Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Le monde magique se trouve au mois de mai 1971 et est en pleine effervescence !
Classe aisée
Temporairement, le rang social de la Bourgeoisie a été rouvert pour les inventés.
Merci de prendre en compte que les places y sont toutefois limitées
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Freyja| Made of ice and fire

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Autumnus
D. Freyja Jansdóttir
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t439-freyja-made-of-ice-and-f
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 418
Date d'inscription : 16/12/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 15:00


Dahlia Freyja Jansdóttir
feat. Tuppence Middleton

Nom: Jansdóttir. Au sens littéraire "la fille de Jan". Au sens propre aussi d'ailleurs. Ah la douce poésie des noms islandais qui n'en sont pas vraiment. Ça fout un sacré bordel sur une île aussi petite cette histoire. Non, sérieusement, qui a eu l'idée de prendre le prénom du père et de coller un suffixe derrière en guise de nom de famille? Pour l'originalité, on repassera merci. Prénom de naissance: Dahlia. Tradition maternelle de ce côté là parce qu'il paraîtrait que les prénoms végétaux apportent robustesse et douceur aux femmes de notre famille. Ramassis de conneries. Ma mère devait sans doute être totalement dénuée d'empathie parce qu'après s'être coltiné le doux et gerbant prénom de Mauve toute sa vie, décider de nommer son innocent bambin d'après une fleur qui ressemble à une grosse boule, c'est de la cruauté, tout simplement. Prénom d'usage: Freyja. Là, on dit merci papa. Merci beaucoup. Qui peut avoir l'idée d'appeler sa seule et unique fille chérie comme la déesse guerrière de l'amour et de la fertilité?! De la fertilité nom d'un pitiponk grillé! Personne sauf mon père adoré qui devait trouvé hilarant d'avoir une gamine avec un prénom prônant quasiment la débauche sexuelle. J'exagère, mais presque. Bon je me dis que ça aurait pût être pire: être un mec et m'appeler Thor. Définitivement pire. Généalogie: Papa est un sorcier islandais qui a passé une grande partie de sa vie à étudier les Hrosshveli, des créatures magiques marines assez étranges à mi-chemin entre un cheval et une baleine. Oui, j'ai prévenu, j'ai dit que c'était étrange. Il a émigré en France pour continuer les recherches de son mentor sur les Kelpis et à rencontrer ma mère, une sorcière également issue d'un milieu très modeste. Je suis donc tout ce qu'il y a de plus roturier en France.  Nationalité: Double nationalité Islandaise et Française.  Lieu et date de naissance   21 Décembre 1949 à Dieppe Statut: Célibataire Nature du sang: Sang purEtudes/Profession: en sixième année de GRACE, en filière de la médecine magique puisque même si je ne suis pas ce que l'on peut appeler le modèle de l'élève travailleuse, j'aimerais devenir vétérinomage. Baguette magique: Mon père a failli se mettre à pleurer quand je lui ais clairement signifié que je désirais une baguette française. Hors de question de me coltiner un cœur bizarre en cheveux de lutin ou en fragments de pierre volcanique, j'ai déjà suffisamment d'éléments absolument anormaux dans ma vie comme ça, pas besoin d'en rajouter plus. Ma baguette en bois de Cornouiller mesure 28,7 et renferme une écaille de Sirène.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Les sorciers ont toujours pensé qu’ils étaient plus ou moins supérieurs aux moldus. Pas d’embouteillages, d’odeur d’aisselles dans les transports en commun, d’appareils dentaires et une tonne de sorts et de potion pour résoudre à peu près tout et n’importe quoi. Mais nous ne retenons rien de leurs erreurs, pas vrai? Quelqu’un a-t-il déjà eu le bon sens d’aller expliquer à cette bande de gros débiles couronnés que la dernière fois qu’un homme est monté sur le trône de France, lui et sa femme ont perdu une tête dans l’histoire?! Le peuple –moldu ou sorcier- a toujours refusé la tyrannie et la domination sans partage et il sait comment reprendre sa liberté et au prix du sang s’il le faut. Qu’est ce qui rend ce Roi de pacotille plus digne de gouverner qu’un autre? Son sang? Coulera-t-il bleu si on lui saigne les veines? Je ne crois pas. Bien sûr, je ne suis pas suffisamment idiote pour aller crier ça sur tous les toits, mais je n’en pense pas moins. Un jour le système montrera ses failles et s’écroulera.

