Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Le mois de Juin apporte son lot d'examens et une nouvelle épreuve
Classe aisée
Temporairement, le rang social de la aisé a été rouvert

Partagez | 
 

 (M) Thomas Brodie-Sangster - my little brother bother me a little

■ Qui ne s'est jamais perdu dans l'excès de m'as-tu-vu ? ■
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Professeur de Symbolisme Magique
N. Lisandru Castagniccia
Professeur de Symbolisme Magique
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2013-lisandru-dishonor-on-yo
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 204
Date d'inscription : 03/08/2017
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: (M) Thomas Brodie-Sangster - my little brother bother me a little   Mar 8 Aoû - 23:23


Antone Ettore Castagniccia
feat. thomas brodie sangster

Nom: Castagniccia (non négociable) Prénom de naissance: Antone (négociable, prénom corse) Prénom d'usage: Ettore (peu négociable) Généalogie: Petit dernier de la famille Castagniccia, il a trois grands frères (Valeriu (+17), Lisandru (+13), Felice (+11)) et une grande soeur (Ghjulia (+7)) ; il n'a pas connu son père, Rumenzu ; sa mère, Saveria, est encore en vie et règne d'une main de fer sur la famille, avec son frère aîné (Valeriu) Origines: corse, et il aimerait bien être fier de l'être ; dans les faits... Age: 21 ou 22 ans (né en 1949) Statut: au choix Etudes/Profession: au choix



Personnalité: secret ♦️ Ettore se plie à ce qu'on attend de lui, mais n'est pas celui qu'il devrait être ; il se cache derrière des miroirs, il se cache derrière des sourires, il se cache derrière des traits de caractère qui ne lui ressemblent en rien ♦️ Fier, il l'est parce que c'est ce que son nom de famille exige de lui ; fier de son sang, fier de ses origines, fier de son nom ; il s'en vante, le met en avant comme ses frères et soeur avant lui ; en réalité, il en a honte ; les prétentions des Castagniccia lui ont toujours semblées ridicules, les discours sur le sang et sa pureté, superficiels ♦️ Extraverti, il se force à le paraître, il se forte à être toujours enthousiaste, partant pour sortir, bouger, participer ; en réalité, il n'est pas à l'aise en société, se révélant qu'au sein de petits groupes d'amis ; timide, voilà son vrai caractère ♦️ Loyal, les Castagniccia tiennent leurs promesses, sont fidèles en amitié, honnêtes et droits, c'est ce que lui a toujours dit Lisandru avec l'intransigeance qui le caractérise ; mais Ettore n'en voit pas l'intérêt : trahir, c'est se préserver ; mentir, c'est se protéger ♦️ Sérieux, il rend des devoirs impeccables, apprend ses cours, obtient de bons résultats ; voilà au moins une chose de vraie chez lui ♦️ Intelligent & Intuitif, comme son grand frère, Ettore travaille à l'intuition, et il peut s'avérer extrêmement têtu lorsqu'il a une idée en tête ; tant qu'on ne lui aura pas prouvé que ça ne marchera pas, il s'obstinera.

Aspirations:

- s'émanciper au maximum de sa famille, nouer des alliances avec ses camarades pour pouvoir fuir le plus vite possible de Corse, pour cela, devenir ami avec le plus de personnes influentes
- renouer avec son frère, découvrir le fin mot de l'histoire sur les événements de l'été 1970 ; au fond de lui, il veut croire qu'il peut trouver en Lisandru un allié, mais il craint d'y trouver un
- avoir minimum 8 dans toutes les matières, ou trois 10/10 ;
- rencontrer sa nièce/son neveu et devenir ami avec elle/lui

Histoire et points clés du personnage:
♣️ il n'a pas connu son père, mort en mer 7 mois avant sa naissance
♣️ Lisandru s'est énormément occupé de lui pendant son enfance, bien plus que Saveria, leur mère ; éloigné du reste de sa fratrie, il s'est toujours senti un peu à l'écart de la dynamique Castagniccia
♣️ la famille Castagniccia déteste la France, les français et les Djinns ; il n'a invoqué son Djinn que quelques jours avant ses onze ans, pour faire un pied-de-nez à la France sans qu'on refuse son dossier pour Beauxbâtons.

♣️ Il admirait véritablement Lisandru et prenait sa défense face à une Ghjulia et un Felice particulièrement agressifs et acerbes ; il appréciait beaucoup sa belle-soeur Chiara (femme de Lisandru) et a été très affecté par son assassinat par Valeriu lorsqu'on a appris qu'elle avait du sang moldu ; il s'est senti trahi par Lisandru qui a accepté l'exil et le bannissement sans se battre
♣️ L'été 1970 a creusé de profondes lézardes dans des convictions déjà fragiles ; Ettore se sent extrêmement loin du reste de sa famille, il n'arrive pas à comprendre que le sang puisse être si important, pas plus que la noblesse ; il est empêtré dans des toiles de convictions en lesquelles il ne croit pas vraiment mais dont il n'arrive pas à se défaire
♣️ Lorsqu'il a voulu aider son frère, l'été 1970, Lisandru l'a repoussé en le giflant, dans un premier temps ; en le frappant violemment dans un second, puis en lui infligeant un sort de découpe enfin ; Ettore en garde une large cicatrice sur le torse qu'il refuse de faire disparaître.

