Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Nous sommes en avril 1971, c'est les vacances de printemps
Classe aisée clôturée pour les inventés
Merci de privilégier les autres strates sociales ou de vous orienter
vers la noblesse, les familles connues ou les scénarios des membres

Partagez | 
 

 (Plume) Doesn't matter if it's all okay

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
M. Plume Hadley
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1688-plume-doesn-t-matter-if
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 271
Date d'inscription : 19/02/2017
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Dim 19 Fév - 23:08


Mélisande Plume Hadley
feat. Lauren Cohan

Nom: Hadley.  Prénom de naissance: Mélisande. Ce prénom a été choisi en référence à l’oeuvre de Maeterlinck, Pelléas et Mélisande, petite touche de poésie à laquelle se sont laissés aller ses parents. Poésie qui a pris fin lorsqu’elle a été contrainte de changer de prénom, en raison de sa nature de sorcière. Prénom d'usage: Plume. Ok, c’est un nom de poney, mais pour sa défense, elle avait 10 ans quand elle l’a choisi ! Généalogie: sa famille est Moldue (et terriblement cartésienne ; les pouvoirs de Plume ont été accueillis avec un mélange d’effroi et de perplexité). Ses parents sont des gens bienveillants, mais d’un naturel sévère, mais peut-être est-ce une déformation professionnelle ? Après tout, ils sont inspecteurs des impôts. Autant dire que tout ce qui est noblesse ou pureté du sang, on peut oublier ! Nationalité: Française, elle a quelques origines écossaises qui se matérialisent sous la forme de discrètes taches de rousseur échouées sur les pommettes. Lieu et date de naissance: elle est née le 6 janvier 1938 en Auvergne, plus précisément dans le Cantal, là où il y a du bon fromage (et elle raffole du fromage) (et de tout ce qui se mange en général). Statut: niveau statut social, elle fait partie de la classe moyenne ; elle a de quoi se payer un bon restaurant, de temps à autre (c’est important, de bien manger) (d’ailleurs, elle vérifie toujours que les Hiemes finissent bien leurs assiettes, et s’ils font la fine bouche, elle est persuadée qu’ils sont malades et les traîne aux hospices), mais sinon, elle n’a pas vraiment de quoi se payer de jolis bijoux et des places VIP à l’hippodrome. Niveau amoureux, c’est le désert du Sahara, sans la moindre oasis pour agrémenter tout ça. Mais ça ne la dérange pas tant que ça : ça fait plus de place dans ses appartements pour ses bouquins, ses bâtons d’encens et ses boules de cristal ! Nature du sang: Née Moldue. Profession: Professeur de Divination; elle n’a pas le 3e oeil, mais personne ne va vérifier ! Et puis, elle s’y connaît vraiment, en signification de feuilles de thé et en ovomancie, cet art méconnu consistant à lire l’avenir dans les oeufs ! Et elle passe beaucoup de temps à retourner sa boule de cristal dans tous les sens, à la recherche de la vérité (et de l’inspiration divine). C’est également la Maîtresse des Hiemes. Baguette magique: sa baguette, noire et brillante comme un bâton de réglisse, est en bois d’ébène. Mesurant 29,69 centimètres (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?), elle contient une écaille de Sirène.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Ce sujet ne passionne pas la jeune femme. Elle préfère largement parler de  popotins, de chaussures et de bonnes adresses de restaurant ! Elle se sent peu concernée par ce changement de régime : il n’a rien changé à son quotidien, à ses rêves, à ses peurs et à ses désirs. Cependant, elle a conscience que d’autres personnes souffrent de la situation, et elle fait de son mieux pour, à défaut de pouvoir leur venir en aide, du moins les apaiser en leur offrant du chocolat chaud et en leur distribuant des sourires. Qu’il s’agisse de roturiers dont les rêves de splendeur se sont fracassés, ou de nobles effrayés par les responsabilités qui se sont écrasées sur les épaules, elle sera là pour les serrer dans ses bras et les étouffer sous les confiseries ! En revanche, il ne faut pas compter sur elle pour diriger ou encourager une quelconque Révolution !

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
Plume étant particulièrement étourdie, elle est ravie de ne plus avoir à tracer un pentacle au sol à chaque fois qu’elle souhaite invoquer Odin. Il y a moins de risque d’oublier tous les éléments nécessaires à la cérémonie d’invocation, ou de mettre un pied hors du cercle réglementaire sans faire exprès ! Le poins négatif, c’est qu’il y a toujours le danger de perdre son Amulette, mais Plume a réglé ce problème en choisissant d’enfermer son Djinn dans la monture de sa paire de lunettes de lecture : ce n’est pas le genre de truc qu’on perd facilement, vu qu’elles sont censées être juchées sur son nez ! Quant aux questions éthiques que tout cela soulève, elle passe son tour. Il y a des personnes bien plus calées qu’elle sur la question, qui se feront un plaisir d’y répondre !

