Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Le mois de Juin apporte son lot d'examens et une nouvelle épreuve
Classe aisée
Temporairement, le rang social de la aisé a été rouvert

Partagez | 
 

 I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)

■ Qui ne s'est jamais perdu dans l'excès de m'as-tu-vu ? ■
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin  ¦ Autumnus
W. Nick Beaumes
Admin ¦ Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2253-i-ll-worship-like-a-dog
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 63
Date d'inscription : 07/01/2018
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Lun 8 Jan 2018 - 0:04


Wylan Nicolai « Nick » Beaumes
feat. Adrien Sahores

Nom: Beaumes, comme le vin rouge du même nom. Un nom soyeux, qui se termine par un froissement de lèvres semblable à un baiser. Un nom trompeur, puisque Nick n’est pas vraiment le genre de sorcier à user de sa bouche pour embrasser qui que ce soit. Prénom de naissance: Wylan. Prénom d'usage: initialement Nicolai, le prénom s’est sensiblement raccourci au fil des années. La fin a été raclée, afin que disparaisse le superflu, que la douceur du Nicolai s’estompe, remplacée par la rudesse du Nick. Le diminutif s’est ainsi substitué à son prénom d’usage, comme pour mieux renforcer sa carapace. Généalogie: majordomes et gardes du corps de la famille de Vienne, la famille Beaumes vit dans son ombre, veillant à ce que les intérêts de ses maîtres soient toujours remplis. Richard et Nick sont les héritiers de cette famille de domestiques, au service de plus puissants qu’eux, et ni l'un ni l’autre de se rebelle contre cet état de fait. Pourtant, les veines de Nick bouillonnent parfois à cette idée, remplissant sa bouche d’un goût amer, mais jamais il ne le montre. Il accomplira sa tâche sans se plaindre, comme tout Beaumes qui se respecte. Nationalité: Français. Lieu et date de naissance: il est né le 22 septembre 1947, quelques minutes avant son jumeau - celui-ci a préféré pointer le bout de son nez le 23 septembre. Il est donc Vierge, alors que son frère est Balance. Statut: célibataire ; les relations humaines ne sont pas son fort, alors celles qui impliquent des demoiselles enamourées... eeww. S'agissant de son statut social, il fait partie des familles aisées ; on ne vit pas dans l'ombre de la noblesse sans une bonne contrepartie financière. Nature du sang: Mêlé ; il n’y accorde pas vraiment d’attention. Etudes: il est en 9e année, soit en 2e année de BRIO. Conformément à sa position de domestique slash garde du corps slash homme de main de la famille de Vienne, il suit un cursus de Défense et Sécurité.  Baguette magique: en bois de saule, elle mesure 30 centimètres et contient une plume d’hippogriffe. Elle est assez rude et sèche, d’une belle couleur miel qui ne parvient pourtant pas à adoucir son aspect général.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Qu’est-ce que ça change à sa vie, concrètement ? Sous la démocratie, il est le domestique d’une riche famille influente. Sous la monarchie, il est le domestique d'une riche famille noble. La restauration de la monarchie ne modifie donc que peu sa situation, bien qu’elle ajoute une certaine prestance à son titre, à son devoir : grâce à elle, il peut affirmer qu’il fréquente dans l’ombre la Noblesse avec un N majuscule. Sauf que le jour où l’on verra Nick palabrer sur sa position sociale n’est pas arrivé ; jamais vous ne le verrez annoncer avec fierté, le torse bombé, qu’il est au service d’une famille à particule. A moins de lui avoir fait ingurgiter beaucoup d’alcool. Et de lui avoir infligé en même temps un sortilège de confusion.
Sur l’opportunité de la monarchie, il juge que c’est une solution comme une autre, qui pourra peut-être faire ses preuves. En tout cas, ce n’est pas lui qui va protester contre celle-ci ; il a mieux à faire de son temps.

