Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Temporalité
Nous sommes en avril 1971, c'est les vacances de printemps
Classe aisée clôturée pour les inventés
Merci de privilégier les autres strates sociales ou de vous orienter
vers la noblesse, les familles connues ou les scénarios des membres

Partagez | 
 

 Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
A. Prudence Champagne
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t982-prudence-champagne-just-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 15:03


Avril Prudence Champagne
feat. Daisy Ridley

Nom: Champagne, quoi de mieux que de porter le nom de ce qui vous fais vivre ? Mlle aime ce nom de famille, et si certains peuvent le trouver amusant, elle n’en reste pas moins fière.
Prénom de naissance: Avril.  Prudence soupçonne son père de lui avoir donner ce prénom là en l’honneur de sa défunte épouse. Même si la jeune femme le trouve quel que soit peu étrange, elle reste fière d’avoir ce prénom qui la lie à sa mère.
Prénom d'usage: Prudence, est mère de sûreté.
Généalogie: Fille unique de Bartholomé Champagne et Amélie Champagne née Abandon, Prudence est l’héritière directe de la fortune et de l’entreprise familiale. Depuis des générations, cette famille de sorcier au sang pur n’a fait que gagner en importance. Aujourd’hui, propriétaire d’une grande maison de champagne portant le même nom que la famille, prospère toujours plus. L’objectif maintenant, est de développer la compagnie à l’étranger. L’emblème de la famille est une bulle prise au piège dans un « C » joliment calligraphié surmonté d’une couronne. En revanche, si ce breuvage doré de qualité est apprécié des nobles, la famille n’est qu’une famille bourgeoise, certes plus riche que certaines famille anoblies, mais n’ayant toujours pas obtenue de lettre de noblesses, pour l’instant..
Nationalité: Française, enfin Champennoise.. mais Auboise serait tout de même plus précis.
Lieu et date de naissance: Née dans le Manoir Familiale, perdu dans la campagne Auboise  le 10 Août 1947.
Statut: Célibataire, fille à marier, dé préférence à un noble.
Nature du sang: Sang Pure, à défaut d’être noble.
Etudes: Filière des Arts et des Lettres, Option Relations Interpersonnelles et internationales, deuxième année de BRIO.
Baguette magique: Bois de Cyprès, 29.3 cm, griffe de Phénix et rigide. Prudence a passé toute une après-midi dans la boutique des Boisjoli avant de trouver sa baguette.

Allégories réflexives:

► Quelle est votre opinion sur la restauration de la Monarchie Sorcière ?
Si Prudence reste quelque peu sur la réserve concernant ce retour à la monarchie sorcière, elle ne peut s’empêcher d’y voir une opportunité pour elle et son futur. C’est peut-être un peu égoïste, mais qu’importe. Ses amis ne sont pas obligés d’être au courant, son père encore moins. Peut-être pourrait-elle essayer de rentrer à la cour, au service de sa majesté en tant que « Conseillère officielle en matière de Champagne. » Cela pourrait être bien. Il faudrait creuser davantage, évidemment, mais il faut un début à tout. Et puis le Champagne, elle connait! Elle est presque tombée dans un pressoir lorsqu’elle était petite..

► La Mise en Objet des Djinns a donné lieu à un virulent débat centré autour des notions d'esclavagisme, de liberté, de droit des créatures ou encore de la protection magique. Que pensez-vous à ce propos ?
C’est une bonne idée. De toute façon, les Djinns ne seront jamais satisfaits d’être au service des sorciers, alors qu’est-ce que cela peut bien changer à leur relation ? Et puis, Prudence ne trouve pas désagréable d’avoir son Djinn à porter de baguette magique. Même lui, trouve cela plutôt pratique. Evidemment cela ne l’empêche de se plaindre, mais ce n’est que pour le principe et l'envie de siffler de manière plus grave que d’habitude.  Et puis, Prudence à d’autre chose plus importante que la cause Djinnesque à défendre.

► Pouvez-vous envisager que le sang puisse un jour devenir plus important que le rang sur le sol français ?
Prudence a beau être une sang pure, elle n’a jamais été élevée dans la supériorité des sangs purs. Si son père pense que c’est important, elle a toujours entendu que le rang l’était beaucoup plus, autant dire qu’elle ne voit pas ce changement là opérer dans la société. Le rang sera toujours plus important que le sang. Mais si cela devait arriver, eh bien elle ne pourrait pas se plaindre. Et, peut-être que cela lui permettrait de décourager son père dans un mariage inutile avec un membre de la noblesse française ou étrangère. Son père lui a présenté un belge une fois.. Quelle idée..

Personnalité:

Fille unique et orpheline de sa mère, Prudence a été élevée par son père et principalement les domestique du manoir. La présence de tant de personnes d’horizons voire de nationalités différentes lui a fait développer ce goût de la découverte ainsi que sa curiosité, déjà bien présente depuis son plus jeune âge.  Plus indépendante que son père voudrait bien l’accepter, Prudence semble avoir déjà plein d’ambitions. Certaines rejoignent celles de son père, d’autres non. Mais, la jeune femme sait cependant à qui elle doit d’être là où elle en est. Loyal envers sa famille, elle ne pourrait pas supporter de les décevoir. Elle ne souhaite décevoir personne. S’il y a bien une chose qu’elle déteste, c’est bien cela. Alors, pour ne pas que cela arrive, il faut travailler et se battre pour avoir ce qu’elle souhaite. Puisqu’elle refuse de se marier comme son père le souhaite, elle se doit de trouver une autre solution. Pleine d’imaginations, sa nourrice lui a toujours dit qu’elle s’en sortirait, le tout, c’est de se donner les moyens. D’un naturel calme, héritée de sa mère, Prudence ne recherchera jamais le conflit, c’est même plutôt quelque chose qu’elle fuie. Mais cela ne l’empêchera pas de défendre ces idées lorsqu’elle est certaine que celles-ci sont justes et fondées.

