Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Le monde magique se trouve au mois de mai 1971 et est en pleine effervescence !
Classe aisée
Temporairement, le rang social de la Bourgeoisie a été rouvert pour les inventés.
Merci de prendre en compte que les places y sont toutefois limitées
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 
 

 Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Joueuse numéro 2 de polo ailé de la saison Fons
A. Cassiopeia Nyström
Joueuse numéro 2 de polo ailé de la saison Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t531-cass-i-am-my-own-wind-an
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 784
Date d'inscription : 12/01/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 12 Jan - 18:48


Astrid Cassiopeia Nyström
feat. Zippora Seven

Nom: Nyström, un nom totalement incconu dans le monde sorcier, mais qui a fait quelques vagues et s'est mérité une petite célébrité grâce à maman et à son livre « Mieux s'aimer, mieux vivre : 5 étapes pour développer une meilleure estime de soi. » Prénom de naissance: Astrid, comme l'auteure de Fifi Brindacier oui, mais tu espères vraiment que ce n'est pas l'hommage que tes parents avaient en tête quand ils ont choisi ce prénom. Prénom d'usage: Cassiopeia, un prénom qui rappelle l'âme écrivaine et poétique ratée de ta chère mère. Tu peux comprendre son attirance dans l'histoire, mourir et être placé dans le ciel, ça l'air bien. Seulement tu le trouves beaucoup trop extravagant alors tu le raccourcis en un simple Cass lorsque tu te présentes bien souvent. Généalogie: Fille cadette d'une famille de trois enfants, tu es la fille de Stefan Nyström, animateur d'une radio locale de Göteborg en Suède. S'il possède son propre petit fanclub grâce à son franc parler sur des sujets parfois épineux, c'est surtout ta mère qui a bâtit le succès familiale. Felicia Nyström était une écrivaine en herbe, qui n'a jamais réussi à percer dans le milieu des romans fantastiques comme elle l'aurait tant souhaité. Ce sont ses idées et sa philosophie sur le développement personnel qui ont permis à son ouvrage de devenir une vraie petite bible pour bien des gens. Famille typiquement hippie, les Nyström vivent pour la terre et sont de véritables adeptes de manger santé, de méditation et de protéger l'environnement. De vrais idéalistes. Nationalité: Suédoise jusqu'au bout des ongles, on en décèle encore ton accent lorsque tu prête moins attention à tes paroles. Lieu et date de naissance: 29 Novembre 1949, Göteborg. Statut: Sans préoccupations. Tu es libre, libre de faire ce qui t'enchante, libre de t'amouracher, de respirer la liberté, de suivre tes envies. Comme on dit, le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. Nature du sang: Parfaite petite née-moldue, tu ne connaissais rien à ce monde fabuleux, vivant tes fantaisies entre les pages des romans ou de bandes-dessinées de tes  frères. La vivre, tu ne le croyais jamais, mais le destin peut se montrer généreux. Etudes/Profession: Septième année en filière des Pratiques Scientifiques, tu as longtemps hésité entre celle-ci et l'occulte avant de ne finalement céder, surtout pour les cours de Charmes et de Zoologie. Disons que ton petit esprit de savant fou en herbe peut se développer à sa guise, même si tu regrettes de ne pas pouvoir assister au cours d'Inventions Magiques. Baguette magique: Alliée précieuse pour tes charmes en tout genre que ton esprit créatif aimes créer avec Dom, ta baguette faite en Chêne Blanc possède une aile de Doxy en son cœur et mesure vingt-huit centimètres.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Une belle grosse connerie. Oh ? Tu dois expliquer ton opinion, vraiment ? Pourtant celle-ci se fait d'elle-même, vous ne croyez pas ? Tu n'es peut-être pas du genre à te lancer dans un long monologue sur la stupidité et l'indécence d'une telle idée, mais ça ne veut pas dire que tu t'en fiches moins. Tu l'abordes simplement avec moins de passion, parce que même si cette situation te contrarie avec ses valeurs qui ont valu une bonne décapitation comme il se le devait par le passé, disons que tu ne cherches pas à te faire trop de mal en t'y investissant corps et âme. Tu croises les doigts pour un changement, mais si les révolutionnaires sont aussi lopettes que la monarchie devant l'Angleterre oh si menaçante, on est pas sorti du bois. Franchement, tu pensais que les Français savaient se tenir plus droits que ça.  