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
Et le vent souffla, révélant l’immensité du vide qui se déployait dans l’esprit de Nick face à une telle question. Nick a toujours vu son Djinn comme un outil, au même titre que le râteau d’un jardinier ou le couteau d’un boucher. C’est un instrument de travail, rien de plus. Morana lui susurre parfois des histoires dans le creux de l’oreille, d’une voix lointaine et froufroutante, ondulant contre son épaule, mais il s’efforce de ne pas y prêter attention, posant sur elle un regard qui se veut distant et dépouillé de la moindre miette d’affection. Cette créature n’est ni humaine, ni animale ; elle appartient à une autre réalité, alors pourquoi lui accorder une protection comparable à celle des centaures ou des hippogriffes ?

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Non. L’importance du rang a été fourrée dans le crâne de Nick dès son plus jeune âge -les nobles ont mérité ce statut et il faut le respecter-, mais on l’a toujours mis en garde contre les dangers du sang. Aucun sang ne vaut mieux qu’un autre. Ceux qui sont obsédés par la pureté de leur sang finiront consanguins, rongés par la maladie, abandonnés de tous, incapables de forger la moindre alliance. C’est ce qu’on lui a dit, et il y croit. Alors non, il ne peut pas envisager qu’un jour le sang devienne plus important que le rang sur le sol français. Ce serait toutes ses convictions, toutes ses croyances qui voleraient en éclats.

Personnalité:


Activités à Beauxbâtons ;

-Club de duel ; Nick est très porté sur la magie offensive. Il ne se bat qu’avec des sortilèges, ne sortant les poings qu'en cas d'extrême-nécessité.
-Club de peinture, non pas amour pour l’art mais parce que c’est l’un des rares clubs dans lequel personne ne lui demande de sautiller dans tous sens pour se faire remarquer.

Anecdotes ;

Il se fait parfois passer pour son frère, usant de l’aura pleine de charme de celui-ci pour obtenir ce qu’il veut ou réaliser quelques « expériences » ~ sa première relation sérieuse, il l’a d’ailleurs eu en se faisant passer pour Dick ~ il n’a jamais été plus loin que de simples baisers sous sa véritable identité ~ il est accro aux boissons sucrées ~ également amateur de vin ~ il était très timide lorsqu’il était enfant ; il lui en reste pas mal de miettes ~ il semble ne pas aimer grand-chose ~ il fume rarement, sauf lorsqu’il inter-change de place avec Dick ~ apprenti-Ganipot, il se sert de ce « don » pour espionner / veiller sur Aubin et Dick. Et s'échapper de temps à autre du 2nd rôle qui est le sien. ~ il sait faire un noeud de cravate en un temps record ~ il se voit déjà vieux, célibataire, aigri, avec des chats et des bouteilles de vin sur sa table de chevet ~ il a une fâcheuse tendance à faire des menaces, discrètement, baguette sous la gorge, à ceux qui se moquent du statut de « larbin » de son frère et lui, en leur disant de cesser immédiatement s'ils ne veulent pas finir transformés en limaces. Il dit qu'il fait ça pour Dick, parce que lui, il s'en fout, mais eww, c'est peut-être pas tout à fait vrai.

Caractère en bref ;

Professionnel ~ renfermé ~ froid ~  direct ~ ne cherche à faire plaisir à personne ~ cynique ~ secret ~ violent, mais ne passe que par la voie de la magie pour attaquer, préférant garder les mains propres ~ mono-obsessionnel ~ borné ~ cultivé ~ discret ~ impulsif, doit parfois se faire violence pour ne pas jeter un sort à la figure de ceux qui lui pompent l’air ~ introverti ~ parfois timide ~ intuitif ~ jaloux ~ ponctuel ~ réservé ~ malgré les apparences, il manque pas mal de confiance en lui.

Caractère détaillé ;

Nick n’est pas un sorcier très avenant. Introverti, il rase généralement les murs, les mains dans les poches et les doigts noués autour de sa baguette magique (qui ne le quitte jamais). Il veille, à l’affût du moindre bruit, du moindre regard qui lui paraîtrait louche. Il protège ainsi les siens, comme on le lui a appris, garde du corps toujours dans l'ombre de ses maîtres. Les siens, ce sont les de Vienne, en particulier Aubin. Et Richard. Dickie, Dick. Son jumeau.