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
J’aime les créatures magiques. J’ai été élevée de cette façon par un père un peu loufoque certes, mais qui m’a appris à respecter toute chose qui vit et qui peut ressentir des choses. J’en voulais pas de ce truc moi, j’aurais pût continuer mon chemin tranquille et lui aussi. L’idée d’enfermer un esprit magique aussi puissant dans un contenant aussi petit qu’un coquillage, pour moi, c’était de la torture. Bon aujourd’hui, c’est plus une source de satisfaction de me dire que Loki est enfermé dans un espace de moins de trois centimètres carré. Puis quand je vois ce que je me suis ramassé sur le cocotier en prime par pitié, mais rendez-leur leur liberté, vous ferez des heureux des deux côtés!

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Au final, est-ce-que ça changerait réellement quelque chose ? Est-ce-que dire que le rang est plus important que le sang c’est mieux que l’inverse? Je crois surtout que c’est beaucoup de conneries tout ça et que nous diviser ainsi pour des histoires de naissance, ça va finir par nous foutre profondément dans la citrouille. On est tous en train de se tirer dans les pattes : les sang-purs contre les sang-de-bourbes, les nobles contre les roturiers… Et qui est meilleur que l’autre? Et qui va écraser celui d’en face? Ça n’en finit pas. C’est stérile comme débat. Et complètement débile.

Personnalité:

Je suis pas très douée pour parler de moi. C’est vrai, les gens qui parlent bien d’eux s’aiment beaucoup trop à mon goût. Pas que je ne m’aime pas non, mais je suis plus douée avec les autres qu’avec moi-même. J’aime bien les analyser dans un coin de ma tête, disséquer leurs manies, démêler leurs sales petits secrets et leurs histoires qui s’entremêlent. C’est plus satisfaisant que de m’auto-analyser comme un petit être nombriliste à longueur de journée. Mais je vais essayer puisqu’un peu d’introspection n’a apparemment jamais tué personne.

Je suis double. Je suis comme l’Islande. Comme les terres à la fois glacées et brûlées de mes ancêtres. Le plus souvent, je suis comme un geyser, comme un volcan qui entre spontanément en éruption. Je tourbillonne en riant autours des gens, petite chose facétieuse et impertinente qui n’obéit qu’à ses propres règles. J’ai sûrement eu plus de problèmes pour indiscipline et insubordination que quiconque à Beauxbâtons d’ailleurs. Pas par méchanceté, mais plutôt par esprit de rébellion, de contradiction. Parce que je n’ai jamais été une demoiselle et ne le serais jamais. Je fonce à contre-courant s’il le faut, n’hésite pas à dire ce que je pense sans prendre de gant, sans faire preuve d’une grande délicatesse. C’est le problème souvent. Les mots sortent de ma bouche souvent sans filtre, comme une coulée de lave que je regrette trop souvent de ne pas pouvoir retenir. Je suis une aventurière, une risque tout, une tête brûlée qui saute à pieds joints dans toutes les emmerdes qu'elle peut croiser.

Pendant un moment je frétille comme un poisson dans l’eau et l’instant d’après je me retrouve figée comme englobée dans une chape de glace. J’arpente le monde, plus silencieuse qu’un fantôme avec mes yeux tristes grands ouverts et dans ces moments-là, je suis un Fjörd emprisonné par la neige en plein hiver, une lande brumeuse, une nuit noire sur les montagnes bleues. Il y a souvent des aurores boréales qui luisent au fond de mes yeux quand je suis comme ça, prisonnière de ma mélancolie comme dirait papa et je ne supporte plus personne. Le son d’une voix humaine m’écorche les tympans, la caresse d’une paume devient la griffure d’une bête monstrueuse. Je me réfugie dans la solitude, dans un désir presque sauvage de m’éloigner de ceux qui me blessent tant sans pourtant ne rien faire pour cela. C’est comme ça que j’ai commencé à aimer les animaux et les voyages en mer. Parce que seul papa arrivait à me traîner sur son bateau pour aller voir les créatures marines, pour me raconter les légendes islandaises et bretonnes qui se mêlaient parfois. C’est la Freyja effrayante, la moi des glaces, je la crains comme je l’aime. Ces deux moi se croisent, sœurs jumelles sans visage qui s’inter-changent sans préavis et n’ont de commun qu’une soif de liberté terrible. Je dois tout voir, tout faire, je veux aller où je veux, aimer qui je veux, faire ce que je veux et tant pis si pour cela je dois parfois laisser les autres derrière, donner une image erronée de moi. Je me fiche du jugement des autres ou du moins, c’est ce que je prétends. Je suis cette fille que tu connais à peine, assise seule au fond de la classe qui a l’air de penser que t’es pas suffisamment bien pour qu’elle pose les yeux sur toi mais qui peut te regarder à tout instant en souriant pour t’attirer dans ses histoires impossible... Je suis cette fille qu’on prétend trop facile qu’on ne peut jamais attraper et qui nous glisse entre les doigts. Je suis tout et rien, je suis incompréhensible.  


