu as l'air de t'être super bien approprié le personnage, ta fiche est très agréable à lire Chou et le Djinn Kitsune ! J'adore ce qui a un rapport avec le folklore japonais alors je suis en mode "oooh huiebsfhj" devant ta fiche Mdr
Et puis un nouveau joueur de polo ailé, ça serait génial, on en manque dans certaines saisons!
Bienvenue parmi nous, j'espère que tu t'y amuseras bien, et bon courage pour la fin de ta fiche Bulle



Contre ceux d'en haut


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Lun 28 Nov - 10:04

Bienvenue dans le coin. t'es le premier membre que je peux accueillir après ma validation Moh
Bon courage pour la suite de ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fons
A. Solène Paradis
Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 847
Date d'inscription : 15/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Lun 28 Nov - 14:10

Bon, Garrus m'a piqué la blague du gâteau que je fais à chaque fois qu'un nouvel Honoré débarque sur le forum, alors je n'ai pas vraiment de surnom pourri à te donner, mais cela ne saura tarder.  Diego  Diego Du coup, je peux directement te dire que tu as fait un superbe choix de personnage.  Brille Honoré est génial, il a de superbes perspectives d'évolution, surtout après le match qui vient de se terminer. Comme les copines, je suis curieuse de voir ce que tu vas en faire.  Chou  Chou À te lire, tu as une écriture fantastique. Le personnage prend vie sous tes petites mains de fée, je crois définitivement que tu es le bon Nonor, petite plume d'or.  Moh J'aime beaucoup comment tu soulèves la dichotomie du personnage, dans le caractère, c'est très bien amené. Je te souhaite la bienvenue chez toi mon canard et un bon courage pour ta fiche. Squiz  Vivement de te lire davantage surtout avec Perle parce que votre lien omg je vous shippe juste un tout petit peu pas tant que ça je vais pas stalker vos sujets comme une folle allez j'arrête  Mdr  



Des bisous petit ange, à très bientôt Ange Lick



i'm searching for something that i can't reach.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Lun 28 Nov - 15:47

J'étais venue souhaiter la bienvenue, mais quand j'ai vu comment ça parlait mal (Sem) je préfère venir bouder ici. What

...

What

CA COMMENCE BIEN ! Gnoe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 595
Date d'inscription : 27/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Lun 28 Nov - 18:11

Garrus Merci pour ton accueil et tes compliments, cela me fait énormément plaisir Happy Et comment te dire que je suis absolument fan de la matière que tu as choisi d'enseigner Chou  Quant à la Kitsune, j'adore aussi tout ce qui a trait au folklore japonais, et vu que je suis fan des films de Miyazaki, j'y trouve plein de références fantastiques!

Oh Pauline, je suis fier d'être le premier à récolter ta bienvenue Heart

Solène Merci à toi ma belle Luv  C'est en farfouillant le forum que je suis tombée sur le personnage d'Honoré, et j'ai été très rapidement conquise, j'aime jouer les persos un peu torturés et qui ne sont pas tous lisses. Hihi  HAN MAIS T'ES TROP CHOUPI TOI Potté  Tu vas me faire rougir avec tes compliments, je suis heureuse de voir que ce que j'ai écrit te plait Heart  J'espère qu'il en sera de même pour la suite. Heh  Et bien sûr que je réserve à Perle mes plus beaux RPs Robert
C'toi le petit ange d'abord  Ange  Moh

Comment ça, tu viens bouder? Oh, tu te crois où?  Wut Merci quand même d'être venu. Je te retiens pas, la porte, c'est par là  Heh
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Autumnus
D. Freyja Jansdóttir
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t439-freyja-made-of-ice-and-f
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 418
Date d'inscription : 16/12/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Lun 28 Nov - 18:22

Bienvenue :apo: :apo:

J'adore vraiment le djinn, elle est tout chouquette Brille J'approuve, utiliser la mythologie, c'est le bien Yeah

Frey va adorer Honoré pendant une certaine période DANS TA GUEULE JOSHUMOCHE Mdr


En tout cas bon courage pour la fin du djinn et pour l'histoire j'ai hâte de te lire Huggy


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Président du Club de natation
S. Almandin de Béziade
Président du Club de natation
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t969-almandin-light-in-your-h
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1705
Date d'inscription : 12/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Mar 29 Nov - 9:25