Etant élevée au milieu du manoir familial dans lequel une aile est réservée aux activités commerciales de la famille, la jeune femme est tombée très tôt dans le chaudron magique et possède comme son père la fibre commerciale. Plus qu’un don, une passion, la demoiselle adore ça. Gérer, gouter, créer, vendre aux français ou exporter aux pays voisins, elle à beaucoup d’idées sur ce qui pourrait aider à améliorer l’entreprise familiale. Mais, son père ne semble pas voir d’un bon œil l’ambition de sa fille. Il a depuis, sa plus tendre enfance, eut le réflexe de lui dire de se taire. Prudence peut donc paraître froide en apparence. En société, c’est la même chose. Elle n’aura rien de la jeune femme curieuse qu’elle peut être lorsqu’elle se retrouve toute seule. Prudente, la demoiselle n’est pas du genre à accorder facilement sa confiance. Loin d’être une fêtarde prononcée, cela ne l’empêche pourtant pas d’aimer s’amuser, comme les jeunes de son âge. Tant que son père n’est pas au courant. Le grand but de Prudence, dans la vie, est de trouver un moyen de faire comprendre à son père de quoi elle est capable en utilisant ces propres moyens. Mais cela reste relativement compliqué, le chef de famille souhaitant diriger la vie de sa fille de A à Z…

Avec ses amis, Prudence est naturelle et plutôt sûre d’elle. Elle cesse assez rapidement d’être la fille de son père et n’est donc pas la dernière à s’amuser. Évidement, elle garde en tête qu’elle a une réputation et celle de toute sa famille à tenir. Elle n’est pas une débauchée, loin de là. Hormis du champagne, elle ne boit d’ailleurs pas d’alcool, ou très peu, pour gouter. Elle a déjà vu les ravages de l’alcool sur les hommes et ne souhaite pas connaître elle-même l’expérience.

Avec ses ennemis.. Eh bien la jeune femme essaie de ne pas avoir trop d’ennemie. Elle ne juge pas la personne sans avoir essayé au préalable de la connaître. Et si jamais il lui vient de ne pas aimer quelqu’un, il ne faut en aucune façon lui montrer, ce serait lui accorder trop d’importance. Et puis, il n’est jamais très bien de se brouiller avec quelqu’un parce que l’on n’aime pas la façon dont il parle ou sa façon de marcher. De toute façon, les rares femmes de son entourage lui ont appris quelque chose d’important et qui pourra toujours servir : « Garde tes amis près de toi, et tes ennemis davantage. » C’est facile de garder cette phrase en tête, mais pas forcément aisé de l’appliquer. Prudence y arrive plutôt bien, cela dit. Son esprit ouvert et curieux doit y être pour quelque chose.

Enfin, avec les gens qu’elle ne connait pas, Prudence reste une jeune femme distinguée et bien élevée.  Certains diront qu’elle porte bien son prénom, d’autres que ce n’est qu’un moyen de paraître plus sage, de cacher son jeu , même si ce n'est pas dans son tempérament.

Genie in a bottle: Tsukuyomi

Dieu de la lune dans la mythologie japonaise, Tsukuyomi, plus couramment appelé Tsuku par Prudence, ne parle que très peu, voire pas du tout. Lorsqu’il se décide à parler, il parle en Japonais. Loin de décourager la jeune française, cela l’a plongé dans un tout autre univers. Le Japon, cela semble si loin que Prudence ne pouvait que trouver intéressant et passionnant ce Djinn venu d’un autre monde et d’un autre pays. Pas violent pour un sou, le Tsuku se contente d’observer et de conseiller sa maîtresse en poussant des petits sifflements qui s’accompagnent d’une lumière rouge sur le centre de sa tête de robot, tout droit sortie de l’imagination de son précédent sorcier. Prudence n’a toujours pas réussi à trouver l’homme en question. Elle sait déjà qu’il est Japonais et qu’il semble avoir une sacrée imagination, mais la créature magique ne souhaite pas lui en dire davantage.  Son enveloppe métallique, ses grands bras étonnamment souples et sa tête en forme de heaume lui donne l’air d’un chevalier moderne. Prudence aime bien l’avoir avec elle, comme un garde du corps presque invisible. Presque puisque la taille imposante du Djinn et son allure lente ne le rend pas tellement invisible. Discret, peut-être, mais un petit sifflement lui permet de se rappeler au bon souvenir des hommes.

La relation entre Prudence et Tsuku est sereine. Si la sorcière ne fait pas tout à fait confiance à son Djinn, parce qu’il reste une créature bridée par la société magique et qu’elle-même fait partie de cette société, elle apprécie sa compagnie calme et relaxante. Ses sifflements auparavant agaçant sont devenu son quotidien et elle s’aperçoit bien vite, lorsque Tsuku est dans son amulette correspondant à une pièce de monnaie Japonaise de 1 Yen que son père lui a ramené d'un voyage d'affaire, qu’ils lui manquent. En plus de cela, la jeune femme s’est pris d’une importante curiosité pour le japonais et la culture associée à cette langue orientale. Tsuku prend alors la casquette de professeur et fait un effort verbal pour aider son élève à apprendre cette langue difficile mais sacrément jolie.

