Bienvenue à BB
14 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Les étudiants et enseignants se retrouvent au mois de septembre pour la rentrée !
Classe aisée
Temporairement, le rang social de la bourgeoisie a été rouvert

Partagez
 

 N. Rozenn Lacombe

♔ Tout cela Madame, c'est Versailles ♔
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Rozenn Lacombe
Autumnus
N. Rozenn Lacombe
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2142-n-rozenn-lacombe
Identité magique
Who wears the crown ? : N. Rozenn Lacombe Tumblr_orv2qmcCK91wos8s6o1_500
Messages : 91
Date d'inscription : 28/09/2017
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyJeu 28 Sep - 20:48


Nyx Rozenn Lacombe
feat. Lorde

Nom: Lacombe Prénom de naissance: Nyx, inspiré de la mythologie grecque. Les Lacombe, dictés par un élan imaginatif, ont décidé d'appeler leurs jumeaux Erèbe et Nyx, respectivement dieu des Ténèbres et déesse de la Nuit. Prénom d'usage: Rozenn, qui signifie "Rose" en gaëlique. Généalogie: Les Lacombe font partie de la petite bourgeoisie. Ils ont fait fortune dans les pompes funèbres, et leur réputation de croque-morts les précède.  Nationalité: Française Lieu et date de naissance: Vienne, 19 octobre 1952 Statut: Célibataire. Nature du sang: Sang-Mêlé Etudes : GRACE, 5e année, Filière des Techniques sorcièresBaguette magique: Bois d'ébène, 29.8 cm, griffe de Phénix.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Ne commencez pas à parler de ce sujet avec Rozenn, elle pourrait ne pas s’arrêter. Autant elle peut être une vraie tombe, mais là, il s’agit quand même d’une belle connerie. Cette histoire de monarchie et de droit du sang, c’est vraiment pas l’idée du siècle. Pour elle il s’agit d’un misérable et méprisable retour en arrière ; motivé par l’hypocrisie et l’avidité et non pas par la volonté de protéger les sorciers. Ils ont déterré un nouveau dirigeant qui est certainement plus apte à jouer la marionnette qu’à gouverner, tout cela à cause de la situation en Angleterre. L’excuse parfaite pour dénigrer et renier les impurs à grands coup de coup de pied au cul.

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
Il a été long pour Rozenn d’ouvrir les yeux sur la condition des Djinn. Après tout, c’est une pratique traditionnelle profondément ancrée dans la vie des sorciers français. Les Djinn et les sorciers, c’est histoire qui remonte à loin. Pour elle, il était normal d’avoir un Djinn de la même façon que l’on pouvait avoir un animal domestique. C’est quand elle s’est mise à lire des articles dans les diverses revues sorcières qu’elle a compris que ce qu’on leur apprenait à propos des Djinn n’était pas tout à fait vrai.
Ce sont des êtres sensibles eux aussi, et il n’est pas normal de les réduire en esclavage ainsi. Ainsi elle pense que la mise en objet est à la fois injuste et terriblement pratique. Une créature magique à votre service n’importe quand et n’importe où, il faut avouer que cela dépanne. Toutefois, Rozenn aime dire que ces créatures devraient retrouver leur liberté. Il n’appartient pas aux sorciers de la leur voler, quand bien même les avoir à leurs côtés semble indispensable.

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Il est plus facile de le redouter que de l’envisager. La monarchie ayant ressuscité d’entre les morts, la prochaine étape semble bel et bien celle du sang pur. Et ça, Rozenn et sa famille considèrent que c’est de mauvais augures. Les Lacombes bénéficient de quelques privilèges grâce à leur rang social, et non pas grâce à la pureté de leur sang. Rozenn apprécie les conforts que procurent son rang, mais elle sait qu’ils ont été acquis par le travail et les efforts de sa famille, et non pas à quelque chose d’inné.

Personnalité:

TRAITS DE CARACTÈRE

Two moods : Namaste and I’ll cut you

Intimidante et taciturne – Méfiante et perspicace – Indépendante – Calme et avisée – Rêveuse et créative – Curieuse, cultivée et passionnée – Sensible et engagée – Perfectionniste et studieuse – Intransigeante et déterminée

