Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Le monde magique se trouve au mois de mai 1971 et est en pleine effervescence !
Classe aisée
Temporairement, le rang social de la Bourgeoisie a été rouvert pour les inventés.
Merci de prendre en compte que les places y sont toutefois limitées
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 J. Simon Lefebvre

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Professeur de Fantomologie
J. Simon Lefebvre
Professeur de Fantomologie
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: J. Simon Lefebvre   Dim 30 Avr - 21:28


Jacob Simon Lefebvre
feat. Matthew Gray Gubler

Nom: Lefebvre Prénom de naissance: Jacob, un prénom choisi par ses parents en l'honneur de Jacob Grimm, le célèbre conteur.Prénom d'usage: Simon, également choisi par ses parents à sa naissance Généalogie: Les parents de Simon sont deux Sang-Mêlés. Tous deux ont percé dans les cercles littéraires après leurs études à Beauxbâtons. Ils bénéficient d'une bonne réputation dans leur milieu mais ne se sont jamais élevés dans la société sorcière. Ils n'ont pour ainsi dire que la noblesse de cœur pour eux ! Nationalité: Français, avec de vagues origines germaniques du côté de sa mèreLieu et date de naissance: Simon est né à Paris, le 4 Février 1935Statut: Le sorcier fait partie de la classe moyenne , vivant confortablement grâce à son salaire de professeur. Quant à sa vie sentimentale, elle a le palpitant et la fougue d'un horoscope moldu. Le célibat le colle à la peau.
Nature du sang: Sang Mêlé Profession: Il est devenu professeur de Fantomologie il y a trois ans déjà et adore son job. Baguette magique: Sa baguette est faite dans un bois de cerisier très foncé. Elle mesure 30,2 centimètres et contient une écaille de Sirène. Il y a fait graver une carpe koi dans le manche.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
La politique est un sujet qui passionne peu Simon. Il a toutefois été élevé par une mère journaliste, féministe et engagée qui lui a toujours rebattu les oreilles avec les sujets d'actualité. Il s'inquiète pour l'avenir des jeunes sorciers qui recevront une éducation seulement si leur sang est pur ou si leur rang le leur permet. Qu'adviendra-t-il des Nés-Moldus, des prolétaires, des orphelins si la menace anglaise perdure ? Simon pense que la restauration a été une décision sage, aux vues des circonstances, mais il se méfie des manigances politiques qui pourraient en découler. Ce ne serait pas la première fois dans l'Histoire de France qu'une restauration engendrerait un gouvernement de tyrannie et de peur.

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
A la base, Simon n'a jamais été vraiment emballé par la perspective d'être lié à un démon. Les Djinns sont des êtres puissants, les asservir ne lui a jamais semblé être une bonne idée. Le sorcier prône la paix et la diplomatie avec les créatures et les esprits. (Il a même choisi d'en faire son métier.) Pourquoi ne pas se contenter de leur demander gentiment et poliment un petit coup de main de temps en temps ? La Mise en Objet est à ses yeux un acte de barbarie ; purement et simplement de l'esclavagisme. C'est qui plus est une folie qui finira par se retourner contre eux, il en est certain. Sincèrement ? Asservir des démons ? Et pourquoi pas dresser des Loup-Garous pour en faire des chiens truffiers ?

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Simon n'a aucune estime pour la noblesse française et se moque éperdument de la pureté du sang. Il pense que ce sont les qualités morales et intellectuelles d'un sorcier qui devraient lui garantir une place au gouvernement, ce qui est loin d'avoir été toujours le cas. La propagation des idéaux extrêmes venus de Grande Bretagne annonce des jours sombres pour l'égalité des droits. La preuve en est, le gouvernement a déjà commencé à taxer les familles au sang "impur" et à leur limiter l'accès à l'éducation. Reste à déterminer s'il s'agit bien d'une façade ou si c'est le début d'une nouvelle ère politique.  


Personnalité:



Doux - Respectueux - Compréhensif - Réservé  - Curieux -
Ordonné - Rigoureux - Complexé - Gourmand

Simon est d’un naturel calme et très doux. Il n’élève jamais la voix, ne s’emporte pas, se met rarement en colère. Evidemment, comme chacun d’entre nous, il lui arrive d’être agacé ou piqué au vif. Mais dans ces moments-là, il préfère s’isoler en attendant que la pression redescende. Jamais, o grand jamais, il ne reporterait sa frustration sur autrui ! Loin de fuir les conflits, il endosse souvent le rôle de médiateur, car il est capable de garder son sang-froid en toute circonstance. Simon cherche toujours la solution la plus diplomatique. Il se montre à l’écoute des uns et des autres, essayant d’appréhender les différents points de vue et de les comprendre. Il n’aime pas la violence et pense que les disputes sont une perte de temps. Pourquoi ne pourrions-nous pas tout simplement nous respecter les uns les autres ? Apprendre à composer avec nos différences, tout ça ? Partager les fruits murs de la vie et les gâteaux de l’amitié ? Simon est souvent la personne qui rassure et console. Il sera le premier à venir vous voir avec des mouchoirs et un Tupperware de biscuits pour vous remonter le moral. Son tempérament doux et compréhensif en fait souvent un confident. Ces qualités lui valent d’être apprécié de ses élèves. Il a du mal avec la discipline stricte et les règlements rigides, préférant des méthodes plus conciliantes.