Pourtant, leur première rencontre ne s’est pas réellement bien passée. Il fallait dire aussi que, malgré les conseils que lui avaient donné ses proches, Prudence avait été quelque peu surprise et effrayé par ce Djinn alors sous la forme d’un petit démon, avec des cornes et des yeux noirs. Peut-être était-ce d’ailleurs ses yeux qui avait légèrement paniqué la jeune bourgeoise. Elle était passé à rien quelques centimètres de la sortie du cercle qu’elle avait tracé avant de prononcer les fameux mots latin finnissant d’une voix confiante, mais pas trop.. « Redis. Tsukuyomi. » Et le voilà. Qui apparaît dans un nuage de fumée noire. Autant dire que cela impressionne ! Mais, avant que la sorcière ne sorte du cercle d’invocation, le Djinn a changé de forme, expliquant d’une voix neutre que tous ses trucs de démons, cela manquait cruellement de distinction. Monsieur vient de la haute, vous comprenez ? Dieu de la lune. Il lui arrive parfois, lors des partis d’échec qu’il partage avec Prudence, de parler et de se rappeler, nostalgique, son passé divin. Et puis, il met échec et mat à la sorcière et se remet à siffler. Avec le temps, la champenoise a remarqué que les sifflements du Djinn n’était pas toujours les même. Il y avait les sifflements lorsqu’il ressentait des sentiments plutôt négatifs, assez grave et court, les sifflements plus aigüe et musicales correspondant aux sentiments positifs. Mais, ces changements étaient rares. En effet, la plupart du temps,  le djinn reste neutre, comme si son esprit n’était que partiellement là et que le corps qu’il prenait n’était qu’une coquille vide. Pas toujours de bonne compagnie, donc.


Pseudo: M.  Age: 19 ans Où avez-vu connu DJ? La clique Mdr Autres comptes? Alexouis Mdr Une remarque ? Heart Un mot pour la fin ? Lune, qui là-haut s'allume pour éclairer ma plume, vois, comme un homme peut souffrir d'amour.. ♫  Cry  

Djinn Jinxed


Dernière édition par A. Prudence Champagne le Jeu 23 Juin - 13:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
A. Prudence Champagne
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t982-prudence-champagne-just-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 15:04


pas de sacrifices, pas de victoire
Witwicky

Octobre 1957 – Bureau de Bartholomé Champagne
L’animation et l’agitation qui avaient régné pendant toute la durée des vendanges n’étaient plus là depuis quelques semaines. Même si Prudence était habituée, elle trouvait toujours cela étrange. Elle appréciait beaucoup lorsque tous les ouvriers étaient là. Certains ne venaient qu’une année, mais d’autres revenaient faire les vendanges tous les ans. Une certaine complicité s’était créée entre la fille du propriétaire et ses gens venus des quatre coins de la France, voire de l’Europe. Mais, son père faisait toujours attention. Les vendangeurs n’étaient pas tout le temps réputé pour être honnête. Il en avait vu des choses. Une fois, l’un d’eux lui avait volé un chien de chasse. Le meilleur. Autant dire qu’il n’avait jamais osé remettre les pierres sur les terres du Bourgeois. Il était connu de tous que, lorsque quelque chose n’était pas en place, Bartholomé Champagne pouvait devenir un vrai diable. Il n’en restait pas moins juste dans ses décisions. Mais il savait faire preuve de fermeté. Il était l’ainé de sa fratrie, après tout. Il devait montrer l’exemple. Il avait par conséquent appris bien tôt à gérer tout un domaine. Et, il n’y avait pas à dire : il était doué. Si pendant une période, le vignoble et l’entreprise familiale semblaient commencé à s’essouffler, la reprise de la gérance du domaine par le père de Prudence avait redonné une étincelle de vie à l’endroit. Et depuis le temps, cette étincelle s’était enflammée et avait fait monter le champagne de la famille Champagne très haut.

A dix ans, Prudence ne comprenait pas encore toutes les subtilités du commerce de la boisson aux bulles dorées. En revanche, elle savait une chose : elle ne voulait pas devenir princesse et être secourue par un prince prétendu charmant, non, elle voulait aider son père. Le soutenir dans l’entretien et l’organisation du domaine familiale, elle voulait faire comme lui : devenir la maitresse de maison, diriger le vignoble, le personnel et tout ce qui s’y rattachait. Oui, et c’était d’ailleurs pour ça qu’elle se rendait dans le bureau de son père. Non pas parce que ce dernier n’était pas venu lui dire bonne nuit comme il avait l’habitude de le faire depuis dix ans maintenant, mais surtout pour voir ce qui le retenait en bas. S’il n’était pas encore monté, c’était que cela devait être important. Et Prudence aimait bien les choses importantes, c’était souvent compliqué, mais aussi intéressant ! Aussi, après que sa nourrice l’ait bordée, la demoiselle était sortie de son lit, avait enfilé un vieux pull posé là, sur une chaise ou cas où elle aurait froid et, silencieusement, était sortie de sa chambre. Ses pieds nus sur le parquet, elle descendit les escaliers et trottina jusqu’au bureau de son père, en se cachant derrière une armure posée là lorsque la cuisinière, toujours pas couché, passa non loin d’elle. Lorsqu’elle fût seule, elle reprit sa petite course.