Au premier abord, Rozenn est intimidante et taciturne. Pour ceux qui ne la connaissent pas, elle peut paraître froide, distante. Elle parle peu, sinon pour dire ce qu’elle pense. Lorsqu’elle le fait, elle n’hésite pas à dire la vérité crue et dure au point de sembler sarcastique et condescendante. La plupart le prennent mal, mais il ne faut y voir que la grande estime à la sincérité et à l’authenticité de Rozenn. Avec un peu de patience, de compréhension et de volonté, il ne faut pas creuser beaucoup pour découvrir que c’est en fait une grande sensible. Rozenn affectionne aussi particulièrement la solitude. Elle sature vite de toutes les mondanités et a souvent besoin de temps seule pour décompresser et se désintoxiquer tranquillement.
Rozenn a emprunté à son frère jumeau une méfiance maladive. Elle part du principe que les gens ont des motivations cachées pour tout. Perspicace, elle voit clair à travers la malhonnêteté. La manipulation se heurte à elle comme à un mur de briques.
Rozenn est indépendante et n’aime pas qu’on lui dise quoi faire et comment le faire. Elle aime procéder à sa manière, un point c’est tout. Qui sont les autres pour lui imposer leurs perspectives ? L’autorité ne l’impressionne pas – mis à part peut-être celle de ses parents – pas plus que les conventions sociales ou la tradition. Certains disent qu’elle est rebelle, d’autres qu’elle est indisciplinée. Elle préfère dire qu’elle tient dur comme fer à sa liberté. Elle n’aime pas non plus dépendre des autres. Ses problèmes, elle les gère seule et ils ne regardent personne. Ce n’est pas une demoiselle en détresse alors fichez-lui la paix.
Elle reste toutefois quelqu’un de relativement calme. Rozenn aime les activités relaxantes et les bonnes vibrations – l’agitation la fatigue vite et la mets sur les nerfs. On la voit rarement s’énerver, ce qui ne veut pas dire que cela ne lui arrive jamais. En effet, elle préfère mûrement réfléchir avant de parler ou d’agir – ce qui révèle d’elle une patience avisée.
Rêveuse, elle aime s’échapper dans d’autres univers. Rozenn lit trop beaucoup et ne pourrait pas se passer de voyager dans les histoires qui se révèlent à la suite des pages. Elle déborde d’imagination et sa créativité l’amène sans cesse à repenser les choses à sa façon.
Rozenn est dotée d’une curiosité innée : elle adore découvrir de nouvelles choses et s’intéresse à tout, en vrai passionnée. C’est pour ça qu’elle se découvre une nouvelle passion tous les trois jours.
Grande sensible refoulée, elle a horreur de l’injustice. Rozenn ne fait pas juste que rêver et idéaliser un monde meilleur. C’est une jeune fille engagée qui n’a pas peur de mettre les mains dans le cambouis pour changer les choses. Elle a des opinions assumées et n’hésite pas à se battre en ce qu’elle croit. Féministe, c’est une fervente défenseuse de la veuve et l’orphelin, des causes perdues et des animaux.
En ce qui concerne les études ou tout autre projet, Rozenn est perfectionniste et intransigeante. Studieuse, elle donne le meilleur d’elle-même et attend le meilleur des autres. Quand on bosse avec elle, il faut être au top. Déterminée, elle s’investi à fond pour atteindre son but avec une énergie qui peut surprendre.


RELATIONS SOCIALES ET AFFECTIVES

Closed Book and Speed Reader

Inconnus • Extrêmement réservée voir énigmatique quand il s’agit de sa vie personnelle, elle utilise souvent son engagement envers diverses causes pour se protéger et éviter d’avoir à se révéler à quelqu’un. Elle voit clair dans les comportements des autres et interprète facilement leurs intentions.
Amitié • Rozenn ne se lie pas d’amitié à la légère. Des personnes qu’elle côtoie tous les jours et avec qui elle peut être familière ne sont que des connaissances. Elle ne sait pas ce qui les forge et réciproquement, ils ne connaissent rien d’elle. Si quelqu’un se donne la peine de gratter et que la confiance s’installe et grandit, elle partage un peu plus ce qui se cache sous la surface. En amitié, Rozenn recherche une âme-sœur, quelqu’un qui partage ses passions, ses idées, ses envies. Elle est une amie loyale et sur qui on peut compter.
Amour • En ce qui concerne les relations romantiques, Rozenn ne procède pas différemment que pour l’amitié. Pire même, son côté perfectionniste peut devenir un challenge pour ses partenaires potentiels car elle est très difficile. Un peu philophobe sur les bords, elle retient plus facilement le mauvais que le bon chez les gens. Elle préfère rester seule plutôt que mal accompagnée. Terrifiée d’être blessée et convaincue de l’échec de n’importe quelle relation, elle préfère prévenir plutôt que guérir. Elle évite donc tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la romance.
Conflits • Face aux conflits et aux critiques son premier réflexe est de les ignorer. Mais poussée à bout, elle peut répliquer d’une manière très irrationnelle et peu serviable. Remettre en question ses idées ou la juger sur ce qu’elle est est le meilleur moyen se faire surgir son côté obscur.


CENTRES D’INTERET (STABLES)

Rozenn aime l’art et la peinture. Elle connait plutôt bien le sujet, notamment l’architecture puisqu’elle veut en faire son métier. Elle pratique aussi de manière assez singulière l’aquarelle depuis quelques années et même si elle n’excelle pas, elle n’a pas à rougir de ses créations non plus.
La lecture fait partie de ses passe-temps favoris. Elle raffole des romans d’horreur – rien de tel que des histoires frissonnantes pour vous filer une insomnie à en réveiller un mort ! Une bonne enquête policière la fait toujours jubiler. Et elle a un petit faible pour quelques auteurs classiques romanesques.
Rozenn adore fouiner ses futures acquisitions vestimentaires dans des friperies. Elle aime trouver un vêtement ou un accessoire abandonné en attente d’un futur propriétaire pour lui donner une seconde vie.
Elle a une passion affichée pour les monuments et rites funéraires. C’est une véritable encyclopédie ambulante de l’étrange et du morbide. Elle aime se promener dans des cimetières, mausolées et autres catacombes : ce sont des lieux chargés d’histoire et de beauté poétique qui la ressourcent. Elle aime réaliser des croquis de chacun des endroits qu’elle a visités ; elle a des carnets entiers griffonnés au fusain ou à l’aquarelle.
Rozenn s’intéresse aussi aux plantes. Loin d’être douée, elle connait toutefois quelques petites choses, grâce à ses  grands-parents. Elle ne déteste pas y consacrer un peu de son temps, que cela soit pour les jardiner ou les utiliser pour leurs différentes vertus. Elle est l’heureuse propriétaire d’un géranium dentu aussi coloré que mordant qui répond au doux nom de Cerbère.
Elle ne pourrait pas se passer de ses séances de langue de vipère avec son frère Ezra. Ils aiment tous les deux observer les gens normaux et se moquer de leurs comportements.
Sinon Rozenn s’est déjà aventurée à pratiquer plusieurs hobbies qui vont et viennent au gré de ses envies : écriture, tir à l’arc, musique, astronomie, danse, cuisine (son plus grand échec), duels sorciers, théâtre (deuxième grand échec), photomagie…