S’il peut être une oreille attentive, il s’avère plus délicat de le faire parler. Simon est quelqu’un d’assez réservé, il ne parle pas quand il n’a rien à dire. Le silence ne le dérange pas et il préfère se taire que de dire des bêtises. Il n’est pas timide, mais préfère simplement rester en retrait ! Le sorcier a toujours aimé être entouré, se balader dans la foule, avoir un fond sonore. Il préfère la chaleur des salles communes à la solitude de sa chambre. Mais dans une conversation, il sera celui qui écoute, qui rit, qui réagit. C’est sa place et elle lui convient parfaitement ! Respectueux de la politesse élémentaire, il sera tout à fait en mesure de donner le change et d’entretenir une conversation avec des banalités sur la météo ou l’actualité (en attendant de pouvoir se carapater !). Il peut même parfois devenir bavard sur un sujet qui le passionne, pour peu qu’il se sente en confiance. Si la conversation inclue des muffins au chocolat, vous pouvez être sûr qu’il finira par se lâcher.

Le professeur de Fantomologie est un passionné, et ce depuis sa plus tendre enfance ! Il a toujours été fasciné par les fantômes, les ectoplasmes et autres revenants amicaux et moins amicaux. Tout ce qu’il sait en théorie, il l’a appris dans les livres qu’il a dévoré dès qu’il a commencé à lire. C’est un grand curieux qui aime apprendre et découvrir de nouvelles choses. Pour ce qui est de la pratique, il est allé se renseigner directement sur le terrain ! Rien de tel que l’aventure et l’exploration pour en apprendre plus dans un domaine. Le sorcier adore voyager et partir sur les routes avec une carte et son kit de survie. Sa curiosité le pousse parfois à se lancer dans des entreprises hasardeuses…voire limites dangereuses.

Heureusement pour lui, Simon est un as de l’organisation et de la planification. Quand il se lance dans quelque chose, il le prépare, le calcule, l’architecture, le cadre, bref, il ne lésine pas sur le travail en amont. Il ne part jamais sans au moins trois plans de secours, au cas où quelque chose se passerait mal. Simon aime être paré à toute éventualité, sait-on jamais ce qui pourrait lui tomber dessus. Sa devise : prudence est mère de sûreté. L’aventure oui, l’inconscience non ! Dans sa vie privée, Simon est un poil maniaque. Il faut que tout brille du sol au plafond et que les choses soient à leur place. Un environnement bien rangé le rassure. Ordonné, il l’est aussi dans ses cours qui sont structurés et cohérents. Simon est un professeur exigent, notamment sur certains points, comme la ponctualité ou la présentation. Il est inflexible sur la précision des termes : on ne badine pas avec les revenants ! La Fantomologie est une science qui demande de la rigueur.

Simon a toujours été complexé. Enfant, il était le plus discret de la fratrie, celui qu’on oubliait. Ado, il était un Fons bizarre qui parlait peu. En grandissant, ses complexes se sont logés là où les blessures se sont ouvertes : les peines de cœur et la peur de l'échec. Simon ne se sent jamais à la hauteur, ni de ce qu’on lui confie, ni des autres. En amour, il a du mal à faire confiance, persuadé que son partenaire finira par se lasser ou par réaliser qu'il pourrait trouver mieux. Quand il est particulièrement nerveux ou triste, Simon a tendance à se jeter sur la bouffe. Il engloutit tout ce qui lui passe sous la main pour vu que ce soit bien gras. Le sorcier mange ses émotions et ensuite culpabilise en voyant ses petites poignées d'amour. Un cercle infernal. Au travail, il a peur de ne pas réussir, peur de décevoir, peur de faire n’importe quoi. Son poste d’enseignant l’aide à prendre un peu confiance en lui et à voir que finalement il s’en sort plutôt bien. A chaque fois qu’il entre dans sa salle de classe, il se répète intérieurement qu’il est capable de gérer, que tout va bien se passer. Simon a une confiance en lui proche du degré zéro. Etre organisé et rigoureux lui permet de rationaliser et de se rassurer. C'est un adulte avec des connaissances solides et il n'a aucune raison d'avoir peur. N'est-ce pas ? @_@


Genie in a bottle: Golam



Origines et Hauts faits : Golam fut invoqué pour la première fois au siècle d'Edo, en 1716, dans un Japon ravagé par des décennies de guerres féodales. La pauvreté et la famine courraient partout, des villes aux campagnes. Les incendies avaient détruit de nombreuses habitations. Yoshimune Tokugawa, illustre samouraï et sorcier redoutable, fut nommé Shogun. A l'époque, le Shogun détenait le pouvoir étatique, alors que l'Empereur faisait figure de symbole divin. Pour relancer la production agricole et restaurer la grandeur du pays, le Mage Yoshimune convoqua un Djinn. Golam se présenta à lui, et ensembles ils dressèrent des fortifications pour repousser les étrangers venus de l'Est, construisirent des écoles, défrichèrent les rizières infécondes. Golam fut rappelé à plusieurs reprises par les héritiers de Yoshimune, et ce jusqu'à la prise de pouvoir des Empereurs. Ce furent ses seuls succès, de fait, puisqu'il fut congédié avec la dernière lignée de sorciers Shogun.