Bienvenue Nono Gnoe
Super choix de prédef', c'est un perso sur lequel j'ai longuement hésité et qui est trop bien (oui j'encense, promis j'arrête Rip ). J'adore l'avatar aussi, et son caractère Yes
En tant qu'Aestas, je ne peux que pop-corner sur le sel des hivernaux ici présents Hihi
Bref, bon courage et hâte de pouvoir tout tout lire Gnoe

Et j'aurai du lien à te proposer, très vite Robert


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiemes
M. Tybalt Sansson
Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1209-tybalt-you-ve-seen-the-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 419
Date d'inscription : 24/08/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Mar 29 Nov - 13:20

Bienvenue dans le coiiiiiin ! Love C'est chouette de voir Nonor tenté, excellent choix de personnage ! Yes  Je viendrai surement te stalker avec Cassiopeia pour un lien avec le polo ! Heart Je te souhaite bon courage pour l'histoire, c'est la dernière ligne droite ! Fire Han


There are silences made just for us.
A space that is lonely is not hollow. It is full to the ache in its teeth with bodies of absence. They are pressed together, the dough of skin pulled apart to fit more silent mouths, more reminders with arms and legs and eyes which do not give way to you anymore.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 595
Date d'inscription : 27/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Mar 29 Nov - 20:36

Oh Freyja, déjà je suis fan de ton prénom et puis je suis bien d'accord pour la mythologie, c'est une source intarissable d'inspiration Mdr  Je t'avoue que j'ai failli prendre en Djinn l'un des deux chevaux qui tirent le char d'Odin, parce que j'aime beaucoup la mythologie nordique aussi Heart  Merci à toi, en espérant que la suite te plaira!

Merci à toi, Almandin Heh Alors on a les mêmes goûts en perso Potté Et pas de soucis pour du lien, on se verra ça Lick

OMG Tybalt, j'adore ce prénom, ça me fait trop penser à la comédie Roméo et Juliette dont j'étais hyper fan étant plus jeune Mdr  Merci pour ton accueil Heart

Et j'avance petit à petit sur mon histoire Ange  Si je suis assez motivée, je pourrais réussir à tout écrire ce soir Clap


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
C. Octavia Rostand
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 449
Date d'inscription : 28/07/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Mar 29 Nov - 22:09

Bienvenue ! Han (même si j'arrive un peu tard Siffle)
Ta fiche est géniale et ça promet de fabuleux rp par la suite !
Puis ce djinn... :apo:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 595
Date d'inscription : 27/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Mar 29 Nov - 23:00

Merci beaucoup à toi Hihi Ma Djinn a beaucoup de succès je vois, ça la ferait bien rire Niark


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Mer 30 Nov - 10:59

Mon pauvre Joshua ! Hug Mdr
Je m'attendais à un peu plus de classe de la part d'Honoré à cet égard, mais enfin. Mih Mdr

BIENVENUE PETIT NONOR !! Han Très bon choix de prédéfini en effet. Brille J'espère comme les autres que tu seras le bon et que tu enflammeras le terrain de polo-ailé. Chou
Je crois que je n'ai plus qu'à te souhaiter une bonne et rapide validation à présent. Weh Hihi Amuse-toi bien parmi nous ! Check
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 595
Date d'inscription : 27/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Mer 30 Nov - 18:51

Mahaut Non, mais dans le fond, Honoré et Joshua pourraient bien s'entendre s'il n'y avait pas Charles entre les deux TT Même quand dans la même équipe, personne ne pourrait les battre Huhu Mais bon c'est la vie Niark
Merci à toi, et t"inquiète, je compte bien enflammer le coeur de toutes mes groupies Hihi


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 436
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Honoré # My heart's bleeding, can't you see?   Lun 5 Déc - 12:14


Comme le vent, Honoré est changeant, d'une personnalité à l'autre, il surprend. Caractère flamboyant sur une esquisse de souffrance, métamorphose d'un esprit que la figure paternelle ne saurait reconnaitre. C'est bel et bien un Autumnus qui sommeille au fond de l'hériter, seuls les plus avertis sauront le remarquer.

Bienvenue à toiiiiiii Chou Han  
Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les  AUTUMNUS ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il ne vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
 

Honoré # My heart's bleeding, can't you see?

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-