♣️ Il adore sa nièce, Fuchsia (fille de Lisandru) et sait que son grand-frère a eu un autre enfant il y a quinze ans ; il meurt d'envie de le rencontrer et sait qu'il ou elle fera sa rentrée à BB en sept 1971

♣️ Avant Beauxbâtons, ce sont ses frères et soeurs, et sa belle-soeur, qui ont fait office de précepteurs ;

♣️ Sa plus grande peur est d'être renvoyé de Beauxbâtons, ou de finir ses études avant d'avoir réussi à se forger suffisamment d'amitié pour ne plus remettre un seul pied en Corse ; il voit sa famille comme une secte particulièrement névrosée et dangereuse


N. Lisandru Castagniccia

► Grand frère, héros déchu


Ettore est le petit dernier. Et il n'a pas connu son père. Même s'il a presque immédiatement été étudier à BB (Ettore n'avait que 2 ans), Lisandru a toujours été extrêmement présent pour lui à chaque vacances, davantage que Valeriu ou Saveria (leur mère). Très vite, il s'est imposé en figure paternelle, une décision mal vue par Felice et Ghjulia mais tout à fait acceptée par Ettore qui le suivait partout où il allait et se montrait inconsolable lorsqu'il disparaissait de son champ de vision. Si en grandissant, la distance et la froideur inhérentes à l'éducation Castagniccia les ont éloignés en apparence, ils sont restés très complices. Même quand Ettore a commencé à vouloir réfléchir par lui-même, à émettre l'hypothèse que la pureté du sang était une bêtise, et qu'un rang n'était qu'un mot, les deux frères sont restés très proches l'un de l'autre.  Ettore est d'ailleurs le parrain de Fuchsia, contre l'avis de tout le reste de la fratrie.

Très complices, donc... jusqu'à l'été 1970. Il n'a pas été consulté, il n'a pas été averti, il n'a été mis au courant de rien jusqu'à ce qu'il assiste à l'incinération du chêne blanc de son grand-frère. Incompréhension. Trahison. Ettore a voulu secouer son grand-frère, il ne s'est pris qu'une gifle de la part de Lisandru. Il a voulu hurler, lui ordonner de se rebeller, de ne surtout pas le laisser seul, de l'emmener, il ne s'est pris qu'une rouste de la part de son aîné lui interdisant d'agir de manière inconsidérée. Il a voulu intervenir, éteindre l'incendie, l'entaille laissée par Lisandru au travers de son torse l'a dissuadé de récidiver. En un mot comme en dix, Lisandru lui a fait promettre de ne surtout pas se faire bannir à son tour et de se comporter comme un Castagniccia et non comme un vulgaire sang-de-bourbe. Il lui a fait promettre de se tenir à distance.

Ettore est désormais partagé : il veut croire que son frère n'est pas un pur produit Castagniccia comme les autres mais sait aussi que Lisandru croit, profondément, aux inepties transmises par sa famille ; il lui en veut énormément pour la violence dont il a fait preuve pendant l'été 1970 ; il lui en veut d'être à Beauxbâtons qui était jusque là son havre de paix depuis le départ de Ghjulia ; Ettore refuse pour le moment de reconnaître le moindre lien de parenté avec Lisandru, se pliant à ce que les autres Castagniccia exigent de lui, à savoir une haine franche face au traître de la famille.

De son côté, Lisandru n'ose pas parler à son petit frère. Il maintient lui aussi une distance guindée, parce qu'il a tout simplement peur de découvrir dans les yeux de son petit frère adoré un rejet qui scellera définitivement son sort. Ils ont toujours été complices, mais Lisandru sent également que Ettore est bon comédien et qu'il cache bien son jeu. Les deux frères veulent la même chose : se retrouver ; mais leur éducation, leur caractère et les non-dits les tiennent à distance. Et risquent aussi de définitivement les séparer.









M. Redouane Novaro

► Sans solidarité, performances ni durables ni honorables.


Ettore et Redouane, deux étudiants venant du Sud de la France, deux étudiants du même âge et cachant, de surcroît, ce qu'ils sont réellement : les années les ont naturellement attirés l'un vers l'autre, dans une amitié mêlée de confiance et d'entraide. Depuis leurs premières années à BB, ils se connaissent. Ettore, libre de l'omniprésence de ses frères et soeurs, s'est ouvert très légèrement aux autres élèves, fait preuve d'une gentillesse étonnante lorsqu'il s'agit de laisser Red copier sur lui pendant les cours, de reprendre certaines bases avec ou de parfaire, l'un l'autre, leur couverture de noble n'en possédant pas le titre. Pour Ettore, c'est une obligation familiale à laquelle il est forcé de se plier. Pour Red, c'est un besoin, une volonté : dans les deux cas, la conclusion est là même, aucune erreur est souhaitable.