Apparence physique : A l’Epoque Edo, le théâtre No était réservé aux élites qui constituaient la cour du shogunat Tokugawa. Autrefois théâtre grandiloquant, il pâtit de l’ambiance austère et devint un art lent et épuré. Golam prend la plupart du temps une apparence sinistre qui rappelle cette époque qu’il a le bien connue. On distingue une forme humanoïde sous l’étoffe noire vaporeuse qui l’habille, avec des pieds qui dépassent légèrement sous le tissu, ainsi que de longs bras terminés par des mains crochues et maladroites. Golam n’a pas vraiment de visage, il porte un masque blanc en porcelaine, d’inspiration No, comme ceux que portaient les acteurs pour représenter des divinités. L’expression du masque est figée dans un sourire un peu effrayant. Golam a une voix rocailleuse et très grave qui vous fait sursauter quand vous n’y êtes pas habitué.

Caractère et comportement : Simon a l’impression qu’il n’a pas trop à se plaindre, comparé à d’autres personnes. Golam est taciturne, il ne cherche pas à communiquer avec Simon quand celui-ci ne s’adresse pas directement à lui. Il répond aux questions qu’on lui pose, mais les bavardages s’arrêtent là. Pas du genre à conseiller ou à rassurer, Golam préfère qu’on le laisse dans sa bulle. Dans une majorité de situations, il se contente de suivre Simon comme son ombre en gardant le silence, ses émotions cachées sous son masque. Il exécute ce qu’on lui demande sans protester, mais avec une lenteur exaspérante. A se demander s’il ne le fait pas exprès. Le sourire sur son masque met beaucoup de gens mal à l’aise, car l’on ne sait plus si c’est un démon ou un aimable revenant du voisinage. Même Simon en arrive parfois à éprouver une certaine sympathie pour cette expression naïve et sereine. La surnaturelle profondeur de sa voix rappelle toutefois qu’il n’est pas un animal de compagnie à prendre à la légère. Golam s’encombre peu des bonnes manières, s’il décide que vous l’ennuyez, il se transformera aussi sec en objet décoratif, type vase Ming, secrétaire chinois ou guéridon taiwanais. C’est sa façon bien à lui d’exprimer son ennui ou son mépris.

Entente avec Simon: La plus part du temps, les deux êtres se contentent de s’ignorer cordialement. Jusqu’à la Mise en Objet, c’était assez facile à faire. Chacun dans sa dimension et les moutons seront bien gardés ! Simon est contre cette tradition du contrat djinnique. En tant que spécialiste des esprits, il se trouve plutôt bien placé pour savoir qu’asservir un démon est une folie. Il n’a aucune confiance en Golam, bien que le djinn n’ait jamais fait preuve d’hostilité à son égard. Quand il le convoque (ce qui est rare) il prend soin de toujours le remercier et de faire preuve de respect pour entretenir une relation courtoise. La Mise en Objet met en danger cet équilibre fragile. Simon culpabilise de devoir imposer l’enfermement au djinn. Jusqu’alors, il ne le convoquait que très rarement et chacun vivait sa vie, en quelque sorte. Maintenant, Simon s’oblige à appeler Golam plus régulièrement pour lui permettre de sortir de cet état végétatif et d’avoir un semblant de « liberté ». La présence du djinn à ses côtés l’inquiète un peu et il préfèrerait pouvoir s’en débarrasser, mais il prend sur lui car il sait qu’au fond, ce n’est pas lui qui a la plus mauvaise place. Il n’est donc plus rare depuis le début de l’année de croiser le sorcier suivi de cette figure sombre au pas lent qui hochera légèrement la tête pour vous saluer, sans un mot.

Première invocation : Simon mit un temps infini à se décider sur le choix du djinn. Après avoir demandé au moins une centaine de fois à ses parents s’il était vraiment obligé de le faire, il se décida finalement à feuilleter un Almanach. Pas vraiment rassuré par tous ces noms imposants et anciens, le garçon choisit celui qui lui paraissait le moins terrifiant : Golam. De ce qu’en disait le vieux livre, il avait servi une grande lignée de japonais, ce qui réjouissait le jeune sorcier déjà passionné par les fantômes asiatiques. Plus important encore, le djinn semblait avoir participé à des projets plutôt positifs. C’était plus rassurant que des divinités de la guerre et autres spécialistes de l’assassinat. L’entité qui se présenta à lui, au beau milieu d’une pièce peu éclairée, lui flanqua la trouille de sa vie. Il lui semblait immense, du haut de ses dix ans. Silhouette encapuchonnée de noire, il avait l’air de le fixer, pourtant Simon ne trouvait pas d’yeux derrière le masque impassible. Sa voix l’impressionna davantage quand il lui donna son nom et lui demanda le sien en retour. C’était comme si elle résonnait jusque dans ses os. Pourtant il ne décela aucune agressivité dans les paroles du djinn qui s’en alla comme il était venu lorsque Simon le lui demanda d’une toute petite voix. Le sorcier sut dès lors qu’il avait fait le bon choix : il avait probablement trouvé le djinn le plus mou et le plus taciturne de l’Autre Monde, ce qui lui convenait parfaitement.