La porte du bureau de son père était ouverte. Elle s’approcha doucement, ne voulant pas interrompre le vigneron et l’autre personne présente. Et puis, elle savait qu’elle n’avait pas réellement le droit d’être là. Elle était supposée dormir. Mais c’était plus fort qu’elle. Et puis, c’était aussi de la faute de son père. Après tout, il n’était pas venu comme il aurait dû. Que pouvait-elle bien faire d’autre ? Et puis, de toute façon, elle n’était pas fatiguée. Alors le problème était réglé. Et puis, même si son père était dur avec elle, elle arrivait encore à l’amadouer avec cette moue si mignonne qu’elle s’était entraînée à faire. Elle ne craignait donc rien. Ou pas grand-chose. Tant qu’elle restait discrète, c’était bon. Elle se posta près de la porte. Son père était assis sur un fauteuil, un verre à la main. Elle ne le voyait que de dos, mais était certaine que c’était lui. En face de lui, se trouvait un homme inconnu qui parlait français avec un accent très prononcé. Prudence fût pendant un instant, fascinée par la moustache de l’homme impeccablement bien taillée.

« C’est un anglais. »

« Chuuuuuuuuut. »

La demoiselle ne sursauta même pas. Elle connaissait cette voix depuis toujours. Et ce n’était pas la première fois que son cousin venait la rejoindre pendant ses escapades nocturnes. C’était peut-être d’ailleurs lui qui l’avait entraîné là-dedans. D’un an son aîné, Aloysius était plus son frère que son cousin. Les deux jeunes gens ont grandi ensemble et ont plus été élevé en tant que frère et sœur qu’autre chose. Bartholomé avait pris le jeune Aloysius sous son aile lorsque son frère est mort pendant la seconde guerre mondiale, un moyen de garder les héritiers de la maison sous son aile et d’aider sa belle-sœur à faire son deuil. D’une pierre deux coups, comme on dit.

« Ils parlent affaires, tu crois ? »

La curiosité repris rapidement le dessus. Il en passait des gens dans le bureau de son père, des clients sympathiques, des moins sympathiques, français ou pas. Un vrai moulin. Mais c’était la première qu’un anglais restait si tard.

« Oui. Je crois que ça a rapport avec la famille royale du Royaume-Uni. Mais je t’avoue que je ne suis pas là depuis très longtemps. En tout cas, ça à l’air très important. »


Des yeux émerveillés, un sourire jusqu’aux oreilles, Prudence s’approcha de la porte et observa les deux hommes, discrètement. Lorsque ce qui devait arriver arriva.

« I think that someone is watching us. »

« Oh. »

Le regard saphir de la bourgeoise croisa alors celui de son père qui venait de se retourner. Elle lui fit un sourire timide alors que Bartholomé s’excusa poliment auprès de son client. Il se leva et sortit de son bureau, tout en prenant bien soin de fermer la porte derrière lui. Les affaires familiales ne concernaient en rien un client de passage. Le visage fermé, comme à son habitude, il observa sa fille et son neveu d’un regard réprobateur. Les deux enfants se contentaient de regarder leurs pieds. Il n’avait rien à ajouter. Tous deux bien élevés, ils savaient qu’ils n’avaient de plus à dire. Ils s’étaient fait prendre, ils avaient perdu et voilà tout. Peut-être que le maître de maison allait les punir, peut-être pas.

« Des explications ? »

Peut-être était-il dans un bon soir, il ne s’embarrassait que rarement des explications lorsqu’une bêtise avait été commise. Il se contentait de sanction, et voilà tout. C’était tellement soudain que Prudence et Aloysius se regardèrent un instant. La demoiselle prit alors les devants, c’était son père, après tout.

« C’est très simple Père. Je voulais simplement vous dire bonsoir. De cette manière, il ne vous aurait pas été nécessaire de monter. »

Ce n’était pas tout à fait faux, mais ce n’était pas tout à fait vrai non plus. Mais au vu de l’effort verbale que Prudence venait de faire, il n’allait pas lui en vouloir. Et puis, l’explication de la demoiselle restait mignonne. Et ses petits yeux bleus qui brilles. Aah. Elle ressemblait trop à sa mère ! Bartholomé, pour éviter de se retrouver trop gaga de sa petite fille se tourna vers son neveu.

« Marcher aide à dormir. Et je suis tombé par un heureux hasard sur Prudence et nous voilà. »

L’explication tenait un peu moins la route, mais cette petite tête d’ange au boucle blonde devait tenir cela de son père. Le frère de Bartholomé n’avait en effet jamais su mentir correctement.. Un léger sourire aux lèvres, signe d’un entretien sur la bonne voie, le patriarche essaya tout de même de ne pas trop être attendrir par ces deux petits chenapans aux allures d’anges.

« Très bien.. Pensez vous réussir à aller vous coucher comme des grands, sans l’aide de Suzi ? Je suis pas certain qu’elle apprécie de devoir se relever.. »

L’agument Suzi. L’un des meilleurs mis au point au sein de la maisonné. Les deux enfants adoraient leur nourrice. Elle était si gentille. Il était toujours déplaisant de la décevoir. Aloysius salua alors son oncle, Prudence embrassa son père sur la joue. Et les deux enfants partir, silencieux et relativement calme pour des enfants qui étaient passé à deux doigts d’une punition, se coucher.. Quant à Bartholomé, il retourna dans son bureau, pour finir de discuter avec son client, devenu avec le temps, son ami.