Un mot ou un geste de travers, et Nick retiendra le visage de l’imprudent qui a osé s'en prendre à Aubin ou Dick, ou commettre une bévue à son égard. Impulsif, violent sur les bords, il se retiendra de frapper, mais dès qu’il le pourra, soyez certain qu’il entraînera le malheureux dans un coin sombre, qu’il lui enfoncera la baguette contre la gorge et qu’il le dissuadera de ne jamais recommencer.

Il lui arrive de perdre le contrôle, de laisser fuser un sortilège. Il fait de son mieux pour rester calme, maîtrisant comme il le peut les battements frénétiques de son coeur, mais il a du mal à résister à la colère lorsque celle-ci l’envahit, enfonçant ses doigts brûlants dans son coeur et faisant bouillonner son sang dans ses veines. Il faut dire qu’il se laisse facilement envahir par ses émotions, bien qu’il fait tout pour dissimuler cette faiblesse, s’emmurant dans une carapace d’au moins trois kilomètres d’épaisseur.

Nick fait donc preuve d’une certaine froideur. Celle-ci vient également de la timidité qui s’est toujours attachée à lui et qui le fait frissonner lorsqu’il doit être sous le feu des projecteurs, lui retirant à peu près toute sa spontanéité et son sens de l’humour (qui n’est déjà pas particulièrement développé). Enfant, il avait une fâcheuse manie à rester planté dans son coin, ne sachant que faire de ses dix doigts, les joues rouges et cherchant de l’aide après de Dick -qui lui en a toujours apporté, véritable boussole pour le petit garçon farouche qu’il était. Pour pallier cette timidité (qui nourrit considérablement sa carapace), il s’est enfermé dans le travail, se drapant dans un sérieux à toute épreuve qu’il n’abandonne que rarement, sauf lorsqu’il savoure un verre de vin ou laisse un sourire fleurir sur ses lèvres face aux sempiternelles pitreries de Dick.

Par ailleurs, Nick peut s’avérer particulièrement impitoyable ; il ne cherche pas à faire plaisir aux autres, et si leurs reproches peuvent l’agacer, jamais il ne changera ce qu’il est pour leurs beaux yeux. Il vit d’abord pour son frère, puis pour les de Vienne, et enfin pour lui-même. Pour personne d’autre. Il n’a donc pas peur de se montrer cassant, sarcastique voire un poil fourbe à l’égard de ses interlocuteurs. D’un naturel jaloux, il peut également se montrer particulièrement amer lorsqu’il sent que son frère -ou un autre être ou une chose qu'il aime- lui échappe, pour une raison ou une autre.

D’un point de vue romantique, la vie sentimentale de Nick est tout aussi discrète que lui. Pour ainsi dire, il n’a jamais eu officiellement de relation intime avec une fille. Bon, ok… Sauf en se faisant passer pour son frère, puisant du courage et de l’assurance dans l’image que reflète Dick.

A ce propos, il aime inter-changer de place avec son jumeau. Toute sa timidité et sa froideur s’envolent alors, et il se plaît à se fondre dans ce rôle, accordant plus de sourires qu’il n’en accorde en six mois sous sa véritable identité. C’est un échappatoire comme un autre, mais celui-ci lui plaît. Tout comme celui qu’il a trouvé en étudiant attentivement les pouvoirs des Ganipots, dont il a appris l’existence en feuilletant un livre de sortilèges. Fasciné par ces sorciers capables de fuir leur quotidien en injectant leur âme dans le corps d’un animal, il s’est entraîné pour reproduire cette prouesse, et ne se débrouille pas trop mal, bien qu’il soit encore loin d’être un expert dans ce domaine.

Genie in a bottle: Morana

Morana est un Djinn associé à la Mort, à l’Hiver et aux cauchemars. Grosse ambiance en perspective !

Dans les légendes slaves, Morana est la soeur jumelle de Jarilo, dieu associé à la fertilité et au printemps. Dans la légende, Morana et Jarilo se seraient mariés lors d’un solstice d’été, après que Jarilo soit revenu du monde des morts, dépeint comme verdoyant et luxuriant ; néanmoins, après que Morana ait découvert que Jarilo lui était infidèle, il aurait été mis à mort lors d’un sacrifice rituel. Après son exécution, Morana serait devenue une vieille femme cruelle et dangereuse, déesse de la Mort.