Pseudo: Joren Age: 23 ansOù avez-vu connu DJ? Via Louison qui m'a convaincue de reprendre le Rp encore une fois Autres comptes? Pas pour le moment ! Une remarque ? Je suis un escargot, pardon d'avance  Chou Un mot pour la fin ? Et partout dans la rue, j'veux qu'on parle de moi ! Que les filles soient nues, qu'elles se jettent sur moi, qu'elles m'admirent, qu'elles me tuUuUUuent, qu'elles s'arrachent ma vertuuUuUuU

Djinn Jinxed


Dernière édition par J. Simon Lefebvre le Mar 9 Mai - 14:21, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Fantomologie
J. Simon Lefebvre
Professeur de Fantomologie
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Dim 30 Avr - 21:28


Spooky is the new sexy
I'm not afraid of ghosts, 'cause humans are worse, honestly


Dans la famille Lefèbvre je voudrais...

La grand-mère : Bernie Lefèbvre, 92 ans
Simon entretient une relation compliquée avec sa grand-mère. Râleuse, méchante et sournoise...une femme délicieuse. Simon est persuadé qu'elle serait capable de devenir un fantôme juste pour bien les faire chier jusqu'au bout. Elle critique tout le monde, sans jamais rien faire de son côté. Si elle peut au passage vous rappeler que vous êtes un moins que rien, elle le fera avec plaisir. Bernie adore les ragots et à tendance à déformer la vérité quand elle fait circuler des potins. Il faut s'en méfier comme de la peste.

Le père : Paul Félix Lefebvre, 67 ans
Après des études de lettres à Beauxbâtons, l’ambitieux Félix s’est fait recruter dans une illustre maison d’édition, Le Crapaud bleu. Située dans le quartier latin, la maison bénéficie d'une excellente réputation dans le domaine de la littérature sorcière. Il y est resté dix ans, chargé de trouver des pépites parmi les centaines de manuscrits. Inspiré par les lectures de ses enfants, il a fini par créer sa propre maison d’édition jeunesse. Ainsi naquirent les Editions Croque-Mitaines, au coeur du quartier des éditeurs ! L’entreprise a connu un certain succès pendant les premières années, portée par une collection de contes, mais Félix a dû se résoudre à mettre la clef sous la porte pour ne pas entrainer toute sa famille dans un gouffre financier. Il a dirigé jusqu’à la fin de sa carrière la collection « romans noirs » pour la maison d’édition sorcière Cannibales. Il profite aujourd’hui de sa retraite !
Félix est un bon vivant et un optimiste qui soutient les projets les plus loufoques. Il aime la musique, les danses de salons et la bonne pitance !

La mère : Jeanne Adèle Lefebvre, née Mercure, 65 ans
Madame Lefebvre a suivi le même cursus que son époux. C’est d’ailleurs dans les locaux du Crapaud Bleu qu’ils se sont rencontrés. Elle-même fille d’un éditeur de la maison, elle avait alors une place dans le comité de lecture qu’elle a conservé jusqu’à la naissance de son premier né. Elle a arrêté de travaillé pour se consacrer à l’éducation magique de ses trois enfants jusqu’à ce que le petit dernier, Simon, soit en âge d’intégrer Beauxbâtons. Toutes ces années, elle a tout de même joué un rôlecentral pour la maison d’édition de Félix, faisant partie intégrante du comité de lecture. Sa carrière s’est terminée dans une imprimerie sorcière où elle était chargée de contrôler la production. Elle est maintenant à la retraite, elle aussi. Les époux Lefebvre vivent une partie de l’année à Paris et l’autre à Sète, dans une petite maison secondaire qu’ils ont racheté pour une bouchée de pain !
Adèle est une personne charmante et cultivée qui saura vous régaler de ses histoires ! Fréquentant les intellectuels parisiens depuis sa plus tendre enfance, elle a un avis sur tout et maîtrise l'art de la rhétorique comme personne.