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
Bouddha balancerait sans doute un truc en rapport avec la souffrance et la délivrance de celle-ci, mais franchement pour ce qui est de suivre les principes de Bouddha comme ta chère maman, c'est pas encore ça. Es-tu sans cœur de trouver que c'est plutôt utile comme méthode ? Sans doute un peu, voir beaucoup selon bien des gens. Tu excuses le tout en disant que sinon, tu n'aurais pas connu Borus, pas aussi bien et tu n'aurais certainement pas prit goût à avoir ce gros nounours te suivre un peu partout en te disant de te calmer les nerfs. C'est comme avoir une conscience en boîte, sauf qu'en plus, elle fait ce que tu lui demandes, c'est pas beau ça ? Oui bon, en tant qu'adoratrice de créatures magiques, ton opinion n'est pas des plus conformistes, mais tant pis. Tu es quelqu'un d'égoïste et tu y vois l'utilité alors pourquoi pas ? Quand viendra le temps, s'il vient un jour, Borus repartira d'où il vient. D'ici là, tu aimes bien sa compagnie.

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Meh, tu n'as pas de difficulté à l'envisager. Les jugements sont déjà présents alors dès que l'occasion se présentera, tu ne doutes pas que quelqu'un la saisira. Oui, c'est assez lugubre comme jugement, mais le monde n'est pas aussi rose qu'on le pense. C'est bien les petits nobles impures qui seront mécontents tiens. Voilà un truc qui leur fera taper du pied. Les nés-moldus comme toi, eux, vivent déjà la discrimination. Peut-être qu'elle en aidera certains à ouvrir les yeux. Comme ceux qui profitent d'un acte de bravoure de leur ancêtre parce qu'il a apporté du papier toilette au Roi ou tu ne sais quoi. Pour toi c'est la même chose que de se sentir supérieur seulement parce qu'on a deux parents sorciers, c'est-à-dire franchement bête. Ils ne lisent pas les contes de fées ? Disney ? Ils devraient savoir que ce sont toujours ceux considérés comme des rats ou des moins que rien qui finissent au-dessus des autres. Enfin, presque toujours.

Personnalité:

« En fait Cass, t'es comme une comète. Super à regarder de loin, mais si on est sur ta trajectoire, recevoir un coup de comète sur la gueule c'est jamais génial. »
-Benjamin, frère de Cass et astronome improvisé à ses heures.

C'est vrai que de loin, t'as l'air d'une boule de barbe à papa arc-en-ciel, carrément. Un joli sourire aux lèvres, les bras dessus-dessous avec Dominique, ouais franchement t'as l'air charmante. Et tu peux l'être quand tu veux, il ne faut pas croire le contraire. On te croit mignonne avec tes jolies boucles blondes, naïve, candide et tu peux entretenir cette image jusqu'à un certain point. Parce qu'autant sais-tu te montrer sociale, extravertie jusqu'au bout des doigts, celle qui n'a pas peur d'aborder les gens, disons que quelques mots de travers et cette image se brise en milles morceaux. Quoi, ils pensent que tu vas rester là à te laisser baratiner ou moquer comme une pauvre gamine sans défenses ? Oh tu t'en fiches bien qu'ils taquinaient, tu peux te transformer en vrai petit bouledogue si tu le veux. Non, tu ne te laisses pas faire et ceux qui s'y frottent vont le découvrir bien vite. Bon, certains diront qu'on presse trop facilement tes boutons, mais tu justifies ton manque de patience par une passion difficile à contrôler. Une passion qui se loge parfois dans un sort que tu envoies valser à la tronche de quelqu'un. Ce que tu aimes, tu défends bec et ongle, parfois de façon démesurée, mais on ne pourra jamais dire que tu restes là à rien faire. Même si parfois tu devrais, honnêtement. Tu agis selon ton cœur, qu'est-ce que tu peux dire de plus ? Quand tu aimes quelqu'un ou quelque chose, c'est corps et âme, ce qui peut être un peu agaçant par moments.

Oui, tu l'avoues, tu es un peu collante.