En réalité, Morana et Jarilo sont des Djinns et, s’ils n’ont pas réellement de lien de parenté (à l’instar des autres Djinns, qui n'ont ni père ni mère), ils partagent indéniablement une certaine complicité. Tantôt proches, tantôt chamailleurs, ils sont généralement invoqués par des sorciers qui se connaissent, qu’il s’agisse d’amoureux, d’amis, de cousins… ou de frères jumeaux.

C’est donc tout naturellement que Nick et Dick les ont choisi pour compagnons. Fasciné par les mauvais présages attachés à Morana, Nick a jeté son dévolu sur « elle » (la créature adopte systématiquement une voix de femme, ronde et soyeuse, et se désigne comme une entité féminine) et l’a invoqué lors de ses dix ans.
Elle prend généralement l’apparence d’un serpent aux yeux stroboscopiques ; néanmoins, Morana abandonne parfois cette forme pour celle d’une femme aux teint laiteux et aux longs cheveux noir corbeau. D’autres fois, elle se change en corbeau ou en crâne serti d'une rose (véritable ode aux oeuvres d'art de l'époque baroque), mais le serpent reste sa matérialisation favorite.

Morana est une drôle de bestiole. La plupart du temps, elle est froide et distante et se montre cassante avec Nick, qui le lui rend bien. Mais d’autre fois, elle se glisse contre son cou et lui murmure des secrets à l’oreille, lui parlant de ses anciennes invocations, de ses anciens maîtres, du monde d’où elle vient. Elle cherche à percer sa carapace, patiemment, pierre après pierre, confidence après confidence. Nick n’est pas totalement dupe, mais il est si simple de se laisser bercer par la voie envoûtante du Djinn et par ses grands yeux irisé...


Pseudo: Lou. Age: 24 ans. Où avez-vu connu DJ? dans ma chambre Sem Herp Autres comptes? La surexcitée, le beau-parleur et la chapardeuse c'est à dire J. Cirilla Baudelaire, R. Atlas Nérée et F. Aimée Destombes. Une remarque ? les ronchons c’est le bien Herp Un mot pour la fin ? Non vous n’aurez pas ma liberté de penser !

Djinn Jinxed


Dernière édition par W. Nick Beaumes le Lun 29 Jan 2018 - 19:31, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin  ¦ Autumnus
W. Nick Beaumes
Admin ¦ Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2253-i-ll-worship-like-a-dog
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 63
Date d'inscription : 07/01/2018
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Lun 8 Jan 2018 - 0:04


un titre à ton histoire
Une petite citation

Nick a grandi dans un univers d'or et d'obscurité, en perpétuelle effervescence. Il était constamment entouré de gens bien habillés, engoncés dans leurs costumes trois pièces, étranglés par des noeuds papillons rouges et noirs ; des gens froids, des gens sérieux, des gens guindés, des gens riches. Partout où il posait les yeux, il y avait ces dorures aveuglantes, ces tableaux extravagants, ces bouteilles remplies de vin rouge, ces vignes impeccablement entretenues, ces écuries, ces voitures de sport, ce château où l’on se perd, composé de dédales interminables et d’escaliers magiques, et Messieurs et Mesdames de Vienne, les Maîtres qu’il fallait servir…

C'était un univers bondissant, bouillonnant.

Dans cet univers plein de métamorphoses, un seul élément n’a jamais changé. Un visage semblable au sien, avec des yeux sombres, couleur cannelle, et des cheveux noirs lisses, bien coiffés, malgré les épis rebelles qui se dressent parfois sur le sommet du crâne. Richard.

***

Nicolai et Richard Beaumes -Nick et Dick- sont les enfants d’Alfred Beaumes et Jeanne Duhamel. Ça ne signifie probablement rien pour beaucoup de personnes, mais dans le monde sorcier, il signifie qu'ils sont destinés à devenir les majordomes et gardes du corps des enfants de Vienne, et en particulier de l’héritier, Aubin (bien que Nick ait également toujours un oeil sur Éléonore).

Pour accomplir leur rôle, ils ont reçus une éducation stricte. Ils ont appris à demeurer dans l’ombre, à travailler leur sens de l’observation, à se battre discrètement (inutile de faire des esclandres, quand on peut mettre quelqu’un hors d’état de nuire sans provoquer de remous !) et à être prêts à tout pour protéger leur maître.