Le frère : Christian Paul Lefebvre, 41 ans
Simon et Paul s’entendent bien et sont plutôt complémentaires. Ils se soutiennent dans tous leurs projets ! L’ainé de la fratrie a toujours été un meneur d’homme. C’est quelqu’un d’ambitieux, qui ne ménage pas ses efforts pour parvenir à ses fins. Passionné de littérature et d’aventure, il a suivi les traces de ses parents et s’est lancé lui aussi dans l’édition. Depuis un an, il s’évertue à refonder la maison de son père. Avec les nouvelles techniques d’imprimerie magique, il compte bien relancer l’entreprise et lui donner un nouveau souffle. Il est à la recherche de nouveaux talents pour grossir son catalogue ! (pour plus d'informations, le secrétariat reçoit vos hiboux de 8h à 19h non-stop et s'engage à répondre dans les meilleurs délais)

La sœur : Gabrielle Suzanne Lefevbre, 38 ans
Simon adore sa grande sœur qui est à ses yeux un modèle de perfection. Gentille, talentueuse, aimante, elle est un havre de paix pour le sorcier. Suzanne a suivi un cursus atypique en intégrant les Beaux-Arts moldus en sortant de Beauxbâtons. Dessinatrice de talent, elle travaille beaucoup pour la publicité sorcière et les journaux. Elle donne également un coup de patte à Paul en illustrant gratuitement les contes publiés autrefois par son père. Ses illustrations, en couleurs et mouvantes, feront le bonheur des jeunes sorciers désireux de se plonger dans des aventures merveilleuses.

Le benjamin : Jacob Simon Lefèbvre, 36 ans
Le livre est une affaire de famille sérieuse chez les Lefèbvre, vous l'aurez compris. Adèle et Félix sont fiers de pouvoir dire que leurs enfants représentent la chaîne du livre dans son ensemble. L'éditeur, c'est fait. L'illustratrice, c'est fait. L'écrivain ? On peut considéré que c'est fait aussi ! En effet, à ses heures perdues, Simon traduit et romance des mythes du folklore japonais qu'il a collecté lors de ses voyages au Pays du Soleil Levant. Bien évidemment, ses écrits reviennent de droit à l'entreprise familiale, même si ça ne lui rapporte pas un kopeck pour le moment.


******

La famille Lefebvre s’est établie depuis plusieurs générations à Paris. On est parisien de père en fils et fier de l’être ! Simon grandît dans le XIIIe arrondissement, avenue des Gobelins, avec son frère, sa sœur et ses deux parents. Simon a de très bons souvenirs d’enfance. Il s’entendait bien avec sa fratrie, malgré quelques disputes dues à leurs différences de caractère. Il eut la chance d’avoir des parents aimants et tous dévoués à faire de leurs enfants des personnes cultivées. C’est Adèle, leur mère, qui se chargea de leur éducation magique jusqu’à leur entrée à l’école de sorcellerie française. D’un tempérament assez strict, elle veillait à ce que les devoirs soient faits et les leçons apprises par cœur. Si l’on pouvait rire de tout à la maison, l’éducation était bien le seul sujet sérieux. Simon était un élève studieux, beaucoup plus attentif que ses ainés. Curieux de tout, il passa le plus clair de son enfance à dévorer la bibliothèque bien fournie de ses parents. Lui-même commença sa collection très tôt ! L’avantage à grandir dans un milieu de lettrés, c’est qu’on lui offrait des livres à toutes les occasions. Très tôt, il développa une fascination étrange pour les fantômes. L’immeuble dans lequel vivait sa famille était d’ailleurs habité par un ectoplasme fort sympathique, poète fauché mort de la gangrène, pour lequel le jeune Simon se prit d’affection. En somme, Simon eut une enfance agréable dans un Paris effervescent, entouré par les livres, les rires et la musique. A cette époque, il était persuadé que rien au monde ne l’aurait fait quitter son cocon chaleureux, au bout du quartier latin.

Pourtant, quelques années plus tard, il fut ravi de faire ses valises pour Beauxbâtons ! A quinze ans, Simon trépignait d’impatience à l’idée de découvrir de nouvelles choses et de rencontrer des sorciers de son âge. Il avait aussi hâte de retrouver son frère et sa sœur qui avaient déjà quitté le nid. La maison paraissait bien plus vide quand ils n’étaient pas là pour bavarder, brasser de l’air et danser au milieu du salon comme des idiots. C’est donc avec des petites étoiles dans les yeux que Simon quitta la maison familiale, laissant derrière lui sa mère angoissée. Son petit poussin, son petit dernier ! Seul là-bas ! Félix avait beau lui assurer que tout irait bien, Adèle était persuadée que son fils allait se faire manger tout cru. Et elle n’avait pas tout à fait tort. Petite crevette innocente jetée dans la fausse aux lions, il fut malmené par les plus grands les premières semaines, mais l’intervention de son frère calma rapidement le jeu. Contre toute attente, Simon rejoignit les Fons. Il y était un élève plus discret que la moyenne mais s’y fit rapidement des amis. Le jeune sorcier avait de bonnes notes et faisait la fierté de ses parents. En troisième année, il fit la connaissance de Marie et au bout de quelques mois, ils tentèrent une relation toute approximative. Il ne savait pas vraiment ce qu'il faisait mais tous ses amis avaient déjà eu des copines, alors c'était logique qu'il s'y mette aussi, non ? Et ça fonctionnait à peu près. Jusqu'à ce qu'il rencontre Michaël l'été suivant et tombe amoureux à s'en rendre malade. Simon connut sa première peine de coeur quand il réalisa que rien ne serait possible avec son voisin moldu, qui préférait Suzanne. Le sorcier passa le mois d'août à déprimer sur son lit, mais tout retourna à la normale lorsqu'il rentra à Beauxbâtons. (excepté sa relation avec Marie, comme on peut s'en douter). Toujours passionné de Fantomologie, il poursuivit son cursus dans les Sciences occultes où il s’épanouit tel un tournesol au soleil ! Il dut attendre sa sixième année pour qu'enfin quelqu'un veuille bien de lui (il avait toujours été un peu en retard de ce côté là) et commença à fréquenter un certain Clément, avec qui il resta jusqu'à sa sortie de l'école de magie.C’est une fois diplômé que les choses se compliquèrent. La triste réalité de la vie vint frapper à sa porte. Clément lui annonça qu'il partait s'installer en Amérique deux jours avant son départ et il n'avait aucune piste pour travailler. Plus de mec, pas de boulot, Simon suivit le chemin de sa sœur : retour au 33, Avenue des Gobelins.