C'est plus fort que toi, tu as ce besoin d'être avec les gens que tu aimes. La solitude, c'est horrible -heureusement que tu as Borus quand tu ne partages pas des cours avec tes trésors-. Oui, oui, tu as bien dit trésors. Ceux qui comptent plus que tout à tes yeux, comme ta famille ou Dominique. Ceux que tu pourrais passer chaque minute, chaque seconde à juste t'imprégner de leurs présences parce que tu te sens si bien avec eux. Possessive ? Oui, bon un brin, un brin ! Disons que tu as tendance à jalouser ceux qui démontrent la moindre chimie avec tes proches. Tu te sens moins spéciale, moins appréciée. Bref, t'es parano. Et oui, tu n'hésites pas à leur trouver le moindre petit défaut à picorer. Autant t'as des airs pacifiques, autant tu juges d'un rien dès que tes amis proches sont visés. Pas de chance en plus, parce que tu es du genre rancunière, alors ils sont mieux de faire gaffe. Par contre, lorsque tu es laissée à toi-même, tu gères très mal, aussi bien qu'on te donne quelque chose à t'occuper, sinon tu peux être plaie. Et encore, il faut que l'occupation t'intéresse, parce que sinon c'est zéro effort et tu n'as pas honte. Ha! La honte c'est pour les nuls. Certains te diraient de prendre sur toi, c'est normal de ne pas être emballé par tout dans la vie, mais non, tu fais ta pourrie gâtée. Si la matière ne t'intéresse pas, on le remarque assez vite. Tu joues avec ta plume, tu tapotes les doigts sur la table, tu fixes un point au plafond, bref tu es loin d'être productive. Et pour changer ton attitude, il faut trouver la bonne approche, parce que sinon vous risquez de vous coltiner le travail d'équipe tout seul. Ouais, t'es généreuse comme ça ( et optimiste dans ta façon de penser ). En parlant des méandres de ton esprit, en plus d'être possiblement la partenaire la plus paresseuse possible selon la situation, tu es également l'une des plus désorganisée. Désordonnée au possible, la plupart des gens n'arrivent pas à se démêler, que ce soit dans tes notes ou même dans ta garde-robe ( qui te vaut quelques réprimandes de tes camarades de dortoir ). Ce n'est pas de ta faute si tu as l'esprit si volubile, attiré par toutes les petites merveilles d'un monde que tu as longtemps pensé fictif. Oui tu as des tendances lunatiques, mais c'est seulement parce que tu as le cerveau qui bourdonne d'idées qui n'attendent de naître. Tu es créative, aventureuse, toujours prête à tenter une nouvelle expérience, mais si celle-ci finit par un boom. Les limites sont faites pour être repoussées comme on dit et tu veux être au premier rang pour y assister.
Genie in a bottle: Borus

Origines : On estime ses premières apparitions à l'époque de la Grèce Antique, là où il s'est allié à celle qu'on proclamait la déesse Artémis, jouant son rôle lors de nombreux rituels en son sanctuaire, se vantant même d'avoir  une constellation en son nom. Symbole de la transition entre la pulsion animal et la maîtrise, il a également été longtemps une figure importante aux initiations. Il y a des indices qui indiquent qu'il était également vénéré par les Indiens Pomo, ces derniers lui livrant des candidats pour qu'il les « tue » afin qu'ils s'éveillent à un nouveau stade de conscience.

Physique & Caractère: Borus se présente sous sa forme fétiche depuis toujours, celle qu'il revêtait déjà auprès de Diane la chasseresse il y a si longtemps. Imposant, il porte le manteau d'un Ours Brun massif, atteignant facilement les trois mètres lorsqu'il décide de se mettre debout. Lent, limite paresseux, la première impression intimidante disparaît assez rapidement lorsqu'on le fréquente pendant un certain temps. Non seulement il possède l'apparence, mais il a tout des caractéristiques proches de l'animal. On le trouve patient, prudent, opportuniste. Il n'est pas du genre à gâcher ses forces à moins de voir les fruits de ceux-ci en bout de ligne. Symbole de la préservation, il ménage ses efforts sur tous les plans. Être réfléchi, méthodique, il observe avant tout, envisage les possibilités avant de faire le moindre mouvement. Seulement, sous cette facette d'ours aimant, il ne faut pas oublier le côté animal qu'il est capable de montrer. Celle où la violence est reine, où les pulsions sont synonymes de sauvagerie et de force primitive. Guerrier farouche doté d'une intelligence stratégique, Borus n'est pas de ces êtres qu'il faut pousser dans ses retranchements.

Relation : Borus n'est pas du genre à combattre les éléments sauf pour survivre. Symbole physique de la préservation et du méthodisme, tu l'a d'abord trouvé agaçant, paresseux. Non tu sais être honnête, tu n'étais pas impressionnée. Enfin au début si, mais une fois la poussière magique retombée et tout, il est passé de créature puissante à nounours qui s'agite le petit doigt à tous les 5 ans. Bref, tu as été déçue suite à sa première prestation, mais au moins, il ne te fait pas de cas comme le djinn de Dominique. La preuve qu'on peut récolter pire, oui. Votre relation demeure tout de moins cordiale, là où Borus s'amuse parfois à jouer la voix de la conscience, celle qui tente de te donner des conseils éclairés là où tu as tendance à foncer tête baissée. Tu partages son côté « sans gains, sans efforts » même si pour toi c'est souvent plus par caprice qu'autre chose. Bref, autant tu reconnais sa sagesse par moments, autant tu peux complètement l'ignorer et en faire à tête. Ça l'amuse bien par la suite quand il te fait la morale, par contre. Et puis, toi qui tolère mal la solitude, tu avoues qu'il fait un bon compagnon, d'apparence imposante par-dessus le marché. C'est pas tout le monde qui a son propre Baloo.