Genie in a bottle: Loki

La blonde peroxydée a fini de parler, c’est bon je peux me lancer? Merci bien. Quelle emmerdeuse, j’vous jure, vous le savez pas encore mais si elle peut trouver le moyen de vous briser les chocogrenouilles en mille, elle le fera et avec plaisir en plus. Faut pas faire confiance à son air innocent, c’est de la mauvaise herbe tout ça. Loki prince de la malice et de l’immoralité, roi de la ruse et des farces pas drôles, dieu des embrouilles, de la discorde et de la haine pour te non-servir. Accrocheur comme titre hein mortel! T’es jaloux avec ton vieux djinn rabougri qui casse pas trois pattes à un Sleipnir. Je sais que t’es en train de songer à m’invoquer à sa place, avoues, n’ait pas honte. Je suis mieux que tous les autres réunis c’est tout, il n’y a aucun mal à l’admettre !

Enfin bon, j’veux pas te décourager, continues de t’accrocher à tes rêves c’est bien mais je suis pas vraiment dispo en ce moment mon brave. J’ai du baby-sitting à faire. Non mais j’en reviens toujours pas, j’étais tranquille, en train de me balader pépère dans l’autre monde en pensant à tous les sales coups tordus que j’allais pouvoir faire et là j’entends limpidement une petite voix impérieuse et fière

Appare, mane, ausculta, se dede, pare, redi Loki.

Qui était donc le pauvre crétin dont j'allais détruire l’âme et manger le cœur cette fois-ci? Oh une fillette brune à l’air brave au milieu d’un pentacle, c’était si charmant. Non mais je me suis dit "on m’a trompé sur la marchandise c’est pas possible! Vous allez pas me dire que c’est ça le sorcier qui m’invoque! Je suis pas d’accord. Pas d’accord du tout. Moi le dernier qui m’a appelé, c’était un bon gros roi viking, un Jarl, qui pesait dans les cent-vingt kilos et qui tranchait des têtes avec sa hache comme on tond des pâquerettes et vous allez me faire croire que ça ose m’invoquer?! Ce petit truc minuscule là, avec ses petits bras frêles qui peuvent même pas soulever une poêle à frire? On délire complètement. J’me suis pas cassé le derch à me bâtir une telle réputation d’emmerdeur que même ses abrutis de moldus m’ont rajouté dans leur mythologie et ont fait de moi un Dieu pour me coltiner les couches-culottes oh! Ça ne va pas se passer comme ça quand même! Non, tu vas voir je vais te la sortir en trente secondes de son pentacle à deux balles là et elle va vite arrêter d’arborer son petit air fier, je te le dis."

Tous ces autres abrutis de Djinn pensent que faire peur va marcher mais moi je suis pour une approche un peu plus… Rusée. Pas d’explosion, de grondement d’éclair, d’odeur de soufre et même pas mes petites cornes préférées. Je suis venu très simplement à elle en faisant grincer la porte sur ses gonds sous l’apparence d’un petit garçon qui lui ressemblait étrangement, la lèvre inférieure tremblotante, des larmes dégoulinant sur ses joues. J’ai fixé les yeux bleus et déterminés de la gamine à la mine farouche en face pendant quelques secondes histoire qu’elle puisse bien s’identifier au bambin avant de me mettre à vomir du sang en hurlant et suppliant, implorant à genoux son aide . Jubilation, je la voyais hésiter, se trémousser mal à l’aise. Je pouvais sentir sa détresse profonde, son malaise et même cachée bien au fond d’elle, dissimulée sous une épaisse couche de fanfaronnerie sa peur profonde. Elle était terrifiée par ce gamin qui gerbait ses tripes. Tellement simple. Quelle sensation grisante, enivrante, je ne m’en lasse pas! Mais malheureusement, elle n'a fait aucun faux pas en dehors du cercle protecteur.