MANIÈRES, DISCOURS, et autres DÉTAILS

Rozenn a le sourire difficile et le rire rare. Elle n’apprécie pas particulièrement le contact physique avec les gens qu’elle connait peu. Et à vrai dire, elle n’apprécie pas particulièrement les gens tout court.
Elle se passe souvent une main dans les cheveux pour remettre en place sa crinière indomptable. Elle aime bien triturer une mèche lorsqu’elle réfléchit ou qu’elle écoute quelqu’un avec attention.
Rozenn porte toujours des couleurs sombres et assume un style plutôt macabre. Entre cuir, corsets, robes et jeans troués qu’elle aime agrémenter de bas résilles, dentelle noire et autres bijoux massifs en argent, elle souhaite avoir un air mystique et vaguement menaçant, sans pour autant mettre de côté l’élégance. Toujours soignée, elle fait attention à son apparence. Ses yeux verts sont toujours relevés d’un épais trait d’eye-liner et ses lèvres rehaussées d’un rouge à lèvre sombre.
Elle aime accrocher des pins sur ses vêtements.
Elle déteste être en retard.
Elle est végétarienne.
Ezra l'appelle affectueusement Zouzou, et elle aime faire de même en l'appelant Boubou.


PETITES HABILETÉS

Rozenn sait jouer du violon et du piano, ses parents lui ont fait prendre des cours de solfège et de musique dès son plus jeune âge. Cependant cela quelques années que Rozenn joue de moins en moins par faute de temps.


ADDICTIONS

Rozenn est une grande consommatrice de thé. Elle en boit plusieurs tasses par jour, et ne peut pas aller se coucher sans son infusion nocturne.
Accro au shopping, elle adore s’acheter de nouvelle choses, qu’elles soient utiles ou non. Ces nouvelles bottines de chez La fée bottée sont magnifiques ! ELLE LES VEUT. Backus Stine a sorti un nouveau livre ? Elle DOIT le lire TOUT DE SUITE.  Rozenn est une cliente fidèle, et les commerçants sautent souvent de joie lorsqu’ils la voient rentrer dans leur boutique.


SECRETS

Personne ne sait que Rozenn est une fan inconditionnelle du groupe de pop-musique sorcier Dependance. Elle a un poster des garçons dans sa chambre, au manoir. Et elle traîne toujours son frère Ezra aux concert, qu’il le veuille ou non.


Genie in a bottle: Naazir


Origines et Hauts Faits : Naazir est vieux – très vieux. En tout cas, c’est ce qu’il se plait à dire. Ce qui n’est pas complètement faux car les registres parlent d’eux-mêmes. Le Djinn est invoqué depuis quelques siècles déjà.
Les maîtres de Naazir ont tous été différents. Nantis, hypocrites, lâches, miséreux, meurtriers, moligasses… ils ont tous défilé. Mais tous avaient un point commun : de l’ambition. Et ça, c’est ce qui plait à Naazir. Ils voulaient tous quelque chose à tout prix. Peut-être pas au début, mais les humains sont prévisibles. Ils finissent tous de se languir de ce qu’ils ne peuvent avoir. Et à ce moment-là, Naazir adore négocier. Il sait marchander et attendre le bon moment pour obtenir ce que lui souhaite.

Apparence physique : Naazir affiche une apparence humaine assez déstabilisante. Tout chez lui fait penser au serpent. Sa peau est couverte d’écailles mordorées, ses yeux ambre reptiliens vous toisent avec une avidité glaçante et une étincelle de malice. Ses mains sont terminées par de longs ongles noirs – qu’il aime tapoter contre les surfaces. Lorsqu’on ose le regarder, son sourire fait souvent froid dans le dos. Sa mâchoire est constituée d’une multitude de petits crocs qui semblent faits pour vous dévorer. Le Djinn aime porter des vêtements sombres mais luxueux. Il affectionne le cuir, les longs manteaux, les extravagances élégantes et les plumes.