✶ ✶ ✶

Tu n'es pas certaine de réaliser pleinement les possibles conséquences désastreuses si tu rates le moindre détail. Tu t'es appliquée par contre, oh ça oui. Après tout, la Maison Royale de Saint-Louis t'a préparé avec soin pour ce moment. Seulement, même si tu t'assures que tes tracés sont soignés et précis, ton esprit bourdonne. Tu doutes, trépignes, t'impatiente pour mieux appréhender. Les horreurs, tu les entendues sous toutes les coutures et manières possibles. Flammes, putréfaction, yeux démoniaques, selon les moldus tu passerais bien pour une satanique qui tente d'invoquer un esprit du mal. Et c'était le but, en quelque sorte. Une créature puissante devait faire son entrée. Cependant, entre s'imaginer une histoire d'horreur et la vivre, la différence était magistrale. Penser au pire ne t'y prépare jamais vraiment. Tu penses que tu l'es, tu crois être prête à faire face à l'événement le plus important de ta vie avant ton entrée dans la prestigieuse académie. Tu es prête, tu es prête que tu te le répètes. Tu as fait tout ce chemin, il est hors de question que tu recules, que tu gâches quoique ce soit maintenant. Tout était basé sur ta réussite de ce moment, celui-là même où tes lèvres s’entrouvrent pour laisser échapper le nom de la bête que tu allais maintenant accueillir. Et dans ta naïveté absolue, tu te dis qu'une créature qui se nomme Borus, franchement c'est loin de sonner effrayant.

Le silence se fait roi. Tu cherches la créature du regard, tes lèvres triturées alors que tu te tords les doigts par réflexe avec ta soudaine nervosité. Le calme autour de toi, voilà qui était rare. Seulement là, plus que le calme, c'était une impression de flottement, comme si le temps s'était arrêté, suspendant le moment dans le temps alors que tu ne perçois rien. Puis tu l'entends, tel un bruissement de feuilles sur le parquet de la pièce. Tu cherches de tes yeux clairs le coin qui semble s'assombrir à vue d'oeil. C'est là que tu l'entends, ce grognement creux et sauvage te glaçant le sang. Et là, dans la noirceur, tes billes océanes rencontrent celles mordorés de la bête, affûtées telles des lames. Une patte sort de l'ombre, immense, ornées de griffes qui semblent te promettent une fin sanglante à ta moindre erreur. Tu peux voir son museau ensuite, laissant place à ses crocs alors qu'il retrousse de ses babines grasses, se dévoilant entièrement. Pétrifiée, oui c'est ce que tu es, inconsciente de ce qu'il pourrait encore faire, mais tu reprends contenance. Tu ignores ton petit bégaiement, tes trébuchements sur certains mots. Tu es celle qui mène la danse ici et tu vas le prouver, même s'il te regarde avec cet air, presque las de ton discours, de tes manières. « Ainsi donc, tu n'es pas de ceux venus s'offrir à moi ? » Quoi ? Bien sûr que non et tu t'empresses de le corriger, prenant tes aises un peu plus alors que tu t'imposes. Ce que tu récoltes en retour se résume en un soupire rauque, tirant presque sur le sifflement, te faisant légèrement sursauter. « Très bien alors... maîtresse. » Ah voilà qui n'était pas si difficile, non ? Presque trop facile oui, mais ça ne t'empêche pas d'esquisser un sourire victorieux sur ta bouche, alors que ton cœur palpite d'une émotion que tu n'es pas certaine d'avoir les mots pour pleinement décrire. Qui aurait cru que toi, petite Cass, te retrouvait avec un djinn coincé dans une babiole ? Certainement pas toi. Pourtant, la réalité était là, devant toi, poussant un grognement presque plaintif alors que tu lui demandais ton premier service. C'est que Borus, comme tu allais l'apprendre, n'aime pas se traîner pour des gamineries inutiles. Ni à contre-courant. Bref, disons qu'il ne se traîne pas pour rien, en sommes.