« Je te somme de me dire ton… Ton… Ton nom!»

J’ai fait celui qui ne l’avait pas entendu et j’ai redoublé mes cris et mes larmes pour couvrir tout autre son. Pauvre petite chose innocente…

« Je te somme de… »

Nouvelle tentative infructueuse. C’était mal parti pour toi ma biche, faudrait peut-être mieux arrêter les frais de suite, c'est mieux pour toi. C’est ce que je croyais moi, la suite m’a laissé pantois.

« Bon, tu vas la fermer oui et tu vas me dire ton nom et tout de suite! J'ai pas que ça à faire, donc ton nom. Euh.. S'il te plaît? »

C’est là, à cette instant précis, que j’ai compris que j’étais complètement dans la mouise et que j’allais devoir servir ad vitam aeternam ce petit mioche qui serrait les poings, serrait les dents et me regardait avec une intensité et une colère brûlante.  On ne dit pas non à ça. Oui, je refuse de l’appeler Freyja ou Frey comme la majorité des abrutis qui l’entoure. Pour moi elle reste un ça. Une arête de poisson qui reste coincé en travers de ma gorge. Notre relation n’a pas beaucoup évolué depuis. Nous deux c’est chiens et chats, eau et feu, chocolat et vanille. Si elle dit blanc je vais dire noir et inversement. Au fond, on s’aime bien c’est vrai. On s’enfonce l’un l’autre, on ricane, on s’insulte mais on s’aime bien. Mais elle ne me fait pas confiance, elle sait que je suis le petit diable posé sur son épaule et que je guette le moindre de ses faux pas pour la trahir. Au fond, on est fait du même bois tous les deux.






Pseudo: J'ai jamais réellement eu de surnom donc moi c'est Lara! Age: 19 ans Où avez-vu connu DJ? On cherchait un forum où migrer telles de majestueuses oies sauvages /out/ avec des amies et j'ai craqué sur le votre et j'ai donc migré... Seule  TT pour l'instant hinhinhinhin Autres comptes? Pas encore huhu. Une remarque ? Je suis réellement tombée amoureuse du contexte, des annexes, du graphisme et toussa toussa, j'ai hâte de pouvoir rp  Han faut d'abord finir ta fiche feignasse Un mot pour la fin ? J'me présente, je m'appelle Henryyyyy, j'voudrais bien réussir ma vie être aimééééééé!  

Djinn Jinxed


Dernière édition par D. Freyja Jansdóttir le Jeu 17 Déc - 18:59, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Autumnus
D. Freyja Jansdóttir
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t439-freyja-made-of-ice-and-f
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 418
Date d'inscription : 16/12/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 15:00


Wild
'Cause baby we got bad blood

Avant - la peau neuve

Un cri et deux yeux bleus s’ouvrent et se plissent, éblouis par la clarté soudaine et la profusion de couleurs. A partir de là, tout va si vite, apprendre à marcher, apprendre à parler, à faire ses lacets, à compter.    Apprécier les sensations. La barbe de papa qui pique sur mes joues, les cheveux bruns de ma mère qui chatouille ma peau, un rayon de soleil, des couleurs sur une feuille, un chat qui ronronne, le vent qui souffle, c’est simple d’être un enfant. Tout m’amuse, tout me fascine, tout m’intéresse. Un rien me chagrine, un rien me fait rire, un caillou se transforme en diamant, une peluche en ami, une ombre la nuit en un monstre terrifiant. Je tourbillonne dans le salon, je tourbillonne dans la cuisine, je tourbillonne dans la vie et je grandis lentement. J’ai deux ans et un petit frère, Hélios. Il faut faire attention à lui et être gentille, ma mère l’a dit. On grandit tous les deux, se disputant régulièrement pour le même jouet pégase, pour se bagarrer, faire les enfants tout simplement. J’ai sept ans et je sais qu’on a pas le droit d’aller se promener tous seuls. Mais il y a une compétition de voilier et maman veut pas nous emmener alors on sort en douce pour aller au port. Je lui avais dit de pas chahuter trop près du bord de la petite falaise qui borde la maison. C’est étrange un corps qui tombe dans le vide. Les bras battent l’air désespérément comme si les doigts pouvaient se raccrocher au vide. C’est rapide, c’est même pas le temps de respirer, c’est même pas le temps de compter jusqu’à trois ; On dirait une poupée désarticulée, un pantin ridicule dont on a coupé les fils pour le faire s’échouer dans les cailloux en contre-bas. Je suis comme lui, je ne peux plus bouger.