Nicolai a toujours été sage et consciencieux, absorbant les leçons prodiguées par sa famille comme une éponge. D’un naturel timide voire peureux, il a pourtant peiné à trouver sa place ; il aurait été si simple de pouvoir rester dans son trou, caché derrière les cheveux qui lui battaient les yeux, plutôt que d’avoir à endosser son costume de majordome au service d'une famille riche et influente ! Mais lorsque la peur d’échouer l’étranglait, accélérant les battements de son coeur et rendant ses paumes moites, il y avait Richard, prêt à tout pour le faire sourire, lui tendant la main pour l’entraîner à sa suite dans les couloirs du château. Richard qui fut sa boussole, lui permettant de mettre ses doutes de côtés avec ses sourires mordants et l'acide pétillante qui perlait au bout de sa langue.

C'est aidé de son frère qu'il apprit à faire passer ses sentiments et ses peurs au second plan pour devenir Nick Beaumes, l’imperturbable Nick qui ne cille devant aucune bassesse pour préserver les siens. Nick qui n’a pas peur d’avoir les mains sales, tant que les noms d’Aubin et de son frère demeurent propres.

***

Nick ajuste son sac sur son épaule. Élève à Beauxbâtons, il n’est pas vraiment populaire. Il demeure la plupart du temps dans l’ombre, le visage penché en direction du sol, les joues grignotées par l'obscurité. Son regard est vif, mais son visage reste impavide.

La première année au château n’a pas été aisée ; arraché de ses repères, loin du château de Burnand, il s’est senti déboussolé. Il n’était jamais resté éloigné si longtemps du domaine des de Vienne. Et puis à Beauxbâtons, on le traite différemment. Il n’est plus un domestique, un majordome, un second-rôle perpétuel ; on lui demande simplement d’être lui-même. Nick Beaumes.

Sauf qu’il n’a aucune idée de ce qu’il est censé être. Il est perdu ; il marche droit comme un piquet dans les couloirs de Beauxbâtons, rasant les murs, les doigts se nouant nerveusement autour de sa baguette qu’il ne quitte jamais. Plutôt acrimonieux, il peine à tisser des amitiés solides. La plupart du temps, il n’essaie même pas. Il baisse le visage, le regard perçant, les lèvres pincées.

Dick est plus à l’aise, et Nick se fait de plus en plus à passer pour lui (avec son accord), lui empruntant l’espace de quelques heures son assurance pour laisser un sourire se déployer sur son visage et ses doigts rencontrer la chaleur d’un corps.
C’est en se faisant passer pour Richard qu’il a connu son premier baiser. Sa première relation sérieuse. Sa première rupture, aussi. Tout est si simple lorsque l’on n’a pas se soucier du regard des autres.

Lorsqu’il est Nick, il reste généralement seul. Il fait tourner sa baguette entre ses doigts, s’entraînant jours et nuits aux sortilèges de combat et de défense ; il boit aussi, lorsqu’il n’est pas occupé à veiller sur Aubin ou Éléonore. Alors que le vin claque contre son palais, il fixe le ciel, essayant de faire le tri dans ses pensées. Résignation et rage se mêlent souvent, et parfois les larmes mouillent ses joues, mais il les essuie d’un geste rageur. Il n’a pas le droit d’être malheureux. Il doit accomplir son devoir. C’est pour cela qu’il est né, et il ne se dérobera pas à son destin.

Il peint parfois, des paysages sombres ou colorées, des mondes psychédéliques prenant naissance sous son pinceau. Peut-être aurait-il pu être un artiste, s’il avait pu choisir sa voie. A défaut, la peinture reste un hobby, qu’il rangera probablement au placard à la fin de sa scolarité.

Il a peu de passions, au final. Son esprit s’envole parfois, se perd dans des rêveries, mais il s’efforce alors de le faire revenir dans la réalité. Il serre les poings, se gifle pour rassembler ses pensées.

Ouais, on peut dire qu’il est parfois un peu bizarre.  