Pseudo: AmusableSky Age: 24 ans encore Heart Où avez-vu connu DJ? Yvon me traîne toujours les fesses Mdr  Autres comptes? All about that Bass Swag  Graou  Une remarque ? Je vous aime les choux Chou  Un mot pour la fin ? Et oublie moi, parcours ces flots, efface mes pas. Car c’est le temps, car c’est le temps qui nous guidera  Heart

Djinn Jinxed


Dernière édition par A. Cassiopeia Nyström le Mer 10 Fév - 0:07, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 2 de polo ailé de la saison Fons
A. Cassiopeia Nyström
Joueuse numéro 2 de polo ailé de la saison Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t531-cass-i-am-my-own-wind-an
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 784
Date d'inscription : 12/01/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 12 Jan - 18:48


You need chaos in your soul
to give birth to a dancing star.

Tu ne comprends absolument pas ce qui est en train de t'arriver et pourtant, ça fait déjà quelques jours que ta famille et toi avez appris la nouvelle. Posée près de la statue de Poséidon à la Götaplatsen dans ta jolie robe que ta mère vient de t'acheter, pour te féliciter qu'elle t'a dit alors que tu la dévisageais, tu observes les traits de ce dernier, songeuse. Tu devrais être plus enthousiaste, tu le sais, mais franchement tu as surtout la sensation que c'est une blague et celle-ci empiète sur tout le reste. Toi, une sorcière, vraiment ? Attans bananer. Tu as du mal à y croire et qui peut t'en vouloir ? Qui peut te gronder pour avoir penser toute ta vie que les choses fantastiques que tes yeux parcouraient entre les pages étaient censées y rester ? Qu'est-ce qu'on va te dire ensuite, qu'Aquaman existe lui aussi ? Et Superman lui, il est où ? Bref, tu avais été sous le choc. Pendant environ... une après-midi. Le soir, tu courrais partout en criant toutes les débilités inimaginables sur ce que tu pourrais maintenant faire, parce que tu étais spéciale. Le lendemain, même scénario tout comme le surlendemain, jusqu'à ce que tu tombes sur ta mère en plein activité de broderie. C'est là que l'excitation est retombée, subitement. Tu t'es retrouvée à l'observer, silencieuse dans l'entrebâillement de la porte, concentrée par le moindre de ses gestes alors qu'elle passait l'aiguille encore et encore, tranquille, sereine. Et, sans vraiment le réaliser, tu savais que tu ne pourrais plus la regarder s'adonner à ce genre de tâches. Tu savais, au plus profond de toi, que partir, c'était quitter ce train de vie que tu connaissais si bien. Alors tu t'étais approché en douceur, pour ne pas la déranger et tu t'étais installée à ses pieds, ta tête blonde s'appuyant contre son genou alors que tu entourais sa jambe de tes petits bras fins, fermant les yeux en la sentant brièvement passer ses doigts dans tes boucles. Tu en avais fait de même avec ton père plus tard dans la journée, interrompant sa lecture du journal pour t'installer sur ses genoux et demander de faire les mots-croisés avec lui. Même tes frères ne semblaient pas aussi taquins qu'à leurs habitudes, comme aujourd'hui, alors que tu admires les traits durs de Poséidon. Aujourd'hui est ta journée destinée, celle où on te fait plaisir. Une autre façon de marquer ton départ qui approche. Autant une partie de toi est prête pour l'aventure, autant l'autre te serre déjà le cœur en t'en faire grimacer, te suppliant d'aller dans les jupes de ta mère pour lui demander de rester. Dans ton âme d'enfant, tu n'avais pas forcément pensé que vivre des péripéties signifiaient quitter ta famille. C'est bête.