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Cette possibilité lui semble complètement abstraite. Elle connaît bien plus de Sang-Mêlés et de Nés Moldus que de Sangs-Purs ; il lui paraît donc improbable que ceux-ci dominent le monde du jour au lendemain. Et elle fait confiance à leur jugement critique et à leur bonté naturelle pour ne pas se laisser emberlificoter dans des histoires de superpuissance et d’asservissement qui n'augurent rien de bon. Quant à ceux qui s'obstinent à redresser fièrement le nez en affirmant être plus puissants qu’elle en raison de leur ascendance sorcière... beeh, elle se contente de leur sourire d’un air un peu embarrassé et de leur tapoter l’épaule. Oui, bon, si la France se laisse envahir par les idées sombres qui bouillonnent en Grande-Bretagne, ce n’est pas à elle qu’il faudra demander de faire des grands discours pour convaincre ses condisciples de tout arrêter !

Personnalité:


En bref : Bienveillante - Discrète - Passionnée par la divination - Maman poule - Etourdie - A côté de la plaque - Très gourmande - Ordonnée - Fan de shopping - Insouciante - Maladroite - Réservée - Vulnérable.

Plume est une enseignante assez discrète ; elle a souvent le nez plongé dans ses tasses de café, ses boules de cristal et ses cartes de tarot, oubliant le monde qui l’entoure. Elle se laisse emporter par ses pensées, et ne retourne sur Terre que lorsque son ventre commence à gargouiller, lui rappelant que c’est l’heure de manger.

Il faut dire qu’elle est passionnée par la Divination ! Bon, elle n’a pas le 3e oeil, mais ça, c’est un détail ; elle connaît toutes les significations des feuilles de thé et des marcs de café, elle pourrait citer tous les mystères des cartes de tarot sans avoir besoin d’ouvrir le moindre grimoire, l’onimorancie (la divination par les rêves) n’a pas de secret pour elle, elle a longuement étudié l’ovomancie -la divination consistant à observer un jaune d’oeuf (ne riez pas, c’est très sérieux !)… Bref, elle est fascinée par les artefacts liés à la divination, par toutes les innombrables branches qui existent en la matière, qu’elle étudie consciencieusement, bien décidée à percer les mystères entourant le Futur et la Mort. Et elle ne se lasse pas de tout enseigner aux élèves, même les plus sceptiques ! Elle évolue ainsi dans son petit monde, et lorsqu’une de ses prédictions se réalise par hasard, elle sera la première à sautiller sur place, ravie.

Et même lorsqu’elle sort de sa petite bulle divinatoire, Plume reste assez… déconnectée de la réalité. Elle a souvent trois trains de retard, ne comprend strictement rien aux actualités (il faut dire qu’elle n’ouvre jamais les journaux, sauf quand il y a des clichés de joueurs de polo ailé à admirer) (laissez-la avoir quinze ans dans sa tête quand ça lui chante), et regarde avec des yeux ronds ses collègues débattre de monarchie et de politique, alors qu’il y a des sujets de conversation teeellement plus intéressants ! Le fromage ou les recettes de gâteaux, par exemple.

Plume aime beaucoup les gâteaux.

Ceci dit, il ne vaut mieux pas essayer de la faire redescendre parmi les mortels, car lorsque les rouages de son esprit commencent à cliqueter, ce n’est jamais de très bon augure !
En effet, Plume a tendance à se prendre les pieds un peu partout, aussi bien au sens propre qu’au sens figuré : lorsqu’elle ouvre la bouche, elle a l’art de toujours poser la mauvaise question à la mauvaise personne au mauvais moment. Elle fonce joyeusement dans le mur, encore et encore, et ne réalise que trop tard qu’elle aurait mieux fait de se taire. Too bad.

Néanmoins, Plume n’est pas complètement à l’ouest ! Elle est plutôt bienveillante et à l’écoute de ses collègues et de ses élèves, les Hiemes en particulier. Bien que ses conseils ne soient probablement pas toujours les meilleurs à suivre, elle s’efforce d’être toujours là pour les épauler (littéralement : lorsqu’elle ne sait plus quoi dire, elle leur tapote l’épaule, sincèrement navrée ; ça ne sert pas à grand-chose, mais ça montre qu’elle est là !). Elle est assez réservée, préférant écouter que noyer ses interlocuteurs sous un flot de paroles, et offre toujours une oreille attentive à ceux qui ont besoin.
De plus, elle ne supporte pas les injustices et les mauvais traitements que peuvent s’infliger les élèves entre eux ; s’il en vient jusqu’à ses oreilles, elle peut entrer dans une colère noire et vouloir faire manger des boules de cristal à certaines personnes ! Nyahahaha !

Cependant, elle-même ne sait pas vraiment se défendre, et lorsqu’on commence à la chercher, à mettre en doute ses capacités ou à se moquer d’elle, elle ne sait plus quoi dire et se retrouve bouche bée, les yeux écarquillés, le coeur battant comme un tambour dans la poitrine mais la langue désespérément figée. Elle a une répartie à peu près égale à zéro, et ne trouve la bonne punchline que dix ans plus tard, après s’être retournée dans son lit et avoir longuement soupiré dans ses oreillers.

Elle adore aussi le shopping et la mode (et les chaussures à talons) et tout le salaire qui ne passe pas en nourriture finit en vêtements. Mais mine de rien, elle est plutôt ordonnée et sait toujours où sont rangées ses affaires. Elle vous dira que c’est grâce à la Divination, mais elle a surtout une bonne mémoire, quand ça l’arrange !