Caractère et comportement : Naazir aime user de ses pouvoirs avec arrogance et fierté. Au cours de son existence, il a souvent servi des personnes puissantes ou ayant des dessins obscurs. Naazir connait l’étendue de ses capacités et aime impressionner – voir terrifier – ses maîtres pour leur rappeler qu’il est une créature à ne pas sous-estimer. On ne mélange pas les torchons et les serviettes. Patient et révérencieux, il prend soin d’afficher une image de lui-même qui inspire la confiance afin de mieux apprivoiser les humains qui l’entourent.
Excentrique et malicieux, le Djinn peut déconcerter par des manières et attitudes peu conventionnelles. Il trouve les situations tristes et angoissantes en tout point hilarantes, fait souvent des courbettes ou des petits sauts guillerets, et adore se moquer des autres en les imitant dans leur dos.  
Peu digne de confiance et manipulateur, les services de Naazir doivent être utilisés avec précaution et intelligence. En effet, le Djinn prend un malin plaisir à piéger ses propriétaires : une mauvaise formulation ou une demande imprécise peut avoir des conséquences imprévues… Tout peut arriver avec Naazir, et il ne faut donc pas le laisser sans surveillance. Si pour lui c’est un devoir d’exaucer les demandes, il se fait aussi une véritable joie d’y ajouter un petit ricochet qui peut très vite devenir gênant.

Relation avec Rozenn : La sorcière et le Djinn ont une relation assez neutre. Leurs échanges sont généralement sans accrocs. Rozenn tiens Naazir en haute estime. Elle apprécie ses manières et sa politesse, même si elle n’est pas dupe. Elle a très vite appris à se servir du Djinn avec respect, prudence et précision. Par exemple, ne demandez jamais à Naazir de faire disparaître tout ce qui traîne dans votre chambre. Parce que cela va réellement disparaître.
Elle apprécie sa compagnie et l’écouter parler. La créature a une vision sarcastique et apathique des humains qui la fait beaucoup rire. Même s’il est souvent extrême, elle trouve qu’il n’a pas souvent tord dans le fond.

Première invocation : Rozenn avait hâte d’invoquer son Djinn. A son jeune âge, elle l’avait tout simplement assimilé à un génie qui pouvait exécuter la moindre de ses demandes. Ezra lui avait fait comprendre qu’elle n’aurait plus jamais à ranger sa chambre ou faire la vaisselle : son Djinn le ferait à sa place !
Naazir avait été déjà invoqué par un ou deux membres de la famille. Ses parents lui avaient conseillé quelques Djinns dont celui-ci. Rozenn a donc arrêté son choix sur Naazir – certainement parce que le prénom lui plaisait bien. Maintenant qu’il était son Djinn, Rozenn se disait qu’il aurait été parfait pour Ezra.
Elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre lorsqu’elle invoqua la créature, mais en tout cas pas à ça. Elle l’avait imaginé… eh bien différent. Plus petit, peut-être plus grand, plus difforme, plus coloré, avec peut-être plus de plumes. Mais pas comme ça.
Il avait fait une courbette en lui donnant un petit nom affectueux qui relevait plus de l’effronterie dissimulée que d’une marque de sympathie quelconque. Il s’était présenté et elle en avait fait de même. Et, du fond de la pièce, loin du pentacle, s’était élevée la voix d’Ezra :
Wouah trop classe ! Eh Zouzou, tu viens on échange ?

Pseudo: Elena.  Age: 23 Où avez-vous connu DJ? Je hante déjà les murs Autres comptes? Scipio Vespucci Une remarque ?  Love  Un mot pour la fin ? Un jour j'irai à New-York avec toi, toutes les nuits déconner ♪

Djinn Jinxed


Dernière édition par N. Rozenn Lacombe le Jeu 12 Oct - 13:41, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
N. Rozenn Lacombe
Autumnus
N. Rozenn Lacombe
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2142-n-rozenn-lacombe
Identité magique
Who wears the crown ? : N. Rozenn Lacombe Tumblr_orv2qmcCK91wos8s6o1_500
Messages : 91
Date d'inscription : 28/09/2017
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyJeu 28 Sep - 20:49


Weird is relative
Une petite citation


✝️
Famille Lacombe
Everyone is dying to have their funeral here

La famille Lacombe œuvre depuis des générations dans les pompes funèbres. Leur réputation n’est plus à faire dans la communauté des sorciers ; tout le monde sait que les Lacombes sont synonymes de professionnalisme et de qualité de service. De nombreuses familles font appel à eux pour organiser les obsèques de leurs proches décédés. De nombreux enterrement de célèbres sorciers ont été organisés par la Maison funéraire Lacombe.
Toutefois vous ne verrez jamais un Lacombe invité aux mondanités de la petite bourgeoisie sorcière. Les croque-morts aux cimetières, les bourgeois dans les salons dorés et les  hippogriffes seront bien gardés ! Fuis comme la peste, les Lacombe ne s’en portent pas plus mal. Ils préfèrent laisser les rumeurs et préjugés aux idiots, pour mieux vider leurs poches au moment opportun. Secrets, les Lacombes vivent paisiblement dans leur manoir et apprécient ne pas être dérangés.
André et Grisela sont les grand-parents de Rozenn et d’Ezra. On pourrait les croire morts, car il est rare de les voir. Ils ne sortent que pour les grandes occasions. A ces moments-là on se rappelle pourquoi on ne les regrettait pas. Aigres et rigides, ils ne débordent pas d’affection et portent peu d’attention à leurs enfants et petits-enfants.
Depuis qu’ils ont pris leur retraite, ils comptent sur Rozenn et Ezra pour être les héritiers du business familial. Il est prévu qu'ils reprennent le flambeau après une formation avec leurs parents.
Même si sa famille est souvent reniée et cible de jugement décérébrés, Rozenn ne l’échangerait pour rien au monde. Elle aime ce qu’ils sont et l’assume sans sourciller.