Tu n'arrives pas à dormir. Enfouie sous tes couvertures d'une odeur qui ne te sera jamais vraiment familière, tu essayes pourtant. Par tous les moyens, tu essayes. Tu tournes, te retournes, remonte les draps pour les rabaisser. Ton oreiller quitte ton matelas pour cacher ton visage avant d'y étendre de nouveau tes boucles d'or. C'est plus fort que toi, dès que tu fermes les yeux, tes muscles se détendent. Tu vois presque Morphée qui te tend les bras, le marchand prêt à saupoudrer du sable dans le coin de tes yeux. Puis il y a cette nervosité qui te saisit. Elle te prend au ventre, se resserre comme une douce caresse dans ta poitrine, souhaitant entendre ton cœur battre la chamade, jusqu'à ce que tes paupières laissent découvrir le bleu de tes yeux à l'obscurité. Tu bats des cils, tes iris explorant les facettes plus banales les une qui les autres qui décorent le plafond au-dessus de ta tête. Tu pinces, tritures un instant tes lèvres, le bout de tes doigts tapotant l'édredon qui te couvre pour t'aider à secouer le malaise. Un, deux, trois. Un, deux, trois, calme-toi. Tu soupires, discrètement pour ne pas réveiller tes camarades et fronce le nez. Qu'est-ce qui te prend Cass? Tu ne comprends pas tes propres réactions. C'est loin d'être ta première nuit ici, alors pourquoi est-ce que tu laisses la panique s'en prendre à toi de cette façon ? C'est ridicule, ridicule que te dirait ta mère, entre-autre. Elle et sa nouvelle religion, elle te suggérerait sans doute de méditer pour faire passer tout ça. Ton père serait un véritable bisounours à côté des frères qui n'hésiteraient pas à t'embêter et déjà, tu sens le sourire sur tes lèvres, bourgeon voulant éclore en des pétales de rires. Ils te manquent, plus que tu ne veux bien le croire et la fleur se fane pour te brouiller la vue, irritant tes yeux de larmes soudaines et imprévues. Tu portes tes mains à celles-ci, creusant ta paume sur tes paupières pour les obliger à retourner d'où elles viennent. Tu ne pensais pas que les choses seraient aussi difficiles, entre les cours de Français pour que tu comprennes enfin ce que les autres déblatéraient et les études pour vous préparer à l'invocation. Non, tu as été naïve, tu l'avoues. Ton esprit fantasque a prit le dessus, croyant par-dessus tout que les choses se passeraient sans accrocs, comme dans les romans de ta mère ou les bandes-dessinées de tes frères. Tu soupires, une deuxième fois, plus bruyante, te frotte les yeux une dernière fois et te redresses sur tes coudes. Dans l'obscurité tu tournes la tête pour apercevoir Dominique non loin, sans doute profondément assoupie. Tant pis, tu tentes le coup, bornée comme tu es. « Dom ? » que tu chuchotes, ton accent encore bien prononcé. Aucune réaction. « Domi ? » que tu répètes, plus fort cette fois, mais tu obtiens un « Shhhh! » venant de l'autre bout de la pièce, ce qui te fais froncer les sourcils. « Idiot » que tu murmures dans ta langue natale. Tant pis, à croire que tu ne pourrais pas trouver le réconfort chez ton amie improbable à défaut du sommeil dans ton lit. Tu t'assois, décidée à passer le temps avec une idée qui te paraît des plus saugrenues. Comment ta mère t'avait déjà expliqué tout ça ? Assise en indien sur ton lit, tu poses tes mains sur tes genoux, joignant le bout de ton index à ton pouce et tu inspires longuement. Méditer, tu le découvrirais bien, c'était pas si mal au fond.

Ta frimousse est froncée dans une grimace de concentration alors que tu observes les lunettes en carton défectueuses. L'une de vos nombreuses inventions que tu tentes de recréer et d'améliorer, à défaut de pouvoir aller les récupérer dans le bureau de cette chère Directrice Mme Frémont. Tu n'es pas stupide, tu avais eu ta leçon et tu ne comptes pas les remettre en vente. Non, pas tout de suite. Il faudrait déjà que tu arrives à dépasser les attentes du produit initial et pour ce faire, il faudrait déjà que le petit prototype entre tes mains fonctionne. « Tout ce que je dis... » que tu lances, le ton suintant d'une fausse naïveté alors que tu croises le regard de Dominique installée près de toi « C'est qu'avec tes supers pouvoirs, tu pourrais tous les battre à plate couture dans une compétition ! Tu trouves pas l'idée géniale !? » Toi oui, tu peux même déjà sentir l'excitation parcourir tes veines à tes propres paroles. Seulement, malgré ton regard appuyé et ton battement de cils, on dirait que ce n'est pas un argument ultime qui réussirait à briser le caractère extrêmement obstiné de Dominique Archambault. L'expression blasée qu'elle te renvoie et qui semble te demande de te calmer un peu, confirme la chose et tu soupires, roulant des yeux pour retourner à ton bidule. Elle n'a pas besoin de t'expliquer son point de vue, tu l'as déjà entendue maintes et maintes fois déjà, tout comme ses arguments. Tu trouves ça dommage qu'elle se voit ainsi : une jeune femme infirme dès que l'eau effleure vos sujets. Tu la regardes du coin de tes yeux alors qu'elle s'occupe en silence, sympathique et frustrée. C'est son choix, tu ne peux pas lui en vouloir, seulement si tu serais à sa place, tu te serais déjà déclarée Reine des océans, ce qui te pousse à reprendre la parole. « Je sais que tu aimes nager Domi et l'eau te le rend bien. C'est un don qu'elle t'a donné, pas une malédiction. Pas pour moi. » Ta main vient chercher la sienne, tes doigts croisant les siens naturellement pour attirer son attention. « Avec tout ce qui se passe ici, tu n'as aucune raison d'être jugée pour ce cadeau qu'on t'a fait. » Tu lui souris, serrant doucement pour formuler ta dernière requête. « Penses-y, je ne t'embêterai plus. » Et comme de fait, ton attention retourne aux lunettes en carton, non sans un dernier coup d'oeil pour juger sa réaction. Elle te rappelle la statue de Poséidon à la Götaplatsen, chez toi. Elle te rappelle la maison. Et que serait une fille du seigneur des mers forcée à barboter dans le sable toute sa vie ? Tu pinces les lèvres, jouant un dernier sortilège de ta baguette dans l'espoir qu'il réussisse. Seulement, tu étais distraite, tu l'avoues. Sans doute as-tu fait un faux mouvement avec celle-ci sans le savoir, parce que la dernière chose que tu entends, c'est un cri surpris de Dominique, puis un petit bruit d'explosion s'en suit. Tu sursautes toi aussi, ce que tu doutes être de la poussière obscure ta vue et tu tentes de la retirer comme tu peux du dos de la main, une quinte de toux s'échappant de tes lèvres. « Men det va då  fan ! » que tu t'exclames en constatant ce qui te reste de carton – parce que ça ne ressemble plus à des lunettes- entre tes mains. Tu soupires bruyamment, exaspérée, une mèche sauvage virevoltant sous ton souffle alors que quelqu'un se racle la gorge. Ah tiens, tu n'avais pas vu le spectateur arriver. « Euh... on m'a dit que vous pourriez me rendre service ? » et déjà tu souris, ton échec oublié quelques secondes et tu souffles une nouvelle fois pour faire dégager ta mèche blonde. « Ça dépend ce que t'as à nous offrir mon grand. »
Djinn Jinxed