Après - l'hémorragie interne

La maison sent toujours le sel, l’odeur de la mer et des embruns. Le parquet craque toujours sous mes pas. Le chat ronronne toujours. Le soleil continue de briller. C’est étrange comme tout change et tout reste parfaitement comme avant. La maison est vide. Ma mère est partie, papa ne sait pas où. Il essaye de la retrouver. Elle a dit que c’était ma faute avant de s’en aller. C’est vrai. Je suis restée immobile pendant une heure les yeux fixés sur mon frère six mètres plus bas et sur la flaque de sang qui s’agrandissait. C’est papa qui nous a trouvé. Maintenant, il y a plus les étoiles d’amusements dans ses yeux, il y a plus les étincelles qui dansent dans son rire. Sa barbe pique plus que d’habitude et son nez est rouge. Mais il me serre dans ses bras encore et encore comme pour s’assurer que je suis toujours là. Il se réveille la nuit pour vérifier que je ne suis pas en train de mourir aussi. Je le sais parce que moi non plus je peux pas dormir. Je le vois tomber, en boucle comme un disque rayé. Je vois ses yeux étonnés et horrifiés qui ont l’air de m’appeler à l’aide. Mais moi, je mérite pas les câlins. Alors je me débats, je rue, je griffe, je mords, je m’enfuie. Je deviens un petit animal sauvage qui ne veut pas être apprivoisé. J'ai décidé que jamais plus je resterai immobile comme ça, impuissante. Papa, il a de la patience pour moi. Il m’emmène sur son bateau. Ça me plaît, j’aime nager, j’aime voir de nouvelles créatures, j’aime écouter la voix râpeuse de papa. C'est mieux que le silence de la maison, c'est mieux que le froid en moi.

Et maintenant- la cicatrisation

Je pose la main sur celle de papa. C’est toujours dur de me voir partir. J’aime pas le laisser seul dans cette maison vide. Pendant un temps, on a pensé à déménager en Islande mais je sais pourquoi il n’a pas voulu rentrer auprès des siens. Il l’attend. Encore. Même si plus dix ans ont passé, il attend encore cette femme, comme s’il y avait la moindre chance qu’une lâche pareil repasse le seuil de notre foyer. Accabler une petite fille avant de s’enfuir, c’est tellement simple. Je dégluti difficilement. Loki m’a proposé de la retrouver et de la transformer en un animal de mon choix, la truie par exemple. Cette proposition est de jour en jour, de plus en plus alléchante, je dois être honnête. On ne reparle jamais des fantômes qui nous hantent, c’est la règle à la maison mais j’aimerais bien le secouer un peu et lui dire qu’elle ne reviendra jamais. Mais je peux pas faire ça, j’peux pas lui faire de peine à lui. Pas à mon papa.  J’ai fait beaucoup d’efforts pour redevenir un « être sociable et passablement désagréable » comme dirait Loki et pas exploser de colère à la tête de n’importe qui même s’il y a encore une marge de progrès non négligeable pour qu’on puisse arrêter de me considérer comme la cinglé de service.  

Djinn Jinxed


Dernière édition par D. Freyja Jansdóttir le Jeu 17 Déc - 16:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
En ligne Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 5634
Date d'inscription : 06/08/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 15:47

Iiiiiih Han Owai Tuppence ! Chou sense8 Dead Je suis contente de la voir de plus en plus en jouée et j'espère que tu te plairas au château ainsi que sur le forum. Sois la bienvenue parmi nous ! Il me tarde de découvrir ton personnage Brille Si tu devais avoir des questions, n'hésite surtout pas à nous contacter.

Bonne rédaction !