✝️
Famille Malherbe
Brews so nice, you’ll die to drink one.

La famille Malherbe est spécialisée dans le commerce de potions et de poisons depuis plusieurs décennies. Cependant leur affaire n’est pas aussi immaculée que celle des Lacombe. Si vous fouillez dans quelques vieux journaux, vous tomberez sur des gros titres mêlant les Malherbe à de sombres affaires de disparitions mystérieuses. Notamment la disparition soudaine et inexpliquée de certains de leurs concurrents. Maintenant Malherbe Père et Fils est un des commerces de potions les plus prospères de la région Lyonnaise – et le fait que la concurrence soit pauvre n’est qu’un pur hasard.
Cette famille bourgeoise au business douteux a toujours été très proche des Lacombe. Officieusement, les affaires de l’une ont souvent été les affaires de l’autre. Il n’est pas rare qu’après vous avoir discrètement vendu un poison, le gérant vous glisse une petite brochure de leurs amis croque-morts pour s’assurer que le travail soit bien fait jusqu’au bout.
Duchesse et Lysandre sont les grand-parents maternels des jumeaux. Contrairement aux aïeuls Lacombe, ils affectionnent particulièrement Rozenn et Ezra. Ils leur écrivent souvent et adorent les garder pour les vacances. Exubérants et irresponsables, ils sont particulièrement aimés des jumeaux.

✝️
En souvenir de notre chère mère
Carla Héli Lacombre, née Malherbe
49 ans

Réplique parfaite de ses parents, la mère de Rozenn est une femme austère et stricte. Organisée et autoritaire, elle prend l’éducation de ses enfants très au sérieux. C’est d’ailleurs ainsi que Rozenn est devenue une élève studieuse, à l’instar de son frère. Contrairement à lui, elle a plutôt été habituée à recevoir des louanges plutôt que ses foudres. Héli a pour Rozenn un niveau d’exigence scolaire que sa fille s’efforce corps et âme d’honorer. Elle la trouve un peu trop rêveuse et artiste sur les bords, trop engagée pour des causes perdues, mais du moment que les notes suivent, elle ne râle pas trop.
Dans son temps libre, Héli aime lire des revues de médecine magique et jouer aux échecs sorciers.

✝️
A la mémoire de notre père
Minos Théodore Lacombe
53 ans

Perfectionniste et strict, Teddy fait en sorte que tout soit irréprochable, que cela soit dans le professionnel ou dans le personnel. Contrairement à son surnom, Teddy possède une prestance qui impose le respect. Et quand Rozenn n’était pas impressionnée par le côté austère de sa mère, c’était son père qui la faisait marcher au pas. Rozenn n’est pas très proche de son père, mais ce n’est pas une mauvaise personne non plus. Enfin, sauf quand il se met à chasser et à empailler ses trophées dans toute la maison, au grand désespoir de Rozenn.

✝️
A mon frère bien-aimé, à jamais dans mon coeur
Erèbe Ezra Lacombe
19 ans

Rozenn ne pourrait pas survivre sans son frère. Elle l’aime de manière inconditionnelle – difficile de faire autrement quand on sait qu’ils ont partagé un utérus pendant huit mois. La proximité étroite, ça crée des liens. De la même manière ils ont toujours tout partagé et tout fait ensembles, des bêtises jusqu’à leur avenir professionnel.
Elle sait tout de lui et réciproquement, il est le seul qui connait chaque parcelle d’elle-même. Il est le seul avec qui elle se sent bien : elle n’a pas besoin de faire semblant, pas besoin de parler, il comprends tout et ne la juge jamais. Sauf quand elle écoute en boucle la musique de son boyband favori. Là, il a généralement envie de l’enterrer à côté de l’oncle Albert.
Ezra quitte rarement Rozenn. Il faut dire que le ouistiti étant complètement dépourvu de la petite voix qui recommande la prudence, Rozenn se débrouille pour faire office de conscience externe. Et lorsque ce n’est pas suffisant, elle le protège toujours. Généralement une petite menace de mort camouflée sous une formulation poétique réussi à faire l’affaire. Mais elle est prête à crever un œil à coup de talons aiguilles s’il le faut.
Ainsi si vous voyez Rozenn quelque part, vous saurez qu’Ezra n’est pas loin. Et si jamais vous arrivez à en apprécier un, vous serez obligé de supporter l’autre.

✝️
Une plante irremplaçable
Cerbère
7 ans

Cerbère est un géranium dentu que Rozenn a eu pour ses treize ans. La belle plante carnivore est un cadeau de son grand-père. Ses pétales sont d’un bleu turquoise et son pistil rose vif laisse apercevoir ses crocs acérés.
Capricieuse, Cerbère aime mordre quand on ne lui montre pas assez d’attention et  peut se montrer relativement agressive si on oublie de lui donner à manger.