Enfin, il faut noter qu’elle adore les enfants. Elle rêve d’avoir un bébé, un petit bébé qu’elle élèverait en compagnie d’un mari prévenant, et ils formeraient une famille heureuse… Mais elle n’a toujours pas trouvé le père. Ce n’est pas grave : depuis qu’elle est la Maîtresse des Hiemes, c’est comme si elle avait plein d’enfants ! De grands enfants introvertis et gentils ! Elle est un peu (beaucoup) maman poule avec eux, mais comment résister à leurs bouilles, aussi ?

Genie in a bottle: Odin

Odin - Wōden, Wodan, Wotan - Dieu principal de la mythologie nordique, du savoir, de la guerre et des morts. Voilà ce que découvrirait quelqu’un qui ouvrirait Wikipédia un grimoire répertiorant tous les Djinns ayant participé à l'élaboration de la mythologie moldue.

Mais si vous demandiez à quelqu’un qui a réellement côtoyé ce Djinn ce qu’il en est (Plume, par exemple), cette personne vous rétorquerait probablement qu’Odin est loin d'être un Dieu ; il est seulement une créature prétentieuse, capricieuse et colérique, qui a une fâcheuse tendance à vouloir balancer de la neige et de la glace sur tous ceux dont la tête ne lui reviennent pas (i.e l’intégralité de l’humanité). Prenant l’apparence d’un immense oiseau au plumage azuréen, il toise le monde sans chercher à dissimuler l’ennui et le mépris que lui inspirent les sorciers.

Plume se souvient encore de sa première invocation ; elle se rappelle du froid qui s’est répandu dans la salle comme un souffle hivernal, de ce sifflement semblable au vent cinglant les branches nues des arbres qui a accompagné l'arrivée du Djinn, de la matérialisation progressive de la créature, de la crainte que lui ont alors inspiré ses prunelles rouge sang, immenses, rubis liquides plein de morgue plongés dans ses iris écarquillés par la terreur… Et elle se souvient de sa voix venue d'outre-tombe, grave, ni masculine ni féminine, terriblement inquiétante...

Elle lui avait demandé son nom.

« Je suis Odin, également connu sous les nom d’Alfadir, Farmatyr, Bolverk, Har, Harbard, Jafnhar, Thridi, Vegtam… » Le visage de Plume pâlissait devant cette myriade de noms imprononçables qui se bousculaient les uns après les autres dans le bec du Djinn. « … et Bruno. » Aussitôt, la physionomie de la fillette s’était illuminée. « Le dernier est plus facile ! Quand j’étais petite, le fils des voisins s’appelait comme ça. » L’oiseau s’était rembruni. « Me comparerais-tu à un vermisseau de ton espèce, misérable humaine ? » « Euuh… euh non, pas du tout ! D-désolée monsieur Odin ! Moi c'est Plume. »

Et après ces présentations, elle lui avait demandé de lui raconter son histoire.

Odin lui avait alors raconté avoir été invoqué dans le Nord, plus précisément par des sorciers vivant dans l'actuelle Scandinavie, pour participer à des guerres ; les hommes qui avaient fait appel à lui se préparaient au Ragnarök, la fin du monde qui avait été annoncée par des prophéties. Grâce à la puissance du Djinn, ils…
« Des prophéties peuvent-elles vraiment prédire quand la fin du monde aura lieu ? » s’était étonnée Plume. « Cesse donc de m’interrompre, fillette. » « O-oui monsieur ! »
… gâce à la puissance du Djinn, ils avaient défaits bon nombre d'armées ennemies. Afin d’adoucir les pertes des humains qui combattaient dans leur camp, les sorciers qui invoquaient Odin lui demandaient de leur faire croire qu’à leur mort, ils rejoindraient l’Autre côté, le monde des Djinns, et ils y vivraient heureux, y festoyant en compagnie de chatoyantes valkyries.
« Mais c’était des mensonges ! » s’était offusquée Plume. « Votre monde… votre monde n’est pas un monde faits pour les humains, et après notre mort, nous n’y allons certainement pas ! »  « Qu’en sais-tu ? Tant que tu n'y as pas mis les pieds, tu ne pourras pas le savoir… mais si veux assouvir ta curiosité, tu peux me donnais ton nom, et je t'y emmènerai… ton véritable nom, pas ce sobriquet dont tu m’as fait part. » « Plume ? Ce n’est pas un sobriquet, c’est mon nouveau prénom, et je trouve qu’il est très joli ! Quand j’étais petite, mes voisins avaient un poney qui… » « Nom d’un bonhomme de neige, cesse de me casser les oreilles avec tes voisins ! Est-ce que j’ai l’air d’en avoir quelque chose à faire ? » « Oh, bon, désolée… tu me racontes une autre histoire ? Tu as déjà combattu des loups ? »

Et c’est ainsi que Plume fit la connaissance d’Odin.