Après avoir travaillé quelques mois avec sa mère à l’imprimerie, Simon se décida finalement. Il allait faire ce qu’il avait toujours rêvé de faire : partir à l’aventure, découvrir le monde et étudier les fantômes sur le terrain. Il se prépara pendant deux mois, étudiant les cartes et les bases de la langue japonaise, son premier arrêt. Allez savoir pourquoi, durant ses années d’études, il s’était pris d’affection pour les revenants asiatiques, qu’il trouvait tragiques et poétiques. Tout le monde lui répétait qu’ils étaient surtout terrifiants mais rien ne le faisait changer d’avis. Un beau jour d’avril, il partit finalement de la maison, son sac à dos pour seul compagnon, direction un porte-au-loin pour le bout du monde. Et encore une fois, Adèle Lefèbvre pleura toutes les larmes de son corps, certaine que son fils lui reviendrait en petits morceaux dans un colis. Tout fraichement débarqué à Tokyo, Simon s’installa dans un minuscule apparemment avec vue sur la baie polluée de la capitale. Un nid douillet dans lequel il resta pendant un an, préparant avec soin son trajet à travers le pays pour être sûr de ne rien laisser au hasard. La présence non-négligeable d’un certain Takumi dans ses fréquentations sorcières participa également à le faire rester. Quand il se sentit prêt, il se lança sur les routes à la recherche des entités japonaises. Il prit avec lui des notes récupérées auprès des différents spécialistes de la capitale et dans l’immense bibliothèque de l’école Mahoutokoro. Il fit d’abord le tour des quatre îles principales, revenant régulièrement à Tokyo pour retrouver son compagnon (qu’il croyait alors être le grand amour de sa vie)(tss, naïve créature). Dans la plupart des villages où il s’arrêta, il fut logé et nourri dans de petites fermes contre quelques heures de travail. Le parisien qui n’avait jamais vu un poulet autrement que pané dans son assiette découvrit avec plaisir la vie calme de la campagne nippone. Durant les trois ans qu’il passa au Japon, il fut un correspondant pour quelques journaux français publiant histoires folkloriques et articles sérieux. Quelques gallions qui venaient mettre du beurre dans les épinards !  Quand il revint à Paris, le cœur en miettes après s’être encore fait jeté comme une vieille chaussette, il fut surpris de trouver le bruit rassurant et la grisaille réconfortante. Il était chez lui. Il passa quelques temps à déprimer sur le canapé familial, consolé par sa sœur et ses parents, comme à chaque fois qu’il se faisait larguer. Même revoir sa vieille folle de grand-mère Bernie lui fit plaisir (au moins pendant les trois premières minutes du repas). Il se décida toutefois à repartir en Asie pour poursuivre ses recherches, financées cette fois-ci par une petite bourse d’étude récompensant ses articles scientifiques. Il passa les quatre années suivantes à écumer villes et campagnes à la recherche de fantômes, guidé par les légendes urbaines et les petites annonces à destination d’exorcistes diplômés. Du Laos, il traça jusqu’à Pékin en passant par Shangaï, puis remonta vers la Corée pour atterrir à Taiwan. De ces voyages, il a ramené des pleines malles de croquis, de carnets de notes et de mythes plus angoissants les uns que les autres.
Fatigué par la précarité de sa situation, Simon se résolue finalement à revenir à Paris. C’était bien beau de jouer les Sydney Fox perdu dans la pampa mais ça ne nourrissait pas son homme !
1967, après quelques mois à enchainer les petits boulots de profs particuliers pour jeunes sorciers dissipés, le mot courut qu’on cherchait un professeur de Fantomologie à Beauxbâtons. Il ne lui fallut pas plus de cinq minutes de réflexion avant de postuler. L’enseignement était sa seule issue s’il voulait continuer à exercer dans sans domaine sans finir sous les ponts ! Et puis être prof, ça serait sympa ! Il rencontrerait d’autres enseignants, gagnerait un vrai salaire. Ne vivrait plus chez ses parents… Tout ça quoi. De bonnes résolutions pour un homme de 33 ans ! Et puis, ça ne pouvait pas être si compliqué que ça, de gérer une classe…n’est-ce pas ? Ses premiers mois en poste prouvèrent pourtant le contraire. Il lui fallut un temps infini pour faire abstraction des regards scrutateurs et vicieux (oui, vicieux, parfaitement !) de ses élèves. Encore plus à se sentir à l’aise avec ses collègues tous plus siphonnés les uns que les autres. Mais Simon était tellement heureux de ne plus avoir à s’en faire pour son avenir ! Il avait trouvé une place au chaud et il était déterminé à s’y accrocher comme une moule à son rocher.