La rencontre entre Théodore et Héli n’a pas du tout été le fruit du hasard. Ils auraient pu se rencontrer à un éloge funèbre : Théodore aurait pu la complimenter sur sa robe qui la mettait en valeur et lui aurait peut-être proposé de prendre le thé un jour prochain. Héli aurait pu accepter, les joues rouges et le sourire timide. Il n’en fut rien. La rencontre entre les deux jeunes personnes fut orchestrée par les Lacombe et les Malherbe. Tout avait été planifié : le rendez-vous arrangé, les fiançailles, la dot astronomique. Tout se déroula comme prévu, dans la rationalité la plus absolue. Les futurs époux se rencontrèrent sans émoi. Les minois cadavériques et comportements taciturnes de l’un et de l’autre n’aidèrent guère. Théodore pensa qu’il avait rencontré des défuntes plus gaies que sa future épouse. Il n’aimait pas ses formes sèches et sa voix tranchante. Quant à Héli, elle fut désespérée de constater qu’il n’avait aucune conversation et qu’elle n’allait pas supporter longtemps qu’il la fixe de ses yeux verts inexpressif derrière ses mèches de geai. Les fiançailles furent annoncées peu de temps après, et le mariage ne tarda pas à suivre. La cérémonie fut célébrée de la même manière qu’ils officiaient leurs enterrements : dans la plus parfaite solennité, sans émotion. Un vrai conte macabre
Les époux emménagèrent dans leur demeure à Vienne, le manoir des Malherbe qui faisait partie de la dot d’Hélie. La demeure à l’aspect sinistre était entourée d'une grille gargantuesque. La cour, peuplée de grands arbres, cachait le manoir des regards curieux. La propriété abritait un étang – qui avait certainement du connaitre un noyé ou deux – et le cimetière familial.

Les jumeaux vinrent au monde deux ans plus tard. Et là où les grands parents virent le destin sublimer leur plan en leur fournissant des héritiers pour chacun de leurs commerces, les Héli et Teddy ont juste vu deux fois plus de couches, deux fois plus de biberons, et deux fois plus de jérémiades. Ce qui les immunisa immédiatement contre le projet de donner des frères et sœurs aux jumeaux.

Contre toute attente cependant, les enfants rapprochèrent les deux époux. Ils ne débordaient pas d’affection l’un pour l’autre, mais ils s’allièrent néanmoins pour assurer l’avenir de leur chair et de leur sang. Ayant repris l’entreprise des pompes funèbres, ils furent très vite pris par leur travail. Ainsi l’éducation des jumeaux fut confiée – et surveillée de près – à une gouvernante. Flora donna aux jumeaux toute l’affection et l’amour qu’Héli parvenait mal à leur dédier. Elle s’occupa d’Ezra et Rozenn comme s’ils étaient ses enfants. Elle passa leurs premières années à leur courir après dans le manoir sombre et immense. Généralement là où se trouvait l’un, l’autre n’était pas loin. Elle devait les surveiller comme le lait sur le feu : c’était des enfants vifs, curieux, et très créatifs. Toujours en train d’avoir une nouvelle bonne mauvaise idée. Et un manoir de croques morts sorciers, remplis de vieilleries, d’objets magiques, et autres bizarreries était un véritable terrain de jeu. D’ailleurs, le jeu préféré des jumeaux était de jouer au loup dans le cimetière.

Flora leur transmit son amour pour la lecture en leur lisant des histoires très souvent. Elle se mettait près du feu dans l’énorme fauteuil Louis XV, avec Ezra blottit tout contre elle, la tête posé sur son sein. Rozenn écoutait les histoires tout en dessinant, allongée sur le ventre, sur un gros tapis de fourrure d’ours – auquel elle mettra le feu bien plus tard, pour faire bien chier son père.

Mais le temps des études arriva vite. A cinq ans, si Rozenn et Ezra furent plutôt content d’apprendre à lire et à écrire – ainsi qu’à faire des tâches d’encre dans leurs cahiers – ils se seraient bien passé de leur précepteur. Monsieur Gregorio était un vieil homme intransigeant et sinistre. Seuls à leur pupitre dans la bibliothèque sombre remplie d’ouvrages poussiéreux, les punitions volaient dès que les jumeaux ne portaient pas attention au cours. Rozenn prit rapidement le pli, et devint vite une élève studieuse et appliquée. Elle avait une excellente capacité de concentration – contrairement à Ezra, qui papillonnait au bout de deux minutes à peine. Ce dernier détestait tellement travailler qu’il séchait souvent les cours, laissant sa sœur seule avec le précepteur tyrannique. Et lorsqu’elle se mettait à rêvasser faute d’intérêt, elle avait vite appliqué la technique infaillible du hochement de tête et de l’air fasciné hypocrite. Peinée par le tempérament peu studieux de son frère, et la menace constante du précepteur et de leurs parents, il n’était pas rare que Rozenn donne un coup de pouce à son frère, voir fasse ses exercices à sa place. En échange de son dessert, bien sûr. Faut pas abuser, hein. (Précision pour le moins non négligeable : ce marché tiens toujours entre eux. Et si les jumeaux avaient eu la même apparence, Rozenn aurait certainement passé les examens à la place de son frère).