Dernière édition par A. Cassiopeia Nyström le Mar 9 Fév - 22:28, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 12 Jan - 19:01

Re-bienvenue toi Yeah Hug <3 Courage pour la jolie blonde!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Déléguée des Autumnus
L. Dominique Archambault
Admin ¦ Déléguée des Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t526-d-o-m-i-do-what-i-want-a
Identité magique
Who wears the crown ? : All I do when we’re apart is think about you, and all I do when we’re together is panic. Because every second feels so important.
Messages : 1347
Date d'inscription : 31/10/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 12 Jan - 19:03

HUUUUUUUUUUUUUUN !!!! PelleLove
Ce que tu es belle avec cette bouille ! Chou CASS IS IN THA HOUSE ! On va tout péter, vient ! Squiz Je suis trop contente que tu ai été aussi rapide (et le staff aussi, mille fois merci ! Copain) et vivement qu'on fasse nos bêtises ensemble !! (encore ! Mdr)
JE T'AIME HUN ! Et je sais déjà que Cass va tout péter ! Yes Check Pelle Fan <3



Badge Powa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 12 Jan - 20:24

CAAAASS Gnoe Gnoe
Lamby te préfère comme ça Robert même s'il aime bien les grelots de Bass, hein Sem Re-bienvenue parmi nous, bichon Heart Squiz
J'espère que tu te plairas toujours autant parmi nous Sem
En tout cas, si tu as des questions, tu connais la maison Robert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 12 Jan - 21:02

Le prénooooom Chou J'aime tellement Mih Heart
Re-bienvenue avec ce nouveau perso Han
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 12 Jan - 23:02

Haaaan rebienvenue Brille Hug Moi aussi j'adore le prénom ! Gnoe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 5896
Date d'inscription : 06/08/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mer 13 Jan - 13:21

Rebienvenuuuuue à la maison honey Perv je t'ai préparé à manger /sbaff Regarde-moi qu'est-ce que tu es jolie Mih Huhu même en femelle et je ne dis pas ça pour l'avatar Wut enfin si, pour Zippy Yes Yes Fais-toi plaisir sur cette fiche, de ce que je sais, elle ne promet que du bon.  Love  Mets-nous-en plein les yeux Owai Owai Mdr Pelle



J'ai laissé mon cœur loin d'ici, battant dans les bras de l'indécis ☽ “Ton nom que mes lèvres gardent toujours en secret, me laissera briller des larmes”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Jeu 14 Jan - 23:08

Fifi Brindacier. Brille
Une suédoise. Brille Brille
J'espère qu'elle assistera quand même aux cours d'Inventions Magiques ! Yes

REBIENVENUE CHEZ TOI MA POUPETTE !! Owai Toi aussi t'es JFKDJFKDJFLSKDJD belle comme ça. Mih
Cela dit... Cette fiche est beaucoup trop vide, j'ai l'impression d'avoir lu l'état civil comme j'aurais raclé le fond d'un pot de mousse au chocolat. Mdr
Par contre...
Citation :
Comme on dit, le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas.