Aux yeux d'Ettore, Redouane est intrigant. Il aimerait lui ressembler par bien des aspects - ses sourires, son dynamisme, sa facilité à être au centre de l'attention - mais par bien d'autres également, toute son éducation ne le pousse qu'à le considérer de haut. Ils ne sont pas du même monde, les Castagniccia sont plus proches de la noblesse qu'un petit niçois ne le sera jamais...

Une amitié donc. Mais une amitié mise à mal depuis que Lisandru est devenu professeur. Depuis que Lisandru a décidé, sans qu'Ettore ne sache exactement pourquoi, de prendre Red sous son aile, pour faire ce qu'Ettore faisait déjà. Le petit frère voit ça d'un mauvais oeil : Lisandru, non content de s'immiscer dans son univers, va jusqu'à lui voler ses amis, et potentiellement les retourner contre lui. Redouane est devenu un pion entre les deux frères, un pion qu'Ettore n'hésitera peut-être pas à sacrifier, prompt à trahir qu'il est, si nécessaire. Même si ça lui ferait mal de perdre un ami.











Un mot de l'auteur:



Coucou à toi, ô petit(e) inconnu(e) qui vient de lire ce scénario Je ne sais pas trop quoi dire, parce que ça me semble assez évident que mon petit Ettore est plus qu'important pour Lisandru et son évolution  Brille

Je vais commencer par le plus simple : ce qui est négociable et non négociable :
nom - non négociable, désolé pour ça, mais je ne vois pas du tout comment il pourrait en être autrement :/ après, faut avouer que Castagniccia, ça claque plutôt, non ?  Aw
prénom de naissance - là, c'est totalement négociable à la seule condition que ce soit un prénom corse, à la rigueur, si vous n'en trouvez vraiment aucun qui convienne, un prénom italien.
prénom d'usage - comme il a été déjà utilisé à moult reprise dans ma fiche, ce serait vraiment bien qu'il reste, mais à la rigueur, encore une fois, on peut voir pour changer, avec la même condition que pour le prénom de naissance, naturellement.
avatar - là, franchement, il est totalement négociable (même si j'adore la bouille de TBS) ; de préférence un blond, ou un rouquin, bref dans les mêmes teintes de cheveux ; et il doit correspondre à l'âge (non négociable) ; j'ai pensé aussi à Alexander Ludwig, Robbie Kay si ça peut vous donner des idées, mais je suis totalement ouverte aux propositions !

Concernant l'histoire, tout ce qui est cité n'est naturellement pas modifiable, parce qu'il faut tout de même que ça reste cohérent avec l'histoire de Lisandru. En revanche, du coup... tout ce qui n'est pas cité, notamment ses années à Beauxbâtons avant que Lisandru ne débarque, son enfance quand Lisou était à BB, sa relation en plus détaillée avec ses autres frères et soeurs... c'est comme tu le souhaites.

N'hésite surtout surtout surtout pas à poser des questions, proposer des modifications etc... S'il faut qu'un point soit plus détaillé, demande ! Si tu n'aimes pas l'avatar et à d'autres idées dans la tranche d'âge, demande ! Si tu veux lui donner une passion pour le tricot et le point de croix... c'est bizarre, mais propose, donne ton point de vue, n'hésite vraiment pas ! J'aime quand les gens s'approprient vraiment mes scénarios  Brille  je ne suis pas méchante, normalement, et je pense être relativement beaucoup conciliante.

Enfin, niveau RP, je ne suis pas exigeante là non plus à partir du moment où tu suis les règles du forum, où tu ne me laisses pas tomber, où tu me tiens juste au courant lorsque tu as du mal à RP, pour pas que je me fasse de souci  Moh Après, n'hésite surtout pas à te créer des liens, à t'intégrer et tout ! comme un perso normal, quoi Hihi

Djinn Jinxed


 
❝ au parfum de son maquis, de loin, les yeux fermés, je reconnais ma corse❞ Il ne comprenait pas qu'il existait rarement d'alternative évidente dans la vie d'une personne. Les gens changeaient lentement, avec le temps. On ne faisait pas simplement un pas pour se retrouver dans un endroit totalement nouveau. On s'écartait d'abord du chemin d'un pas minuscule pour éviter des pierres.
Revenir en haut Aller en bas
 

(M) Thomas Brodie-Sangster - my little brother bother me a little

■ Qui ne s'est jamais perdu dans l'excès de m'as-tu-vu ? ■
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Beau Monde :: Les Scénarios-