Soyons honnête, être enseignant n'était pas vraiment la vocation de Simon. Mais il a su trouver un certain équilibre dans cette vie rangée. La préparation des cours commence à se faire plus facile et il prend plaisir à discuter avec ses élèves, à les couver et à leurs apprendre les bases de la fantomologie. Il a entamé en septembre sa troisième année d’enseignement, heureux de retrouver son petit monde, malgré les instabilités politiques grandissantes. Il observe et se tient au courant de l'actualité, tout en veillant sur ses chères têtes blondes.

Djinn Jinxed


Dernière édition par J. Simon Lefebvre le Dim 14 Mai - 20:06, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur d'Herboristerie
C. Louison Chevalier
Professeur d'Herboristerie
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1738-c-louison-chevalier
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 73
Date d'inscription : 11/03/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Dim 30 Avr - 21:43

SIMON SIMON SIMOOOOOOON Heart
Welcome home sweet heart Hug



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Petit nouveau
R. Atlas Nérée
Petit nouveau
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 2450
Date d'inscription : 04/04/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Dim 30 Avr - 21:45

Owai Yes Chou Brille Gimme
MGG (tu as tellement bien fait il est parfait Kya ) (je couine toute seule Mdr)
UN PROOOF
TOIIIIIII
BIENVENUE ICI!!!
J'attendais que tu postes pour te sauter dessus Mdr je suis trop contente que tu sois là et j'ai hâte de découvrir ton bonhomme et de te lire et puis voilà Love


it's time to begin, isn't it ?
I'm just the same as I was. now don't you understand ▬ I'm never changing who I am.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Fantomologie
J. Simon Lefebvre
Professeur de Fantomologie
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Dim 30 Avr - 22:06


HIII Chou Lick Brille

Loulou Bulle thank you my deaaar

Garruuuus ! Je viens de te Mp ! Je suis super contente de vous retrouver et de découvrir ce forum Han

Je vais de ce pas bosser sur ma fiche qui ne va pas s'écrire toute seule à priori.


The creepier, the better.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fons
E. Severa Nothomb
Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1875-eden-severa-nothomb
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 25
Date d'inscription : 13/04/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 8:33

Bonjour et bienvenue à toi ! Niark
Je me réjouis de lire ta fiche ! Bonne continuation ! Moh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur d'Étude des Poisons
M. Sophia MacKintosh
Professeur d'Étude des Poisons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1458-sophia-touch-not-the-ca
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1320
Date d'inscription : 02/12/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 9:43

Han Brille
Bienvenue par ici Brille Bon courage pour ta fiche, parce qu'en effet, ça ne s'écrit pas tout seul, ces machins-là Sem Fire (Et cette bouilleeeee Stars )



You get my senses running wild. I can't resist your sweet, sweet smile so take this feeling'n make it grow. Never let it - never let it go.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Fantomologie
J. Simon Lefebvre
Professeur de Fantomologie
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 13:00

Merci pour vos messages d'accueil Chou vous êtes des amours !


The creepier, the better.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Médicomage de Beauxbâtons
F. Aimable Destombes
Médicomage de Beauxbâtons
Portoloins
En ligne Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t606-f-aimable-destombes-bais
Identité magique
Who wears the crown ? : Aimable « va voir dans la savane si j’y suis » Destombes
Messages : 1021
Date d'inscription : 02/02/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 13:31

MA MAISON EST TA MAISON SIMON (j'aime beaucoup ce prénom What)

Qu'est-ce que tu vas faire comme métier ? Gnoe Qu'est-ce que tu vas être comme prof ? Gnoe Un doux, un rêveur ! Il en faut face à tous ces anciens autumnus qui peuplent les couloirs de BB ! Je veux en savoir plus ! Gnoe

Bon courage pour ta fiche. Mih

Sinon, tu savais qu'Hercule était le protecteur des nuisibles ? Il chassait les mouches, les sauterelles et les moustiques !


It happens to people. Just people. They make questionnable choices and it adds up and then, one day, they look around and realize that they're so far over the line that they can't remember where it was.
I cared a lot once. And it ruined me. So now I don't care for much at all. I work in extremes like that.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
M. Sixtine Brival
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t996-sixtine-brival-cavaliere
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1222
Date d'inscription : 27/06/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 16:04

Le fantasme des fiches qui se font toute seule Brille mais je veux voir celle ci avancer, il faut qu'elle se remplisse vite !
Je n'ai pas la chance de te connaître mais vu ton vava, je ne peux que venir avec pleins de paillettes à te verser dessus pour shiner encore plus ton superbe vava et le caractère de ce perso !!