Aujourd’hui, après vingt-trois ans de vie commune et une mise en objet très mal prise par la créature, leurs relations restent houleuses. Mais au fur et à mesure que le temps est passé, Plume s’est surprise à apprécier le caractère ombrageux de son Djinn , et il lui offre un excellent entraînement pour apprendre à rester calme devant des élèves surexcités comme des orangs-outants et rebelles ! Il est peut-être un peu rustre et un peu sanguinaire, mais elle s'y est faite. Il faut bien : ils sont maintenus plus unis que jamais, depuis qu'elle l'a enfermé -au grand désespoir du Djinn- dans la monture de ses lunettes de lecture !

Pseudo: Lou. Age: 23 ans. Où avez-vu connu DJ? Initialement par Colette, et depuis, j'y ai déménagé Sem Autres comptes? BEAUCOUP (Garrus Delfino / Cirilla Baudelaire / Tysha de Vienne / Martin Rossignol *tousse*) Une remarque ? J'avais dit que je ferai défiler le casting de TWD Sem Un mot pour la fin ? Donne-moi ton coeur baby, ton corps baby, donne-moi ton bon vieux funk baby, ton rock baby, ta saoul baby, CHANTE AVEC MOI JE VEUX UNE FEMME LIKE YOU !  

Djinn Jinxed


to be human is to love
To be human is to love  ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up To be human is to love.


Dernière édition par M. Plume Hadley le Lun 20 Fév - 13:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
M. Plume Hadley
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1688-plume-doesn-t-matter-if
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 271
Date d'inscription : 19/02/2017
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Dim 19 Fév - 23:11


Because it’s who we are
Doesn’t matter if we’ve gone too far
Doesn’t matter if it’s all okay
Doesn’t matter if it’s not our day
(They say we're crazy)

Les deux petites filles cavalaient dans les rues de leur village natal, un petit village sans fioritures, avec une boulangerie, un bar-tabac, une mairie devant laquelle était campé un marronnier centenaire, une salle des fêtes et des voisins qui se connaissaient tous. Un petit village envahi par les fleurs, à peine touché par la guerre qui faisait rage dans le monde moldu. Un petit village replié sur lui-même, hostile à ce tout ce qui sortait de l’ordinaire.

Un petit village dans lequel les deux petites filles du couple Hadley étaient redoutés comme le démon.

Comment cela aurait-il pu être autrement, avec des parents inspecteurs des impôts ?

« Irène, attends-moi ! » La petite Mélisande bondissait derrière sa grande soeur, ses cheveux châtains rassemblés en deux tresses qui cavalcadaient jusqu’à sa taille. « Irèèèène ! »

L’aînée, petite fille vive aux cheveux blonds comme les blés, ne semblait pas l’entendre. Elle avançait avec une sourde détermination, ses grands yeux bleu-vert fixés devant elle.

Irène avait toujours été plus intrépide que sa soeur. Elle grimpait aux arbres, jurait comme un charretier, volait les prunes qui poussaient sur les arbres des voisins et crachait leurs noyaux sur la tête des passants, avant de s’enfuir en courant avec l’agilité d’un babouin. Elle était allée jusqu’à essayer de libérer le poney des voisins pour l’enfourcher et s’enfuir de là, mais elle avait été prise la main dans le sac et sévèrement punie, ce qui avait fracassé ses plans. Et pourtant elle semblait s’en moquer.

Elle affirmait, l’air péremptoire, que les autres n’étaient que des crétins, qu’ils ne méritaient pas que Mélisande et elle leur accordent leur attention. Qu’ils pouvaient bien se moquer, si ça les amusait : ça ne les atteignait pas. La blanche colombe n’a que faire de la bave du crapaud !

Mélisande l’écoutait, fascinée, incapable de suivre son exemple. Elle ne parvenait pas à faire fi du regard méprisant des autres enfants, des messes basses qui se répandaient sur le chemin comme une traînée de poudre, des doigts qui se pointaient vers elle. Alors elle s’accrochait à la robe de sa soeur et la suppliait d’arrêter. « Ils vont encore se moquer de nous ! » murmurait-elle, terrifiée. « Et alors ? On s’en fiche. On est ce qu’on est, et s’ils sont pas contents, il vont se faire foutre par un âne ! » « Irène !! Si papa et maman t’entendaient, ils… » « Ils sont pas là, alors je m’en fiche. »

Irène faisait ce qu’elle voulait, quand elle le voulait. Elle crachait comme un chat sauvage sur les garçons qui se moquaient d’elle, elle se cabrait sous les étreintes de leurs parents en arguant qu’elle n’était pas une poupée, elle refusait d’attacher ses cheveux blonds, elle volait des cigarettes qu’elle fumait en cachette, sous les yeux émerveillés de sa petite soeur…

Et elle traversait la route sans prendre garde aux voitures qui se pouvaient se précipiter à sa rencontre.