***

Tellement bizarre qu’il a trouvé un échappatoire pour souffler un peu entre deux cours ou entre deux menaces glissées sous la gorge de quelqu’un qui aurait haussé le ton sur Aubin : transférer son esprit dans le corps d’un animal.

Après avoir découvert l’existence des ganipotes, Nick, fasciné par ce don, s’est entraîné durement pour en devenir lui-même un. Dans la peau d’un chat, pattes de velours contre le marbre de Beaubâtons, il observe, les oreilles grandes ouvertes. Il redécouvre ses sens ; il espionne, bondit sur les rebords des fenêtres, montre les crocs et plaque les oreilles en arrière lorsque quelqu'un veut plonger les doigts dans son épais pelage. Son entraînement n'est pas parfait ; il a encore du mal à se projeter dans certains animaux, mais il a des facilités avec les chats. Peut-être est-ce parce qu'il envie leur indépendance, leur assurance, leur aplomb et leur absence de scrupule.

Il entend ainsi des conversations qui ne lui étaient pas destinées ; il comprend un peu mieux les évènements qui se déroulent tout autour de lui et dont il ne peut être que spectateur.

Il fuit aussi. Il fuit ses responsabilités, ses camarades, les de Vienne. Peut-être aurait-il pu envisager de transférer définitivement son âme dans le corps d’un petit félin s’il n’y avait pas eu Richard pour le ramener parmi les êtres humains, toujours là, en filigrane dans son monde.
L’humanité... il a l’impression d’en avoir de moins en moins. Comme si elle lui avait été refusée. On ne lui a jamais offert la possibilité d’avoir des rêves, de s’imaginer son propre avenir, loin des de Vienne ou même de Dick. Et quand bien même on lui en offre des miettes, c’est lui qui les détruit. Il se montre froid, distant. Impitoyable. Il se demande parfois jusqu’où il pourra aller avant que son âme n’éclate et que son coeur ne le rattrape.

Alors il ferme les yeux et s’imagine glissant dans les courants aériens sous la forme d’un moineau, le vent ébouriffant ses plumes.  

Et parfois, un sourire -timide- vient alors effleurer à la surface de ses lèvres, crevant brièvement le masque.
Djinn Jinxed


Dernière édition par W. Nick Beaumes le Lun 29 Jan 2018 - 0:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
V. Louise de Lannoy
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1897-miss-blue-sky-louise
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 148
Date d'inscription : 30/04/2017
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Lun 8 Jan 2018 - 13:56

Encore toi ! ö
Bienvenue avec ce nouveau personnage ! Et j'adore sa frimousse Chou Huhu Bon courage du coup avec cette nouvelle fiche, j'ai hâte de voir ce que tu nous prépare Ange (en tout cas il a le même âge que ma Louise donc wala, je suis contente, je viendrais t'embêter pour un lien Huhu )



❀ ANA ET SALVA FAMILIA. See how the sun shines brightly in the sky



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fons
L. Ophélie Fraisne
Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2239-l-ophelie-fraisne-faith
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 79
Date d'inscription : 28/12/2017
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Lun 8 Jan 2018 - 19:31

Oh, il est Chou Chou
J'ai déjà hâte de pouvoir lire le reste de sa fiche, bon courage ! Même si Ophélie et lui n'ont pas forcément de super raison de se connaître, je veux un lien quand tu auras joliment finis tout ça, moi Robert
Soyons original-e-s (écriture inclusive bonjour Curly ) et faisons la ronde avec un garde du corps jamais content et une blondel beaucoup trop souriante Han


J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Autumnus
G. Norman Malherbe
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2248-g-norman-malherbe-uc
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 60
Date d'inscription : 03/01/2018
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Lun 8 Jan 2018 - 19:52

Nick mon Nick Love Chou
Welcome here chouchou Hug


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin  ¦ Autumnus
W. Nick Beaumes
Admin ¦ Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2253-i-ll-worship-like-a-dog
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 63
Date d'inscription : 07/01/2018
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Mar 9 Jan 2018 - 0:07

Louise : je suis partouuuut Jean haha merci !! et absolument pour le lien, on pourra trouver un truc très sympa Brille (même si ce n'est pas certain qu'ils s'entendent bien Sem )