Décembre 1965 – Manoir des Champagnes

Toc ! Toc ! Toc !

C’était l’heure.. Déjà ! Habillée et pomponnée, Prudence était prête. Elle s’y était mis suffisamment en avance pour être à l’heure : être en retard à une soirée de Noël dans sa propre maison n’était pas vraiment un bon moyen de commencer sa vie de jeune femme présentable. Elle avait bien évidemment eu recours à l’aide de Suzi qui l’avait aidé à passer sa robe et l’avait maquillée d’une manière simple mais distinguée et élégante. Tout était parfait. Elle se dirigea alors vers la porte de sa chambre et l’ouvrit. Son cousin était là, très bien habillé, lui aussi.

« Tu es prête à affronter Tante Nicole ? »

Il avait accompagné sa question d’une petite imitation ridicule de cette fameuse tante. Il fallait dire aussi, que cette dame-là était un sacré numéro. Elle ne faisait pas partie de la famille proche des deux cousins, mais venait rendre visite chaque année à Noël. Et il fallait dire qu’elle était particulièrement ronchonne. Le père de Prudence avait dit à sa fille qu’elle ne devait absolument pas prendre exemple sur la vieille femme. Il était vrai qu’elle n’était pas vraiment fréquentable. Mais cela animait aussi le repas. Tante Nicole était la seule capable de dire à Bartholomé Champagne de se taire deux minutes pour que d’autres puissent discuter. S’en suivait alors une grande discussion sur ce qui était bien vu de faire ou de ne pas faire en société et cela pouvait durer des heures si quelqu’un n’y mettait pas un terme. Prudence avait été la plus rapide, l’an passé à faire cesser les enfantillages de personnes pourtant supposé être matures et bien élevées. Tante Nicole lui avait alors lancé un regard particulièrement noir et lui avait fait pleins de remarques déplaisantes tout le reste de la soirée.

« Ne vous moquez pas de votre Tante. Espérez être aussi bien conservés qu’elle lorsque vous aurez son âge.. Allez ! Filez, vous allez être en retard.. »

Ah. La Sage Suzi, toujours le bon mot, les bonnes paroles pour remettre tout le monde sur le droit chemin. Les deux jeunes gens saluèrent alors leur nourrice et se dirigèrent vers la sale grande salle à manger du Manoir tout en discutant de la pluie, du beau temps et de ce qui les intéressaient tous les deux : les nouvelles commerciales et le domaine familial. Tout cela les amena rapidement au lieu de la fête. Bartholomé Champagne était déjà là, en train de discuter avec Sir Nicholas McCalaghan.  Oui, l’homme à l’accent étranger que Prudence et Aloysius avaient surpris en grande conversation avec leur père et oncle quelques années plus tôt n’était en réalité pas Anglais, mais Ecossais. Et ce n’était pas la même chose. Les deux jeunes gens se hâtèrent de rejoindre leurs aînés. Sir Nicholas était devenu un habitué du manoir. Le sorcier était tombé amoureux de la France et, comme il aimait bien le dire, du champagne et de la famille Champagne. Quel délice de l’avoir encore cette année. D’autant plus qu’il avait dû voyagé : il allait donc avoir de quoi raconter de merveilleuse histoire pendant le repas.

« Ah ! Vous arrivez à point nommé mes enfants ! »

En effet, quelques minutes après l’arrivé de Prudence et son cousin dans le salon, la sonnette de la porte d’entrée retentit. S’en suivit alors de l’arrivée de Tante Nicole, guidée par le Majordome du manoir. Mais, derrière la vieille femme ronchonne se tenait deux jeunes personnes encore inconnus. Prudence jeta un regard à son père, qui ne put s’empêcher de lui lancer un petit sourire. La bourgeoise savait pertinemment ce qu’on son père avait derrière la tête. Ce n’était un secret pour personne. Il recherchait le meilleur parti possible pour sa fille mais aussi un bon parti pour son neveu. Mais les deux sorciers n’auraient jamais pensé que cela allait les suivre jusqu’à la merveilleuse fête de Noël.

L’apéritif passé, Bartholomé plaça les convives selon le plan de table qu’il avait soigneusement réalisé. La jeune sorcière se retrouvait en face de son cousin et à côté de cet inconnu venu avec Tante Nicole et qui s’appelait Thomas. Un repas qui s’annonçait d’ors et déjà riche en émotion. Tout allait parfaitement bien jusqu’à ce que le sujet dérive sur la place des femmes. Prudence fronça les sourcils lorsque son voisin de table lui affirma. « Une femme doit être jolie. Et écouter ce qu’on lui dit. » La bourgeoise jeta un regard insistant à son père. Ne pouvait-il pas répliquer ? Faire quelque chose ? Il était visiblement trop occupé à se disputer élégamment avec Tante Nicole, pour changer. Alors, Prudence pris le parti de répondre. Peut-être était-ce l’approche de la pleine lune qui l’empêchait de garder le contrôle.