Le jour où elle se retrouva à l’hôpital de la grande ville la plus proche, le teint livide, le regard éteint, la poitrine reliée à plein de tubes qui glougloutaient et la main toute molle dans celle de Mélisande, la benjamine crut qu’un marteau invisible s’était amusé à se glisser dans sa poitrine et à fracasser son coeur en mille morceaux. Ce jour-là, il pleuvait à verse, la route était glissante et le conducteur n’avait pas vu la fillette à temps… le choc avait été terrible. Le corps s’était soulevé comme s’il n’était que chiffon et était retombé au sol avec violence -une violence cependant atténuée, comme si le basalte s’était transformé en moelleux caoutchouc sous son poids pour l’empêcher de se fracasser en mille morceaux.
Mélisande, restée sur le bord du trottoir, n’avait pu que contempler le spectacle, horrifiée, ne comprenant pas qu’elle avait usé de magie involontaire et que cette magie avait déployé un écran de protection au sol, empêchant sa soeur de se blesser fatalement.

« C’est un miracle qu’elle en ait réchappé » leur expliqua le médecin, un homme affublé d’une blouse blanche trop grande, qui semblait porter le poids du monde sur ses épaules. « Comme si quelque chose avait amorti le choc. Elle a de multiples fractures et de multiples lésions, il lui faudra du temps pour marcher à nouveau, et elle ne pourra probablement plus jamais courir. Mais cela aurait pu être bien pire… »

Mélisande avait la gorge envahie par les sanglots ; elle tremblait comme une feuille, blottie contre ses parents dévastés, la vision de la voiture entrechoquant le corps de sa soeur sous un rideau de pluie mêlée de sang tournoyant dans son esprit.

Cet accident plongea l’enfant dans un abîme de « et si… ? » Et si ce jour là, il n’avait pas plu ? Et si elle avait empêché Irène de s’élancer sur la route ? Et si on lui avait dit ce qui allait se passer, aurait-elle pu empêcher cet évènement de se produire et éviter toutes ces heures d’angoisse, tous ces pleurs et ces affreuses cicatrices qui sillonnaient désormais le corps de sa soeur ?…

Après cet évènement, leur parents resserrèrent leur surveillance autour des deux fillettes, mais ils s’y prenaient trop tard : Irène, en pleine convalescence, ne pouvait plus aller bien loin, et Mélisande restait à ses côtés, écrasée par le chagrin, essayant de rallumer la flamme qui brûlait dans les yeux de son aînée et que l’accident semblait avoir balayée.

Un jour, un homme vint chez eux, pour « la chercher ». Mélisande ne comprit pas ce qu’il lui voulait, mais elle comprit qu’elle allait être séparée de sa soeur, et elle se mit à pleurer, s’accrochant à la main d’Irène, refusant de la laisser tomber. « C-c-c’est ma grande soeur ! Je peux pas l’abandonner ! » sanglotait-elle, sous les yeux impuissants de ses parents. Ceux-ci étaient horrifiés. Un accident avait failli leur arracher leur première fille, et voilà qu’un inconnu venait réclamer la seconde ? Et pourtant, c'était comme ça : Mélisande était une sorcière et elle devait partir de chez eux pour avoir une éducation adaptée.

Le jour de son arrivée à la Maison Royale de Saint Louis, les larmes perlaient encore ses joues, mais elle ne savait plus trop si c’était les siennes, celles de ses parents ou celles de sa soeur qui l’avait étreint en sanglotant et en lui demandant pourquoi elle l’abandonnait pour ce monde de magie dont elle ne savait rien.

Mélisande n’était pas fillette à se morfondre, au contraire, et si les premiers jours à Saint-Louis furent très durs, elle accepta rapidement sa condition de sorcière.
D’un naturel sage et obéissant, elle ne faisait pas de vague, écrivait tous les jours à sa soeur et apprenait consciencieusement les rudiments de la magie. Après avoir invoqué Odin pour la première fois, elle devint Plume, en hommage à ce pauvre poney que sa soeur aurait tant aimé kidnapper pour quitter leur village natal (ce qu’elle n’osa pas avouer, préférant dire à ses camarades que c’était le prénom d’une tante lointaine).
Elle était également plutôt distraite et étourdie, ce qui lui valut quelques punitions -elle oubliait ses livres, perdait ses affaires ou se les faisait voler, se retrouvait parfois au mauvais endroit au mauvais moment-, mais ce début de scolarité se déroula sans heurts. Elle était toujours volontaire pour aider les autres, comblant ainsi le trou béant que l’absence de sa soeur avait ouvert dans sa poitrine, et lorsqu'elle eut quinze ans, son dossier fut accepté à Beauxbâtons sans difficulté.

A l’Académie de magie, Plume rejoignit les rangs des Hiemes, ce qui lui convint bien : elle aimait le calme et l’ordre, et cette Saison les lui apportait, sans pour autant être dépourvue de chaleur -après tout, n’est-ce pas lors des nuits d'hiver que crépitent les feux les plus brûlants, dont la chaleur s'enroule autour de vous comme un plaid réconfortant ?

Ce fut également à Beauxbâtons qu’elle se prit de passion pour la Divination. L’idée de prédire le futur l’attirait follement, et elle comptait bien se servir de cet art pour guider sa vie. Elle aimait aussi l’idée d'entrer en transe et de converser avec l’au-delà et elle passa un temps considérable à écumer les grimoires du Cabinet des livres pour creuser la question. Cet intérêt pour la Divination lui conféra une réputation de fille un peu bizarre, voire à moitié cinglée, mais elle n’y prenait pas garde. Plume était ce qu’elle était, et elle ne comptait pas de dissimuler derrière un masque pour faire plaisir aux langues vipérines de ses camarades.