 
❝Tes doubles sens si romantiques❞ J'entends encore l'onde sensuelle de ta bouche sur la mienne. C'était si fort, c'était si beau; la philosophie de ton souffle entre mes mots
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maîtresse des Autumnus et Professeur de Charmes et Enchantements
R. Colette Belgarde
Maîtresse des Autumnus et Professeur de Charmes et Enchantements
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t98-colette-celles-qui-ont-l-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 739
Date d'inscription : 11/10/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 17:03

Ooooh, une autre fille aux cheveux blancs Gnoe et puis elle est vraiment vraiment vraiment trop belle Potté
En tout cas, bienvenue sur le forum et hâte d'en connaître d'avantage sur ton petit bout de chou Chou
Si tu as des questions, comme l'a dit Perle, n'hésite pas Heart


We're in heaven
Baby, you're all that I want, when you're lying here in my arms, I'm finding it hard to believe we're in heaven. And love is all that I need and I found it there in your heart. It isn't too hard to see we're in heaven.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 17:07

La bienvenue mademoiselle, et bon courage pour le reste de ta fiche Mih Heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Autumnus
D. Freyja Jansdóttir
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t439-freyja-made-of-ice-and-f
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 418
Date d'inscription : 16/12/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 19:13

Merci tout le monde Huggy

Ouaaaaais Sense8 j'étais triste qu'il n'y ait qu'une saison j'ai trop hâte d'avoir la suite Han


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 20:53

UNE MI ISLANDAISE!!! UNE KINDER PINGUI!! hgvfhjgdu Trop adorable! Et en plus la fiche avance vite, je suis trop joie et bonheur et j'ouvre grand les bras là Yes ! Sois pas trop triste Freyja (ce nom Heart ), après la pluie tralala... Lick

Courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 22:30

Bah quoi, ç'aurait été drôle une baguette islandaise Niark Mdr Mdr

BIENVENUUUUUUUUUUE POUPINETTE Brille Hug Les opinions m'émoustillent beaucoup beaucoup beaucoup Yeah J'aime déjà Freyja, et je suis très intriguée par son Djinn, du coup Mdr (Comment je trouve le moyen de faire une rime pareille Curly ) J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire, de lire tout le reste, aussi Heart Je te soutiens très fort par la pensée pour venir à bout de cette fiche (vite viiiiiite que tu sois enfin des nôtres !!) Chou Fan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Autumnus
A. Basile de Villeneuve
Délégué des Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t144-basile-molten-eyes-and-a
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 2850
Date d'inscription : 15/10/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Mer 16 Déc - 22:36

AKJFDKLDG TUPPENCE, SENSE8, MAIS. Yes j'approuve tellement Owai Et puis le prénom Freyja avec le joli clin d'oeil de son djinn Loki Chou Bref, je suis fan, bon courage pour le reste ma belle ! Aw


Your love is fire
It's way too soon, way too soon to fall for you. 'Cause I'm way too high, way too high, high on you. We do the same old things and it's always new ▬ You drive me wild but I play it cool. You take your time, you blow my mind.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Autumnus
D. Freyja Jansdóttir
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t439-freyja-made-of-ice-and-f
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 418
Date d'inscription : 16/12/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Jeu 17 Déc - 14:09

Gnuuuh vous êtes trop mignons Yes

Merci beaucoup Owai J'fais mon maximum pour terminer rapidement promis *retourne ses petites manches et montre ses muscles*

Huhu j'adore la mythologie nordique même si je m'y connais pas trop alors quand j'ai vu l'histoire des djinns dans le contexte ça m'a vraiment inspiré pour Loki!

Apolline : Merci, maintenant j'ai la chanson de poupine et poupinette dans la tête Hide


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Jeu 17 Déc - 21:17

J'aime la fiche et puis Loki ! Fire J'ai adoré aussi la référence à Thor et francheement, je trouve plutôt que ça aurait claqué comme nom si elle avait été un garçon Freya ! Ange Bref, totu ça pour dire que j'aime les petites références et bienvenue ici, of course. Brille
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 439
Date d'inscription : 06/08/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Freyja| Made of ice and fire   Ven 18 Déc - 22:12


Infinité de bleus, de lumières et ces promesses d'absolu au fond du regard. Freyja est délicieuse et elle apporte une nouvelle mécanique dans le couloir des Autumnus.

Bienvenue chez nous Heart
Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les AUTUMNUS ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il nous vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
 

Freyja| Made of ice and fire

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-