« Pensez-vous vraiment cela, Mr Thomas ? »

« Mr Thomas a surement mangé trop de foie gras en entrée pour penser clairement. Il faut dire que le foie gras de Mlle Pauline est tout simplement succulent, n’est-il pas ? »

Mr Thomas n’eut pas le temps de répondre à Prudence, son cousin venait de désamorcer joliment le début du conflit. Aloysius savait qu’en fin de mois, Prudence était plus tendue, et ce n’était pas une bonne chose de lancer un conflit avec un jeune bourgeois. Le sorcier était certain que sa cousine allait le remercier pour ça. La fin du repas se déroula sans accroches. Prudence avait partiellement ignoré son voisin qui avait trouvé quelqu’un d’autre de plus intéressant avec qui discuter, et la sorcière ne s’en portait pas plus mal.

Après avoir raccompagné les convives, la famille Champagne regagna la maison pour s’installer près du feu. Sauf Prudence et Aloysius qui restèrent un instant dehors à observer la neige tomber. Le soleil n’était pas encore coucher, mais il n’allait pas tarder.

 « Merci, Aloysius. »

« C’est un plaisir. Ce garçon était particulièrement stupide. Il ne méritait pas d’argumenter avec toi. »

La jeune femme laissa échapper un petit rire. En effet, stupide. Mais, elle pensait à la réaction de son père. Enfin, à la non réaction de son père. Certes il était occupé à discuter ailleurs, mais il avait dû entendre les paroles de Thomas. Tout le monde les avait entendus. Et pourtant, il n’avait rien dit. Avait-il vraiment envisagé de marier sa fille à un être comme ça ? Elle connaissait l’envie de son père de devenir noble. De faire entrer cette famille dans le monde des nobles. Et, elle voulait la même chose, elle aussi. Elle avait déjà accepté que son père lui trouve un bon parti. Elle était prête. Elle savait que cela était inévitable. Et puis, elle ne voyait d’ailleurs pas comment cela pouvait être évité étant donné qu’elle en entendait parler depuis qu’elle était en âge de comprendre un tant soit peu ce que cela signifiait. Mais, la rencontre de ce Thomas la faisait douter.. Peut-être existait-il une autre façon de faire monter sa famille dans la société ? Il devait forcément en avoir un.

Juillet 1967 – Parc du Manoir des Champagnes

« Il doit bien y avoir une autre solution. »
Prudence se tenait devant son père, le visage fermé. Bartholomé était venu interrompre une partie d’échec entre la sorcière et son Djinn alors qu’elle était, pour une fois, en train de gagner. Mais ce n’était pas pour cela qu’elle n’était pas d’accord. Non, il y avait plus important dans sa vie qu’une partie d’échec. Surtout lorsqu’elle avait l’impression de n’être devenu qu’un pion. Son père était revenu lui dire qu’elle devait se trouver un mari. Qu’elle devait faire un effort. Qu’il y avait bien un noble à BeauxBâtons qui seraient assez intelligent pour l’épouser. Lui-même avait tenter de faire jouer ses relations, mais cela s’était avéré une perte de temps. Selon Bartholomé, sa fille ne faisait pas assez d’efforts. Mais, qu’en savait-il, lui ? Etait-il à l’école avec elle ? Passait-il ses journées à la surveiller ? Non. Que pouvait-il donc affirmer ? Rien du tout.

« Depuis quand remets-tu en question mes décisions, Prudence ? Tu étais pourtant d’accord. »

Oh, elle l’était toujours, seulement quelque chose avait changé, depuis le repas de Noël d’il y a deux ans. Et puis, son père semble devenir impatient, avec l’âge et aigris. Sans parler de ronchon. N’était-il pas en train de devenir comme Tante Nicole ? Quelle horreur. Ce corbeau avait changé son père. A force de parler avec lui, elle l’avait rendu comme lui.

« Je suis déçu de ton attitude, Prudence, très déçu.. Je pensais que tu avais grandi. Je m’étais peut-être trompé. »

Silencieuse, la jeune femme avait l’impression de se prendre une claque en entendant les paroles de son père. La jeune femme trouvait les reproches de son père particulièrement injuste. N’essayait-elle pas de faire tout ce qu’elle pouvait pour l’aider ? L’aider à gérer le domaine, l’aider à l’améliorer, à améliorer la publicité qui en était fait pour le rendre encore plus extraordinaire qu’il était possible ! Elle voudrait tellement l’aider davantage. Le décharger de toutes ses responsabilités qu’il refuse de déléguer. Mais il ne fait que la repousser, sans arrêt. Comme si elle n’était rien. Comme si elle devait se contenter d’être jolie et de faire ce qu’on lui dit. Est-ce que son père avait toujours été comme ça ? Ou l’était-il devenu avec l’âge ? Suzi essayait de rassurer la jeune bourgeoise. Elle lui disait que son père ne faisait que cela pour son bonheur, parce qu’il l’aimait. Mais Prudence en doutait parfois. En quelques années, son père avait changé. Peut-être était la faute de Tante Nicole, ou peut-être s’était-il simplement rappeler d’une promessse qu’il avait fait à son propre père ? Une promesse que chaque personne de la famille Champagne semblait faire : mettre tout de côté pour espérer un jour faire entrer cette merveilleuse famille dans le cercle des nobles. Comme il était écrit sur le pourtour de la cheminée : Pas de sacrifices, pas de Victoire.