De plus, son désir d’apporter son aide aux autres n’avait pas faibli, et ce comportement lui permit de devenir déléguée de sa saison. Elle eut quelques histoires d’amour, mais sa propension à vouloir lire les lignes de la main de ses petits amis ou de vouloir découvrir dans des boules de cristal s’ils resteraient ensemble pour la vie fit fuir la plupart d’entre eux. D’autres étaient simplement de meilleurs amis qu’amants et ils décidèrent de mettre fin à leur relation entre deux sourires un  peu gênés, sans éprouver la moindre rancoeur ou la moindre amertume l'un envers l'autre.

Elle termina sa scolarité avec de bons résultats et rentra chez elle, dans son village natal moldu. Mais lorsqu’elle poussa les portes de sa maison d’enfance, heureuse de pouvoir retrouver sa soeur pour une durée plus longue de les vacances, une drôle de surprise l’attendait : ses parents tiraient une tête de trois kilomètres de long et Irène avait l’air plus rebelle que jamais. Entre ses bras, un bébé dormait paisiblement.

En voyant l'enfant aux yeux bleus mi-clos et aux cheveux tout ébouriffés, Plume sentit ses yeux s’emplir de larmes d’émotion. Elle était tata ! Et ce petit être, pas plus épais qu’une citrouille, était son neveu ! Elle serra sa soeur dans ses bras, trop émue pour prononcer le moindre mot. Elle n’ignorait pas qu’Irène avait dû en prendre plein la figure et se voyait affublée désormais d'une horrible réputation de traînée du village qui avait fait un bébé toute seule, et elle se promit de veiller sur eux. Elle serait une super-tata magique ! Et elle se servirait de la Divination pour lire leur avenir et leur permettre de l’affronter au mieux !

Irène avait trouvé un emploi de caissière dans une librairie. Plume, quant à elle, ne tarda pas à être engagée dans une boutique d’art divinatoire assez peu fréquentée, mais pleine de trésors. Les deux soeurs s’installèrent ensemble, ignorant les quolibets du voisinage, qui se demandait d’où sortait l’enfant d’Irène, un petit garçon nommé Daniel, et pourquoi ni l’une ni l’autre des demoiselles Hadley n’avait trouvé d’époux respectable. Il fallait ajouter à cela les excentricités de Plume, qui achetait des oeufs par douzaines sans raison apparente et qui avait tendance à fixer le ciel d’un air inspiré, pour que les deux femmes soient fichées comme les cinglées du quartier. Mais peu leur importait !

Irène avait gardé des séquelles de son accident et avait du mal à rester debout trop longtemps ; elle avait une canne dont elle se servait pour donner de petits coups (gentils) dans les jambes de Plume lorsqu’elles se chamaillaient. Ce fut donc celle-ci qui s'occupa de Daniel, lorsque l'épuisement clouait sa soeur au lit : elle se promenait avec Daniel lorsque les jours se faisaient ensoleillés, l'emmenait au parc, lui proposait des tours de manège, le traînait dans les magasins, lui achetait des billets pour des promenades à dos de poneys… Beaucoup de personnes crurent qu’elle était sa mère, et la tante et le neveu s’amusaient parfois à le faire croire aux gens, gloussant devant leurs mines horrifiées. Ces années les rendirent extrêmement complices et firent regretter à Plume de ne pas avoir d’enfant.

A vingt-huit ans, alors qu’elle rangeait un rayonnage de la boutique qui l’employait, Plume renversa des cierges destinés à des pratiques divinatoires sur un client. Après des excuses bafouillées et des regards embarrassés, il l’invita au restaurant du coin de la rue, ce qui n’était pas très romantique, mais quelque chose, dans les yeux sombres de l’homme et dans son sourire canaille, la poussa à accepter.
S’il semblait, au début, davantage intéressé par les boules de cristal que par sa présence, son attention sembla finalement glisser vers des contrées plus douces et moelleuses -telles que la poitrine de la jeune femme. S’ensuivirent de nombreux rendez-vous, de nombreux regards alanguis et une cohorte de promesses murmurées dans les plis soyeux des oreillers. Plume rêvait de l’épouser et de fonder une famille avec lui, de porter ses enfants et se devenir une petite pomme ridée à ses côtés, sa main dans la sienne, bercée par les flots soyeux de la vie.
Elle le présenta à sa soeur, qui le considérera d’un air sceptique et supplia ensuite Plume de le laisser tomber, mais pour la première fois de sa vie, la jeune sorcière ne l’écouta pas.
Jusqu’au jour où elle tenta de prédire leurs avenirs amoureux et que la seule réponse qu’elle obtint fut « sang ». Elle hésita, tergiversa longuement, incertaine -sans véritable troisième oeil, elle ne pouvait que se fier à un instinct capable d'erreurs-, puis décida d’abandonner cet homme qui faisait battre son coeur. Lorsqu’elle mit fin à leur relation, il l’insulta copieusement et frappa sa joue -un seul coup, sec, qui claqua comme un tambour et qui lui fit voir trente-six chandelles. Elle porta la main à sa joue tuméfiée, les yeux écarquillés. Le deuxième coup ne sembla être qu’une confirmation du premier et elle sentit sa lèvre s’empoisser, un liquide chaud au goût métallique dégoulinant sur sa langue.
Il partit sans un mot de plus, et elle éclata en sanglots.