Ophélie : merci !! Hug mais la différence d'âge ne pose aucun problème pour un lien Sem il y a toujours une bonne raison de se connaître Yeah merci beaucoup ! (Nick va se demander comme elle peut être aussi souriante Mdr )

Norman : héhé Yeah Perv *vole quelques fioles de poison* merci choupie ! Squiz

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
En ligne Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 6173
Date d'inscription : 06/08/2015
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Mar 9 Jan 2018 - 20:56

Vilain garçon-va Gaw mais pas physiquement L'idée d'en faire un ganipote est bien trouvée et je ne parle même pas du tout qu'il profite éhontement en se prenant pour Dick Mdr Ne me demande pas pourquoi en voyant Morana j'ai eu cette chanson en tête surtout que je suis résolument fan du panthéon slave Mdr

On se retrouvera dans un coin sombre Sem Perv


des ébauches fanées
nos cœurs essoufflés des secousses folles,
on réfléchit plus tard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin  ¦ Autumnus
W. Nick Beaumes
Admin ¦ Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t2253-i-ll-worship-like-a-dog
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 63
Date d'inscription : 07/01/2018
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Dim 28 Jan 2018 - 22:01

Pando tu me tues Mdr c'est quoi cette chanson Mdr
T'inquiète pour les coins sombres, on s'y retrouvera sans problème Gaw Perle ou Eddy ça me va /BAM/
Merci beaaaucoup!!! <3

(bon, et je finis ma fiche ce soir, c'est décidé Fire )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Président du Club de Danse
C. Yvon de Villeneuve
Admin ¦ Président du Club de Danse
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t101-yvon-j-prend-l-amour-en-
Identité magique
Who wears the crown ? :  There is both me and my silhouette. I hope that on the days you find me and all I am are darkened lines, you still are willing to be near me.
Messages : 2457
Date d'inscription : 13/10/2015
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Lun 29 Jan 2018 - 2:20

Gawwwwwwwd cette fiche, ma Loulou ! Potté Love
Je peux l'épouser ? L'adopter ? En faire mon second chat ? Potté Squiz Je veux en prendre soin et veiller sur sa frimousse, lui faire des bisous et mon Dick interne (c'est sale dit comme ça, Hun le soutiendra Mdr) est en mode « kopjnhbguhikomnjbhuij bruh Potté »

LA FICHE EST FINI, JE VAIS TE VALIDER OK ! Fan Fan Fan


badges POWA !!:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 476
Date d'inscription : 06/08/2015
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   Lun 29 Jan 2018 - 3:08


Nicolai est de ses êtres dont la noirceur sait tout à la fois engloutir et émerveiller - ciel étoilé, par trop souvent oublié. La faute aux yeux abaissés. À celle des silhouettes le suivant, là dans les ombres dont il est le maitre - dans lesquelles il s'égare. Les doigts collés au mur, là où son reflet saurait le retrouver. Le perdre ? Tantôt sorcier, la baguette contre une gorge à trancher, puis chat, le regard encore plus perçant qu'un sectumsempra, il n'est plus tout à fait Nicolai. Il devient Nick. Et derrière le regard doré et son coeur un peu égratigné, se dissimule un jeune homme perdu dans les abimes de ses doutes. Des possibilités à peine esquissées - des rêves interdits. Mais parfois, le reflet dans le miroir ne ment-il pas ? L'obscurité peut être trompeuse, à lui de trouver la force d'utiliser sa baguette pour émettre un lumos - patronus - plus puissant. Conséquent.

GAAAAAWD, tu sais déjà à quel point je fangirl sur ce nouveau personnage ma Loulou ! Potté Love C'est peut-être un mignon psychopathe, moi je l'aime déjà. REWELCOME BABY GIRL !! Copain

Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les AUTUMNUS ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume.

Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu.

Faisant dorénavant partie de la communauté de DJ, il vous est possible de rejoindre son serveur Discord pour échanger avec les autres membres !  

Sur ces quelques mots, il ne vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portoloins
Identité magique
■ On a le vice des vertus ■
MessageSujet: Re: I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll worship like a dog at the shrine of your lies (Nick)

■ Qui ne s'est jamais perdu dans l'excès de m'as-tu-vu ? ■
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-