Juillet 1970 – Campagne Auboise – Battue de Chasse

Ce n’était pas la saison de la chasse. Et pourtant. Les habitants avaient organisé une partie de chasse. Il y avait en effet cette bête qui s’attaquait aux troupeaux et personne n’avait encore jamais réussit à l’attraper. Bartholomée et sa maisonnée avait été invité à participer. On ne néglige jamais un fusil et des chevaux supplémentaires pour une battue si importante. Prudence y participait aussi et elle restait perplexe à l’idée de cette chasse. Devait-elle s’amuser, ou être effrayé ? Après tout, elle était certaine que les chasseurs n’allaient pas trouver cette bête, ce loup qui dévorait leur troupeau. Puisque ce loup était en ce moment même à cheval, en train d’écouter les directives de Bartholomé, qui dirigeait la battu. Et puis, elle s’inquiétait. Est-ce que le mois suivant, lors de la prochaine pleine lune, quelqu’un allait-il l’attendre ? Un habitant devait bien avoir remarqué que ces attaques ne se produisait qu’à une certaine période. Oui, Prudence ne savait pas trop quoi penser. D’autant plus qu’elle ne se souvenait pas avoir tuer tout un troupeau de vache. L’agriculteur devait certainement exagérer un peu, pour rendre son cas plus misérable qu’il ne l’était déjà.

 « Je suis contente que vous soyez venue, ma chère tante. »

Prudence avait fait avancer son cheval près de celui de sa Tante. Cette dernière n’était pas réputée pour être une grande fane de la chasse. Et pourtant, elle était là, prêt à suivre la battue. Un léger sourire étira les lèvres de la sorcière aux cheveux blonds. Le même blond qu’Aloysius. Il n’y avait pas de doute, il était bien le fils de sa mère.

« Un peu d’air ne fais jamais de mal. Et puis, je me réjouis d’avance à l’idée que cette battue ne mène à rien. »

La sorcière d’une quarantaine d’année fit un clin d’œil à sa nièce puis les deux femmes se mirent en route à la suite des chasseurs. Prudence n’était pas forcément une mordue d’équitation, mais cette discipline avait tout de même ces avantages. Elle avait l’impression de ne plus être arrêtable. Elle avait l’impression de pouvoir aller plus loin, presque au bout du monde. C’était une sensation agréable. Et en plus de cela, il faisait particulièrement beau. Le soleil brillait et pas un nuage à l’horizon. Une journée parfaite pour prendre l’air et se réjouir, comme le disait sa tante, d’une chasse vouée à l’échec. Mais, au bout d’une heure sans rien, les chiens se mirent à aboyer. Effrayant légèrement les chevaux restés à l’arrière. Prudence jeta un regard à sa tante. Si les chiens venaient d’aboyer et de détaler, suivit des chasseurs, cela ne voulait-il pas dire qu’ils avaient sentis quelque chose d’intéressant ? Evidemment, cela pouvait toujours être du gibier, mais les habitants n’étaient pas idiots, il savait faire la différence entre un prédateur et une proie. D’un commun accord, les deux femmes restèrent en haut de la colline, en attendant le retour des chasseurs. Elles n’avaient jamais pensé que la chasse allait durer si longtemps ni qu’elle se rendrait si loin dans les bois qui se trouvait aux alentours.

 « Les chiens doivent certainement suivre la piste d’un cerf ou d’un sanglier. »

Mais Prudence ne se croyait pas elle-même. Ils auraient dû abandonner depuis longtemps plutôt que de passer tout ce temps derrière un animal sans intérêt pour la battue d’aujourd’hui. Passant ses rennes dans une main, elle mit sa main libre dans sa poche et serra la pièce de 1 Yen qui s’y trouvait. Elle espérait avoir raison. Mais s’était sans compter son instinct, à l’intérieur d’elle-même qui la faisait douter. Et puis, elle aperçut au loin son père, le visage fermé, l’homme lança sa monture au galop pour aller s’arrêter près de sa fille et de sa belle-sœur.

« Vous devriez rentrer. »

Au même moment, des cris de joie retentir dans la campagne auboise. La compagnie de chasseur avançait et, même s’ils étaient loin, Prudence put voir le cadavre d’un animal. Un loup ! Elle regardait son père, puis sa tante. Et, après un dernier regard au cadavre de la pauvre créature, elle lança sa monture au grand galop, plus que jamais pressée de retrouver sa chambre.

« Qu’est-ce que tu as fait, Bartholomé ? »

L’homme aux cheveux poivre et sels, une barbe bien taillé, soupira. Il avait fait ce qu’il avait à faire. Il avait donné aux habitants des alentours ce qu’ils voulaient. Un responsable. Il n’avait pas eu le choix. Il n’avait fait que protéger sa fille. La vie de sa fille était bien plus importante que celle d’un loup vieillissant vivant jusqu’à présent dans un Zoo. Non, Bartholomé Champagne ne regrettait pas et il était certain, au fond de lui, que sa fille allait comprendre.

« Il fallait que cela arrive un jour. Il faut que je la protège. Je n’avais pas le choix. »

Il trouvait d’ailleurs avoir assez attendus. Il aurait dû agir avant, pour éviter que cela se répète. Pour éviter Prudence suive l’affreuse fin de sa mère. Bartholomé n’avait pas réussi à protéger sa femme, mais il allait protéger sa fille.


