Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Nous sommes en avril 1971, c'est les vacances de printemps
Classe aisée clôturée pour les inventés
Merci de privilégier les autres strates sociales ou de vous orienter
vers la noblesse, les familles connues ou les scénarios des membres

Partagez | 
 

 (F) Clémence Poesy ou Imogen Poots - Sophie Wellington - 24 ans

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Beauxbâtons
Beauxbâtons
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org
Identité magique
Messages : 3865
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: (F) Clémence Poesy ou Imogen Poots - Sophie Wellington - 24 ans   Dim 8 Mai - 14:15


Coline Sophie Wellington
feat. Imogen Poots ou Clémence Poesy (modifiable)

Nom: Wellington, un nom de famille américain qui lui vient de son père Prénom de naissance: Coline Prénom d'usage: Sophie, pour la sagesse et le charme presque grecque de son profil. Généalogie: Sophie est issue d'une famille bourgeoise toulousaine. Sa mère est une chanteuse de jazz locale et son père travaille pour une banque sorcière. Ils sont tombés éperdument  amoureux l'un de l'autre alors que tout semblait les séparer. Origines: françaises et américaines Age: vingt-quatre ans Statut: fraîchement célibataire. Elle était en couple avec Nicolas Béranger. Etudes/Profession: Filière de la Médecine Magique



Personnalité: Douce - Délicate - Sensible - Aide les plus démunis - Intelligente - Patiente - Loin d'être manichéenne - Sereine - Organisée - A l'écoute - Introvertie

Sophie est un ange tombé du ciel. Elle a un grand sourire gentil qu'elle offre à toutes les personnes qu'elle croise et son regard est toujours bienveillant. On dit d'elle que c'est un rat de bibliothèque, l'une de ces choses timides qui préfèrent les rayons du Cabinet des livres à ceux du soleil. C'est faux ! Sophie ne fait peut-être pas beaucoup de sport et se mêle assez peu aux grands événements organisés par l'école mais elle reste présente, aussi bien dans le parc que dans l'établissement. Elle aime faire des promenades lentes au bord du Canal en arrachant des pétales de fleur et elle passe son temps à errer dans les couloirs où elle se fait fréquemment aborder par des élèves plus jeunes qu'elle. Parce que suivre des cours particuliers, ça ne peut jamais être mieux qu'avec Sophie, elle est une sorte de boussole pour les derniers arrivants. Patiente et douce, les potions n'ont jamais eu meilleur goût qu'avec elle. Elle est très pédagogue et ne juge jamais son prochain. Elle arriverait même à excuser Aimable Destombes pour son caractère de cochon. Attention cependant à ceux qui la croiraient naïve ; Sophie est une femme forte qui a un sens aigu de la justice. Qu'on essaie de la tromper et elle se vengera aussi courageusement qu'un homme. Ses réflexions la poussent à ne jamais vraiment exposer son avis mais Sophie est loin d'être passive. Elle prend juste son temps.

Aspirations:

- Se lier d'amitié avec trois élèves bien plus jeunes qu'elle.
- Avoir 10 dans trois matières médicales de son choix.
- Tout faire pour devenir médicomage.

Histoire et points clés du personnage: Ah, la France ! A la base, Conrad Wellington n'y a été muté que pour quatre ans mais a eu un véritable coup de foudre pour le pays et pour la ville de Toulouse. Malgré le bon vin et le soleil, c'est auprès des gens qu'il s'est senti français. Il y rencontre Alice, une petite chanteuse de jazz locale, qui écume les bars sorciers. Elle a les yeux tristes et semble à l'abandon. La faute à de mauvaises relations, lui dira-t-elle. Conrad prend le temps de la redresser ; il revient la voir, l'emmène danser, lui enlève les bouteilles des mains et l'invite à vivre chez lui. Ensemble, ils ont plusieurs enfants : Sophie, l'aînée, et quatre autres plus jeunes. Après avoir fait louer l'appartement, Conrad achète une ravissante maison bourgeoise dans le centre de la ville rose. Un bonne décision pour commencer une nouvelle vie !
Sophie n'a jamais eu le loisir de se mélanger aux autres. Il fallait être présente pour les plus jeunes, les aider, les instruire. Son père est assez absent ; il a la tête bondée de chiffres et cache son regard derrière de hauts journaux. Sa mère, elle, sort le soir pour gagner sa vie. Elle chante, de sa voix féline, et ne touche plus à la bouteille. Ses titubements à trois heures du matin sont dus à la fatigue, comme elle le répète si souvent. Le couple se dispute parfois et quand ça ne va pas, Conrad menace de retourner en Amérique. Il est toujours amoureux, aussi bien d'Alice que de la France, mais une forme de lassitude s'est installée dans leur relation.