Bienvenue Brille (les profs c'est le bien par ici)





l'étreinte de la mort est comme la morsure d'un amant, qui fait mal et qu'on désire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Médicomage de Beauxbâtons
F. Aimable Destombes
Médicomage de Beauxbâtons
Portoloins
En ligne Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t606-f-aimable-destombes-bais
Identité magique
Who wears the crown ? : Aimable « va voir dans la savane si j’y suis » Destombes
Messages : 1021
Date d'inscription : 02/02/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 16:11

Gnoe j'ai dû m'y reprendre à deux fois, j'vaais oubliée que j'étais en qwerty mais émotion !

ton style d'écriture m'émeut presque, il est vraiment, horriblement, superbement facile à lire et très joli, je brûle d'impatience de lire tes RPs et ton histoire Gnoe

puis .. Simon, fantomologie, êtes vous quelqu'un de parfait ? What - offre une rose -


It happens to people. Just people. They make questionnable choices and it adds up and then, one day, they look around and realize that they're so far over the line that they can't remember where it was.
I cared a lot once. And it ruined me. So now I don't care for much at all. I work in extremes like that.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiemes
M. Perrine Blanchet
Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1885-m-perrine-blanchet-ain-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 268
Date d'inscription : 24/04/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 16:31

Bienvenue monsieur ! J'ai hâte de lire le reste de ta fiche, bon courage. Han Love

P.s : On peut shipper les profs ou c'est mal ? Hihi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
F. Honoré de Poitiers
Capitaine de polo ailé de la saison Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1442-honore-my-heart-s-bleed
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 652
Date d'inscription : 27/11/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 17:31

BAH VOILA, je suis perturbée Sem Ton perso a presque le même nom que moi IRL OMG Mdr Bref, un nouveau prof, ça dépote, surtout avec la bouille de Matthew (Criminal miiiiiiiiiinds Han ) et puis, FANTOMOLOGIE, c'est vraiment la classe comme matière. On va aller étudier les esprits, j'ai hâte Hihi
Bon courage pour le reste de ta fiche Heh Love


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin  ¦ Autumnus
P. Soren Plumereau
Admin ¦ Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1108-soren-je-m-ecrase-la-te
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1391
Date d'inscription : 02/08/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 18:25

Te voilà Han Han On m'avait un peu parlé de toi et de ton arrivée Hihi Diego Je suis contente que tu nous rejoignes ! Je trouve la gravure de la carpe koi sur la baguette vraiment originale Brille Est-ce que c'est pour attirer la chance, la réussite ou pour symboliser quelque chose d'autre ? La virilité, l'énergie ? Si c'est pour l'ardeur amoureuse ce serait sacrément drôle pour ce célibataire endurci Mdr Je ne peux que plussoier mes VDDs, c'est un excellent choix d'enseignement ! Chou Si tu as des interrogations, on y répond avec plaisir !


Fill your lungs ■ We make time speaking sheets and closed doors to dual out words but all i do is lay around, spending time smoking cigarettes
Sitting in clouds of smoke
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Fantomologie
J. Simon Lefebvre
Professeur de Fantomologie
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2017
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 21:20


Bwah Chou merci à tous pour vos messages de bienvenue et d'encouragements !
j'avance à une lenteur d'escargot mais je suis ravie que vous soyez emballés par le personnage huhu (et merci Aimable pour le compliment @_@ j'avais pas écrit depuis longtemps, ça me rassure)

La fantomologie c'est trop cool, on va s'amuser Hihi je tâcherai de ne pas vous décevoir \o/

Et pour répondre à vos questions, oui on peut shipper les profs Jean c'est prévu au menu. Quant à la carpe koi, c'est pour représenter la persévérance et la force ! et aussi parce que Simon sera un spécialiste des fantômes japonais et que j'aime faire des petits liens comme ça Tard

Si vous avez des envies et des idées de liens n'hésitez pas à me Mpotter ! (pub gratuite bonsoir) Bulle


The creepier, the better.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiemes
A. Juliette Lacroix
Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t952-juliette-tu-ne-peux-pas-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1152
Date d'inscription : 02/04/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Lun 1 Mai - 21:48

Bienvenue par ici Simon Chou

Un professeur de fantomologie, c'est juste génial ! Sem
Enfin je dis ça mais je sais même pas si j'ai un élève dans cette matière Omg

Il a l'air tout choupi ton bonhomme, il devrait bien s'entendre avec ma p'tite prof. Mih
(même si elle est un peu... enfin... tu verras Mdr)

Je te souhaite bonne chance pour le reste de ta fiche, et te fais des poutous CopainLove


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 439
Date d'inscription : 06/08/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: J. Simon Lefebvre   Mar 16 Mai - 12:43


L'esprit envahi de folklores et de voyages, Simon vient d'un milieu où les mots sont choyés et où les histoires sont reines. Il n'est donc pas étonnant qu'il soit professeur ! Rêverie et douceur entremêlées, il donne vie aux fantômes et ressuscite les éternels oubliés du monde des vivants.

Bienvenuuuue ! Simon est adorable et ça va être un plaisir de le voir évoluer chez les siphonnés Yeah Love
 

Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection au sein du  PERSONNEL DE L'ACADEMIE ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il ne vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
 

J. Simon Lefebvre

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-