En grandissant Rozenn appris à être la fille modèle : excellente notes, musicienne douée, polie et cultivée. Mais elle était loin de l’être. Elle suivit le chemin de la rébellion qu’avait emprunté son frère. Elle se défit de toute autorité et riche de ses propres idées, commença à s’engager pour toutes les causes qui lui semblaient justes.
Comment ça les homosexuels sont considérés comme des malades mentaux ? MAIS C’EST LES AUTRES QU’IL FAUT ENFERMER ! Non merci, elle ne fera pas partie des femmes qui vont se marier et avoir des enfants pour finir comme esclaves à la maison : elle sera une femme indépendante !
Et il est hors de question qu’elle se nourrisse d’un animal innocent qui a été tué de façon injuste pour soutenir l’alimentation massive de tous les idiots de la planète. Et voici comment Rozenn devint une féministe végétarienne. (et qui passait son temps à essayer de convertir ses parents et son frère)

Grandir n’avait pas eu pour effet de briser le lien qui soudait Rozenn et Ezra. Unis comme les doigts de la main, inséparables du jour de leur naissance jusqu’à certainement leur dernier souffle, ils étaient les deux côtés d’une même pièce. Ils prenaient soin l’un de l’autre et vivaient en harmonie dans leur petite bulle.
Mis à part leur intransigeance sur l’éducation de leurs enfants, les Lacombe étaient toutefois aux petits soins des jumeaux. Les futurs héritiers avaient tout ce qu’ils voulaient – y compris un avenir assuré. Un jour, ce serait eux qui règneraient sur le royaume des morts. Théodore et Héli s'appliquèrent à leurs apprendre les bases de leur métier et à les préparer pour gérer le business familial. Ezra était parfait pour la vente, il pouvait embobiner n’importe qui avec ses belles paroles. Et Rozenn se voyait déjà architecte de monuments funéraires. Elle avait déjà dessiné un mausolée qui n’avait pas déplut à une vieille famille bourgeoise. Ils avaient dépensé une fortune pour que leur proche décédé y soit enterré ! Bref, les jumeaux avaient ça dans le sang.

L’idée d’aller étudier à Beauxbâtons avait laissée Rozenn plutôt mitigée. Elle était enthousiaste d’étudier dans une des meilleures écoles de magie du monde, mais aurait préféré le faire sans… les étudiants. A vrai dire, elle s’était imaginé l’Académie de Magie de bien des manières, mais pas de façon si lumineuse. Tout était grandiose, spacieux, doré, brillant, lustré, frais, pur et vivifiant. Colonnes, escaliers à double rampe, moulures, fontaines, marbre, pierres claires… Ce n’était pourtant pas des choses qui lui étaient inconnues, mais elle n’avait pas l’habitude de les voir comme ça. Rozenn avait senti une crise de panique venir et ses pupilles étaient agressées par autant de lumière. Le cadre était aux antipodes de ce qu’elle avait toujours connu : des pièces sombres aux couleurs tout aussi pâles et sinistres. Des petits angelots dorés crachaient une eau limpide et l’étang vaseux peuplé d’amphibien de son manoir lui manqua soudain. Le soleil brillant dans un ciel bleu azur sans aucun nuage lui brûlait la peau. Elle avait hâte que l’automne arrive, avec ses nuages et sa pluie. Les antiquités qui peuplaient le manoir lui manquaient. Elle trouvait qu’il y avait trop de splendeur et de doré partout ici. Elle voulait des murs ternes et des fauteuils usés, des crânes au-dessus des cheminées et la lumière tamisée des seules bougies. Les jardins étaient beaux, certes, mais n’y avait-il donc pas de cimetière pour les agrémenter ? Rien n’était plus triste que de se balader simplement de fleur en fleur. Rozenn trouvait que les tombes égayaient indiscutablement les roseraies de leur beauté historique.
Elle s’agrippa donc à Ezra de ses longs ongles peint de noir – heureusement que son frère était là. Elle aurait été perdue dans cette masse de jeunes hippies trop bruyants, trop souriants, trop exubérants. Elle n’était pas habituée à côtoyer autant de jeunes de cette manière. Elle n’avait jamais eu qu’Ezra. Ils avaient tout le temps été tous les deux contre le reste du monde. Oh, ils avaient bien des cousins – mais les jumeaux avaient déjà planifié leur meurtre pour rire ou pas quelques années auparavant.

Rozenn ne comprit pas comment on faisait pour se faire des amis. Elle n’arrivait pas à saisir comment les gens faisaient pour aller parler à des inconnus sans rien savoir d’eux. De plus, elle décida très vite que la grande majorité ne méritait même pas son attention. Elle avait droit à des regards étranges et des messes basses lorsqu’elle passait. Tout le monde avait vite fait de la juger sans prendre la peine de creuser. Cela ne l’affecta pas plus que ça. La seule personne qui comptait pour elle, c’était Ezra.