Sophie avance la tête haute et développe une grande empathie envers l'humanité. Elle s'occupe beaucoup de ses cadets mais c'est Alice qui la peine. Elle aimerait la délester du poids qui affaisse ses épaules, la faire sourire et l'aider à se recoiffer. Elle sait que son père est las de ces histoires et qu'il ne l'aidera plus à se relever. Sophie est patiente et acharnée. Un peu naïvement, elle a foi en l'amour et passera des années à materner sa mère. Son départ à Beauxbâtons l'inquiète et elle charge ses frères de lui fournir un rapport détaillé chaque semaine des progrès de sa mère. Ça lui bouffe une bonne partie de sa vie étudiante et elle commence elle aussi à avoir le regard triste.
Lorsqu'elle a dix-neuf ans, tout semble s'améliorer. Sa mère va mieux et Sophie commence enfin à profiter. Elle est assez réservée mais Nicolas vient vers elle et l'invite à danser. Leur histoire passe les mois et les années. Tout le monde aime le jeune homme et son charisme mais Sophie refuse de vivre dans son ombre : elle donne beaucoup de son temps aux premières années, à ses études et aime penser qu'ils sont deux électrons libres aux intérêts différents.
Le retour de la Monarchie trouble le calme apparent de la situation. Conrad en a assez et les États-Unis lui manque. Là-bas, au moins, il n'y a pas de roi et d'instabilité politique. Très hautainement, il est convaincu que les français courent à leur perte et appelleront bientôt les américains à l'aide. Sophie ne veut pas partir, elle a encore tellement de choses à régler. La menace pèse sur ses épaules mais pour elle, le régime politique n'est qu'une excuse. Alice est retombée.


J. Nicolas Béranger

► Tout est fini entre nous


Sophie n'a jamais eu d'yeux que pour lui. Elle le voyait de loin et elle admirait son habileté à faire de longs discours. Il était fier comme un paon et n'hésitait pas à embellir ses histoires, pour le simple plaisir de conquérir son auditoire. A dix-neuf ans, elle a fini par se présenter à une soirée étudiante et il n'a pu se retenir de la dévorer du regard pendant plusieurs heures. Quelques semaines après, ils marchaient dans les jardins ensemble, main dans la main. Sophie n'est pas quelqu'un de très expansif et reste assez évasive sur leur relation. Nicolas, lui, n'a jamais cessé de vanter les qualités de sa belle et de clamer haut et fort son amour pour elle. Ça l’embarrasse toujours un peu donc elle sourit timidement et attend qu'ils soient seuls pour enfin l'embrasser passionnément.
Depuis l'annonce du rétablissement de la Monarchie, les discours de Nicolas ont changé. Ce qui était autrefois un exercice de style est devenu un appel à la révolution aux couleurs extrémistes. Il veut passer à l'acte, quitte à se battre. Sophie est bien plus mesurée et a peur. Elle a l'impression qu'il ne la voit plus et que seule la politique compte. Lui est persuadé que la cause est juste ; il fait ça pour la France, pour lui un peu, pour eux surtout. Il sait que si la Monarchie perdure, la famille Wellington s'envole pour les États-Unis. Depuis fin novembre, elle a décidé de mettre fin à leur relation, une nouvelle que Nicolas ne digère pas et qui le pousse à s'engager davantage. Il fait ça pour eux, qu'elle le voit ou non.









T. Inaya Quivonna

► L'étrange amie


Entre Hiemes, on ne peut que s'entendre. Bien qu'il s'agisse de la saison polaire, un état d'esprit chaleureux émane de la résidence. C'est un peu le credo de Sophie qui a toujours pensé que le mauvais caractère d'Inaya n'était en fait qu'une couverture. Si cette dernière peut jouer les fières et marcher en solitaire, Sophie aime la rattraper et échanger avec elle. La martiniquaise reste souvent sur la défensive mais qu'importe, la jolie blonde est là pour lui faire esquisser l'ébauche d'un sourire. La tâche n'est pas simple mais miss Wellington n'abandonne pas ; toutes les deux, elles deviendront de grandes amies. Elles le sont déjà, d'ailleurs, et même si Inaya refuse de le montrer, elle l'aime bien cette miss petite miss parfaite.