Après cette expérience, elle mit ses rêves amoureux de côté et se concentra sur sa soeur, son neveu et son travail. Elle combla l’absence d’une famille fondée par ses soins par Irène, Daniel, la Divination et, de temps à autre, un verre de vin rouge pour apaiser sa peur de finir seule (et dévorée par ses chats).

A vingt-neuf ans, l’ancien professeur de Divination de Plume la rencontra au détour d’un rayonnage de sa boutique d’art divinatoire. Il la reconnut et, après lui avoir demandé des nouvelles, l’informa de sa retraite prochaine et lui demanda si elle ne connaissait pas quelqu’un d’intéressé pour reprendre le flambeau. La jeune femme n’hésita pas et envoya immédiatement sa candidature à la Direction de Beauxbâtons. Elle reçut une réponse positive et, folle de joie, prépara ses affaires pour enseigner à l’école. Sa soeur et son neveu s’installèrent à Paris, afin d’être plus proches d’elle, et elle leur promit de passer le plus de temps possible avec eux.

Après quelques années à enseigner la Divination, on lui proposa de devenir la nouvelle Maîtresse des Hiemes, un peu en catastrophe, puisque le poste était de nouveau vacant et qu’il fallait bien quelqu’un pour l’accepter -et rares étaient ceux qui le souhaitaient, puisque être maitre de Saison nécessitait une prise de responsabilité et une charge de travail supplémentaire. Mais Plume donna immédiatement son accord, trop heureuse de pouvoir se rendre utile. Elle était comme ça, après tout : destinée à vivre pour les autres, pour sa soeur, pour son neveu, pour ses élèves… sa vie comme un long chemin tranquille et un peu solitaire, dont elle se demandait si un jour, quelque chose ou quelqu’un parviendrait à l’en arracher.

Djinn Jinxed


to be human is to love
To be human is to love  ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up To be human is to love.


Dernière édition par M. Plume Hadley le Ven 24 Fév - 14:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Présidente du Club de Tennis
C. Alice Orgezec
Présidente du Club de Tennis
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1252
Date d'inscription : 05/11/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Dim 19 Fév - 23:38

La nouvelle maitresse des hiemes Han Et ce choix de Vava, je Bave . Re re reeee bienvenue, alors ? Yeah





Je veux la gloire à mes genoux
Je veux le monde ou rien du tout
Pas les menus plaisirs,
pas les petits désirs, les privilèges
Je veux les clés de l’amour fou
Je veux la corde à votre cou
Pas les menus plaisirs,
pas les petits sourires, les sortilèges
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
M. Alex Butler
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t449-alex-butler-la-passion-e
Identité magique
Who wears the crown ? : Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde. @T
Messages : 731
Date d'inscription : 19/12/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Lun 20 Fév - 1:14

UNE FEMME LIKE MEW ! UNE FEMME LIKE MEW BLBLBLBLBL Kya ELLE EST LAAAAAAAAA Kya (Ce titre d'histoire Brille Brille ) J'ai hâte de voir la suite blblblbl, encore un perso qui envoie du pâté. (Et le pâté c'est bon. What )
Alors rebienvenue à la maison et.. et.. BLBLBLLBLBLB Fire

*va surveiller ça bien gentiment Graou eheh Niark

EDIT: Et puis. Lauren. LAUREN. Mua Mua Mua Mua


 
Tell me, tell me that you want me and I’ll be yours completely, for better or for worse. I know, we’ll have our disagreements, be fighting for no reason. I wouldn’t change it for the world..



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
M. Plume Hadley
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1688-plume-doesn-t-matter-if
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 271
Date d'inscription : 19/02/2017
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Lun 20 Fév - 10:46

Alice > et oui Yeah on rameute les hiemes comme on peut /BAM/ merciiii Slurp *s'enroule dans les cheveux et mordille* Love

Alex > CHANTE AVEC MOI, JE VEUX UNE FEMME LIKE YOU POUR M'EMMENER AU BOUT DU MONDE!!! OUIIIIII blblblblbllblb *tartine de pâté et mange* Merciiii ! OSCAR VA SOUFFRIR AVEC UNE COLLEGUE PAREIL Mdr *enveloppe dans les poutous, chante du Imagine Dragons et s'en va avant de casser la touche Capslock*


to be human is to love
To be human is to love  ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up To be human is to love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Autumnus
S. Thais de Châtelet
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 70
Date d'inscription : 05/02/2017
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Lun 20 Fév - 16:59

Han Han
Rebienvenuuuuuuuue Love
Oui,elle va attirer les Hiemes, pas de doutes ! Bulle Puis en plus avec son caractère est blblblblblblblbl Heart Aw
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
M. Sixtine Brival
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t996-sixtine-brival-cavaliere
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1221
Date d'inscription : 27/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Lun 20 Fév - 20:13