Pourquoi tu cites du Blaise Pascal. Dead Pourquoi tu me fais du mal. Dead Pourquoi tu ne m'aimes pas. Dead

Mdr Mdr

Courage pour le reste de ta fiche, il me tarde d'en lire davantage :cutie: Hug
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 2 de polo ailé de la saison Fons
A. Cassiopeia Nyström
Joueuse numéro 2 de polo ailé de la saison Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t531-cass-i-am-my-own-wind-an
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 784
Date d'inscription : 12/01/2016
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mar 19 Jan - 21:43

Chachoue : Merci ma poupette ! Chou Hug Love

Domi : Awwwn merci my love ! Yes Hug2  C'est certain qu'on va mettre l'ambiance, ça pas le choix Check Mais tu vas me donner la grosse tête avec tout ça Mdr Bouddha dit que c'est souffrance Sem /pan

Lamby : Je doute un peu pourquoi  Robert Awwn, au moins, il se sentirait seul sinon Sem Merci beaucoup mon Lamby et promis si j'en ai la moindre, je viens vous poker Chou  Lick  Huggy

Candonia ( sisi je vous emboîte Jean ) : Merci mes jolies, ça fait plaisir de voir qu'il a du succès Chou

Perle : Merci ma chérie Pelle tu ferais une épouse exemplaire, va dire ça à Bass maintenant Huhu Ohoh tu vois, je fais de la bonne pub Yeah Mais merci my sweet, je me dépêche de la finir dès que possible Yes Pelle Owai Squiz

Apo : Tu peux en être sûre, elle ira faire un petit tour c'est certain Yes Awwwn, merci beaucouuuup et tu vois je te fais plaisir, je l'ai remplis un peu alors j'espère que tu aimeras la nouvelle lecture Luv

Mdr Mdr  Parce que je le peux, maintenant viens dans mes bras Robert Chou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mer 20 Jan - 15:59

Oh oui emboîte-nous (hmm c'est difficile physiquement cela dit Mdr)

Je connaissais pas cette fille mais sur l'avatar qu'est-ce qu'elle ressemble à Blake Lively Gnoe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Lun 1 Fév - 21:48

Je ne te prierai pas de m'emboîter comme certaines ici présentes ( ahem du moins pas aussi directement aussi tout de suite ahem) mais je te souhaite la meilleure des bienvenues sur le forum et une toute bonne chance pour la suite de ta fiche de présa !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 5896
Date d'inscription : 06/08/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Ven 5 Fév - 17:47

Le temps d'écriture réglementaire ayant été dépassé, ta fiche se retrouve à présent dans la section Repousse-moldus où elle y restera une semaine. Potté Mais pas de panique, tu as bien sûr la possibilité d'obtenir un délai supplémentaire pour pouvoir la terminer en te manifestant à la suite de ce message Heart



J'ai laissé mon cœur loin d'ici, battant dans les bras de l'indécis ☽ “Ton nom que mes lèvres gardent toujours en secret, me laissera briller des larmes”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Autumnus
A. Basile de Villeneuve
Délégué des Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t144-basile-molten-eyes-and-a
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 3220
Date d'inscription : 15/10/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Sam 6 Fév - 17:38

Je passe sous le mauvais compte mais j'espère qu'on me pardonne Heart Je suis affreusement désolée pour le temps que je mets à compléter ma fiche Curly Avec le boulot et quelques moments mouvementés, je ne m'y suis pas penché autant que je l'aurais voulu Rip Un délai serait super apprécié et je vais me dépêcher de la terminer au plus vite Potté Hug




Badges Army:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 5896
Date d'inscription : 06/08/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Dim 7 Fév - 0:14

Délai accordé jusqu'au 14 février, une fiche pour la St. Valentin Hihi N'hésite pas à nous redire si tu devais avoir un souci Huggy



J'ai laissé mon cœur loin d'ici, battant dans les bras de l'indécis ☽ “Ton nom que mes lèvres gardent toujours en secret, me laissera briller des larmes”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 454
Date d'inscription : 06/08/2015
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    Mer 10 Fév - 9:08


Une blondeur nacrée venu des lointains pays du froid! Cassiopeia a un nom d'étoile merveilleuse et nul doute qu'elle brillera merveilleusement dans les couleurs vert menthe de Beauxbâtons.

L'accent est à croquer, le personnage aussi. Rebienvenue Hug !
Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les FONS ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il nous vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portoloins
Identité magique
- Qu'ils mangent de la brioche ! -
MessageSujet: Re: Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Cass ✶ I am my own wind, and I’ve learnt to fly with just one wing.

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-