F. Aimable Destombes

► La squatteuse


Sophie aimerait devenir médicomage et a donc pensé, bien naïvement, qu'elle serait plus utile aux hospices, aux côtés d'Aimable Destombes. Quelle mauvaise idée ! Il ne lui aura fallu qu'une ou deux tentatives pour comprendre que l'infirmier est aussi fermé qu'un bocal de cornichons périmés. Elle a beau se montrer patiente et être discrète, rien n'y fait ; il ne veut pas la voir traîner dans ses pattes, aussi mignonne soit-elle. Il a même menacé de la dénoncer à la directrice et de lui interdire l'accès aux lits des malades ! « Injustice », vous avez dit ? Mais c'est que Sophie a plus d'un tour dans son sac. Si elle ne peut pas se tenir à ses côtés, elle observera en tant que patiente. Il suffit juste de boire des potions, un jeu d'enfant !









N. Mahaut Damourette

► La nouvelle petite protégée


En apercevant Mahaut pour la première fois, Sophie n'a pas été la dupe de son minois grognon. Elle a su reconnaître la nervosité, le malaise propre aux premières années complètement perdues dans le vaste château de Chantilly. C'est dans un couloir, peu avant un cours d'Arts des potions, qu'elles se sont véritablement rencontrées. Mahaut était assise à même le sol, entre ses parchemins épars, à terminer un exercice à la dernière minute, les sourcils froncés par l'agacement que lui causait sa propre ignorance. Sophie, après s'être approchée discrètement et avoir regardé par-dessus son épaule avec bienveillance, lui a gentiment soufflé l'ingrédient manquant à l'une des compositions que le professeur leur avait demandé de compléter. Mahaut a levé vers elle une moue de chaton qui n'a pas l'intention de se laisser apprivoiser, et c'est ainsi que tout a commencé. Elle ne sait pas trop comment interpréter la bonté si reposante, si fortifiante de Sophie. Entre ces murs, où l'excellence peut motiver les comportements rapaces, une telle gratuité est-elle réellement possible ? En attendant d'être tout à fait convaincue, Mahaut persiste à se renfrogner dès que Sophie lui propose généreusement son aide.










Un mot du Staff:



- L'avatar est totalement négociable. Il faut néanmoins garder à l'esprit qu'elle a 24 ans et qu'elle est réservée. La personnalité doit être blonde ou châtain et doit respirer l'humilité.
- Il est important de suivre les grandes lignes. Vous pouvez broder autour mais certains points de l'histoire ou du caractère doivent rester tels quels.
- Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter un membre du Staff Heart
Djinn Jinxed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (F) Clémence Poesy ou Imogen Poots - Sophie Wellington - 24 ans   Mer 13 Juil - 21:15

Je suis lààà Lick

Je préfère Emma à Clémence, j'espère que ça va, sinon je changerai Brille Ouh
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin  ¦  Joueur numéro 2 de polo ailé de la saison Aestas
R. Léonardo Grimaldi
Admin ¦ Joueur numéro 2 de polo ailé de la saison Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1594
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (F) Clémence Poesy ou Imogen Poots - Sophie Wellington - 24 ans   Mer 27 Juil - 13:58

PV joué



no, nothing else matters ♦ Never cared for what they do, never cared for what they know, but I know. I never opened myself this way, life is ours, we live it our way, all these words I don't just say, nothing else matters (c) P!A

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin  ¦ Autumnus
P. Soren Plumereau
Admin ¦ Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t1108-soren-je-m-ecrase-la-te
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 1322
Date d'inscription : 02/08/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: (F) Clémence Poesy ou Imogen Poots - Sophie Wellington - 24 ans   Dim 8 Jan - 18:06

PV libre


Oh petite allumette
C'est dangereux d'être coquette au point de n'en faire qu'à sa tête. On se frottera l'un contre l'être, à s'en faire cramer le squelette. Et à l'horloge de mon cœur, à minuit pile on prendra feu. Pas même besoin d'ouvrir les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
 

(F) Clémence Poesy ou Imogen Poots - Sophie Wellington - 24 ans

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Beau Monde :: Les Scénarios-