MEUF ! COMMENT TU SORS TOUJOURS DES TRUCS AUSSI GENIAUX ET FUN ? Je veux savoir parce que je repop comme ça et je tombe sur un perso aussi drôle, j'ai ris, mais tellement ris devant sa situation amoureuse Mdr on va lui trouver un gentil prof pour la caser *sors son arc et sa flèche de cupidon*

Hum

C'est toujours bien quand tu cèdes, je te réserve un lien avec Gaby, maîtresse des Hiemes + prof de Divination, elle est FORCEMENT proche pour le don de lavandière. Puis ce vava est choupi; C'est même plus rebienvenue, tu sais déjà où sont les gâteaux et les pièges Mdr





l'étreinte de la mort est comme la morsure d'un amant, qui fait mal et qu'on désire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
M. Plume Hadley
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1688-plume-doesn-t-matter-if
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 271
Date d'inscription : 19/02/2017
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Mar 21 Fév - 12:31

Mooh merci vous deux! Copain

Thais > Héhéhé j'espère Sem *venez veneeez petits hiemes* Et Thais est Autumnus mais elle va aussi la choupiter y a pas moyen Brille Merciii!

Sixtine > (CET AVATAR MAIS Fiou ) owiiii sors donc ton carquois! mais merciii Cache tu es trop chou, et c'est obligé pour le lien avec Gaby kestucrois Sem elle va trooop vouloir la couver et l'aider pour son don Brille (bon après, ce n'est pas certain que l'aide de Plume soit une bonne chose Mdr Rip) *emmène dans le placard à gâteaux Hem*


to be human is to love
To be human is to love  ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up To be human is to love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Vétérinomagie
B. Samuelle Vilain
Professeur de Vétérinomagie
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1516-samuelle-comment-ca-en-
Identité magique
Who wears the crown ? : Fromage, le chinchilla de Sam ♥
Messages : 455
Date d'inscription : 16/12/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Jeu 23 Fév - 12:46

Il est temps que je m'échoue ici parce que... PLUME ! Take my money
Elle est trop trop mignonne, elle va trop bien s'entendre avec Sapho Hihi et du coup Sam sera OBLIGÉE de l'aimer Brille (en plus elle a du fromage dans le frigo de sa chambre Yeah)
Nan mais, on en veut tout le temps des bonhommes aussi chou hein ! Love

J'ai trop hâte de lire l'histoire puisque naturellement elle va être trop cool. Hey
Courage pour ça, et rerererebienvenue chez toiiiii petite bibi ! CopainLove
*dépose des centaines de poutous tout doux!* Pelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
M. Plume Hadley
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1688-plume-doesn-t-matter-if
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 271
Date d'inscription : 19/02/2017
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Jeu 23 Fév - 17:17

Si Sam a du fromage chez elle, Plume va tout le temps squatter omg Mdr (et puis elle aussi elle ne peut que l'aimer Brille HIEMES FTW Fire ) (et puis elle va trouver Fromage trop mignon et le kidnapper) et avec Sapho, ça va être du choupitage de l'extrême Mdr Brille
Merciiiii Copain c'est trop gentil et puis je te squatterai plein de liens Brille !!
*attrape tous les poutous, s'enroule dedans et en colle de nouveaux sur les joues* Love


to be human is to love
To be human is to love  ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up To be human is to love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Fons
E. Tessa Fersen
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t773-tessa-c-est-le-dessert-q
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 409
Date d'inscription : 08/04/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Mer 1 Mar - 10:04

Ta nouvelle bouille toute choupie Potté Potté JE FONDS DEVANT LAUREN (ET DEVANT LE PRENOM PLUME Gnoe ) Gnoe Gnoe Gnoe
Il faut que je lise l'histoire maintenant Gnoe ET que je te jette Coco et Sido sur le museau Mdr Mdr

Rebienvenue parmi nous, choupie Hug2


WISHING ONLY WOUNDS THE HEART
Hands touch, eyes meet. Sudden silence, sudden heat. Hearts leap in a giddy whirl. He could be that boy, but I'm not that girl. Don't dream too far, don't loose sight of who you are, don't remember that rush of joy. He would be that boy, but I'm not that girl.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
M. Plume Hadley
Admin ¦ Maîtresse des Hiemes et Professeur de Divination
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1688-plume-doesn-t-matter-if
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 271
Date d'inscription : 19/02/2017
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Mer 1 Mar - 19:34

Gnoe OWI *s'apprête à réceptionner Colette et Sido et à les emporter au loin Drague *
Merciiiii !! Copain Hug2 <3


to be human is to love
To be human is to love  ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up To be human is to love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 436
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (Plume) Doesn't matter if it's all okay   Mer 1 Mar - 20:38


Entre mère poule et oracles par les oeufs, Plume la Pythie réunit la fragilité permettant de voler et la penne protectrice. Elle est un oiseau de bon augure dans une destinée brouillée. Une messagère maladroite à la douceur duveteuse. Emportée par le vent comme un présage. Divine à son heure.

C'est plaisant de te voir créer des personnages que l'on découvre à chaque fois singulièrement originaux, toujours touchants d'être si humains  Potté  Love
 

Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection au sein du  PERSONNEL DE L'ACADEMIE ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il ne vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
 

(Plume) Doesn't matter if it's all okay

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-