Les années passant, Rozenn vécu sa scolarité sans heurt. Elle est aujourd’hui en cinquième année, et attend patiemment de sortir de ce cirque fatiguant. Les cours rendent cette attende moins longue, passionnée par ce qu’elle apprend, le temps passe plus vite. Les jours à Beauxbâtons se ressemblent toutefois et Rozenn se dit que rien ne pourrait venir troubler cette monotonie tranquille qui lui sied à merveille.
Djinn Jinxed


Dernière édition par N. Rozenn Lacombe le Jeu 12 Oct - 15:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
E. Ezra Lacombe
Hiemes
E. Ezra Lacombe
Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2107-e-ezra-lacombe#82704
Identité magique
Who wears the crown ? : I dont need a hand to hold, Even when the night is cold I got that fire in my soul
Messages : 112
Date d'inscription : 12/09/2017
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyVen 29 Sep - 11:40

Owai Owai Chou Gnoe Rip

Welcome home sista Eyes Jean


"Quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyVen 29 Sep - 16:46

Haaaan la sœur d'Ezra ! J'adore déjà tellement ce duo !
Et je suis amoureuse de cette personnage xD bon déjà je trouve Lorde super belle (ces bouuuuucles) (so much jalousie) Mais surtout j'adore le caractère, la sensibilité de Rozenn, et tous ces détails (sur le shopping, le thé, les posters dans la chambre Mdr ) qui la rendent très humaine et très attachante !
Rebienvenue Brille
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyVen 29 Sep - 19:18

Bienvenue à nouveau parmi nouuus Heart Mih Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu cette bouille sur un forum, c'est vrai qu'elle ne manque pas de charme Ange
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyVen 29 Sep - 20:28

Re-bienvenue par ici Heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyVen 29 Sep - 22:06

J'adoooore, j'adore, j'adore ! Yes
Ezra et Rozenn sont juste géniaux, ainsi que l'ambiance de leur background; la petite emo en moi en est toute émoustillée Mdr Je suis amoureuse de l'idée et je trouve que Cole et Lorde s'associent étonnamment bien Sem J'ai toujours aimé les personnages sombres genre, littéralement. Pas forcément dark dans leur tête mais ne serait-ce que pour la branche professionnelle de leurs parents, leur lieu de vie un peu glauque et compagnie. Chou

BREF, j'aurais même aimé avoir eu cette idée. Hihi
VOUS AVEZ 4 GRANDS OUI DE MA PART ! Comment ça on n'est pas à Incroyable Talent ? Mdr
Des poutous et courage pour la dernière ligne droite ! Je veux voir le duo en action ! Copain
Revenir en haut Aller en bas
N. Rozenn Lacombe
Autumnus
N. Rozenn Lacombe
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2142-n-rozenn-lacombe
Identité magique
Who wears the crown ? : N. Rozenn Lacombe Tumblr_orv2qmcCK91wos8s6o1_500
Messages : 91
Date d'inscription : 28/09/2017
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyVen 29 Sep - 22:55

Oh merci tout le monde vous êtes adorables Brille Brille




WE PUT THE FUN IN FUNERAL
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyMar 10 Oct - 21:00

Je passe trois ans en retard, pardon ! Gnoe
MAIS OMAGAD !!!! Stars Lover
Je plussoie mes copines du haut parce que kpojnhbghyuj ce duo de la MORT ! (Je me trouve marrante, plz ! Hihi) Ils sont tout simplement merveilleux !! Han Le côté sarcastique, abrupte et dénué d'humour, sauf s'il est noir comme dans un four, je koijnbhghy je suis fan d'accord ! >w< ENFIN des étudiants qu'Aimable pourra supporter un minimum ! Hihi (Oui bon, juste un minimum, vu que ça reste Destombes Mdr)

J'adore le contexte (mais je suis fan d'Ezra aussi, même si je ne l'ai pas encore dit ! Gaw ) et puis le lien entre les jumeaux. C'est beau à voir ! Brille (et puis les surnoms me tue ! XD zouzou et boubou !! Love) BREF j'aime énormément cette fiche et j'ai hâte de voir son djinn apparaitre. Chou J'ADORE ROZEN OK ! (et je rêve déjà de lien avec vous deux ! **)

REWELCOME HOME BABY GIRL !! Hug
Ça fait plaisir de te voir sous une autre bouille encore. Copain
Revenir en haut Aller en bas
La Directrice
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? : N. Rozenn Lacombe KQ7SbaR
Messages : 541
Date d'inscription : 06/08/2015
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe EmptyJeu 12 Oct - 18:53


Si Rozenn peut intimider par ses dentelles noires et autres regards meurtriers, sa douceur se trouve - elle - enfouie auprès de son âme jumelle. D'un amour fraternel débordant, elle agit aussi bien en bonne conscience qu'en partenaire de crime pour son frère. Inséparables, elle n'en oublie pas pour autant sa propre identité, ses ambitions; elle rêve d'un avenir à la fois grandiose et sombre, une oeuvre tachée de fusain où se dessinent mausolées et manoirs lugubres. Il ne tient qu'à elle de s'affirmer face à Héli et Théodore - avec bien sûr le soutien inébranlable de son Boubou préféré.

Re-bienvenue à la maison poupette ! Chou Je me répète, mais qu'est-ce que j'aime ce duo ! J'ai vraiment très hâte de vous voir en jeu, et je suis sûre que je ne suis pas la seule. Love #ModeStalkageActivé
Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les  AUTUMNUS ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il nous vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portoloins
Identité magique
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: N. Rozenn Lacombe   N. Rozenn Lacombe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N. Rozenn Lacombe

♔ Puisque l'important n'est qu'un détail et vice Versailles ♔
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-