Djinn Jinxed


Dernière édition par A. Prudence Champagne le Dim 26 Juin - 10:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Autumnus
A. Faustine de Villeneuve
Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t564-faustine-girls-like-girl
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 2098
Date d'inscription : 23/01/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 15:18

Omg omg omg, Bôbô m'en avait parlé et j'avais tellement hâte de la voir, cette Prudence ! Han
On dirait une Juliette version sympa de ce que j'ai pu lire Mdr (D'ailleurs j'ai déjà une idée de lien tellement elles ont de points communs malgré tout Sem)  Oh la la j'ai trop hâte de la voir jouée cette petite ! :apo: (pis Daisy est tellement belle Chou)

Re-re-bienvenue sur le forum mon choupi ! Hug
Et courage pour le djinn et l'histoire, je suis à l'affût ! YeahLove



Stuck but I have got to begin to resist, caught up with the fact that life will be dark. But can we handle being kids ? I'll do this my way, don't matter if I break. I gotta be on my own, lost in this feeling. Don't never need a reason, I gotta be on my own....

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
A. Logan Murdoc
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t925-a-logan-murdoc-uc#33441
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 575
Date d'inscription : 28/05/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 15:54

Welcome again Heart
My godness @___________________@ ce début de fiche vend du rêve en paquet de 10 !
Logan se grouille pour proposer un lien (oui, déjà xD) et veut bien être un parfait ennemi pour la demoiselle, parce que je doute que le courant passe entre eux deux Sem :wha:

Brefouille.
Bon courage pour ton histoire !! Hug


just shut up and dance
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maîtresse des Autumnus et Professeur de Charmes et Enchantements
R. Colette Belgarde
Maîtresse des Autumnus et Professeur de Charmes et Enchantements
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t98-colette-celles-qui-ont-l-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 739
Date d'inscription : 11/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 16:25

Prudence Gnoe Gnoe
Re-re-bienvenue parmi nous :wha: :apo:

Faut que je t'avoue un truc : tous tes choix me parlent Dead Genre Champagne c'est trop classe comme nom de famille, Prudence (c'est PRUE DANS CHARMED Gnoe *se calme Patpat *) et Avril (bah c'est Avril Lavigne, ça rappelle le Champagne, le raisin, le bon vin Sem et c'est trop beau comme prénom Gnoe ). Ah oui, et enfin Daisy, j'ai presque failli l'envisager pour Tessa Mdr mais c'est un super choix Gnoe

Bref, je déballe ma vie mais je suis trop contente de te voir tenter un TC Potté Courge pour ta fiche et n'hésite pas à nous mpotter si tu as des questions Hug

(ah oui, et puis, et puis... Dead LUUUUUNE QUI LA HAUT S'ALLUUUME SUUR LE TOIT DE PARIIIIS *décède devant Notre-Dame de Paris, Bruno Pelletier, et.... Rip *)

ce début de fiche me parle beaucoup trop, je suis affligeante Curly

Spoiler:
 


We're in heaven
Baby, you're all that I want, when you're lying here in my arms, I'm finding it hard to believe we're in heaven. And love is all that I need and I found it there in your heart. It isn't too hard to see we're in heaven.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 17:01

Tu fais du champagne? Charlotte veut Robert Des bulles!!! Même si Prudence est bien plus pragmatique à vu de nez que la boisson commercialisée.

Courage choup' pour la fiche Hug J'ai hâte de voir tout ça Heart Heart

Le choix du FC hein. Daisy c'est Daisy c'est Daisy quoi :v. Je peux pas être plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Fons
J. Cirilla Baudelaire
Admin ¦ Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t886-cirilla-il-en-faut-peu-p
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 893
Date d'inscription : 10/05/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 18:03

Omg je ne connaissais pas la tête de Daisy Ridley (je savais juste qu'elle joue dans le nouveau Star Wars Rip) et elle est magnifique Brille
Et puis hormis ce choix de visage absolument fabuleux, et bien j'ai dévoré le début de ta fiche (grâce à toi, mon trajet de RER est passé beaucoup plus vite Mdr) et omg omg j'aime tellement ! l'idée du champagne est excellente ! et son caractère Chou ET PUIS CE DJINN QUI VIENT D'UN CHATEAU DANS LE CIEEEEL (bon on n'en sait pas plus pour l'instant mais rien que ce choix Brille) je veux déjà un lien avec Ciri !! (qui a quelques points communs, notamment le fait qu'elle a toujours vécu avec son papa, sans mère, sauf que le sien a l'air beaaaucoup plus laxiste que celui de Prudence Mdr) (bon par contre le champagne c'est trop raffiné pour elle, elle est déçue qu'elle ne s'appelle pas Prudence Bière Mdr)
Vivement la suite et rebienvenue!!! Chou


Come on, dance !
Come on, dance, Jump on it, If you sexy then flaunt it, If you freaky then own it, Don’t brag about it, come show me !

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mar 21 Juin - 22:09


Colette a écrit:
(ah oui, et puis, et puis...  LUUUUUNE QUI LA HAUT S'ALLUUUME SUUR LE TOIT DE PARIIIIS *décède devant Notre-Dame de Paris, Bruno Pelletier, et....  *)

MAIS JE PLUSSOIE CETTE RÉFÉRENCE !  Fan Fan Fan

bienvenue à nouveau jeune fille, ça promet bien fort, ce nouveau personnage !
bonne chance pour la suite de ta fiche Love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fons
E. Gaspard Moreau
Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 222
Date d'inscription : 22/04/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mer 22 Juin - 1:26

Tu sais déjà pertinemment ce que je pense de Daisy, ah la la, vraiment hyper moche Wut (S'il vous plait, aidez-moi à trouver ma crédibilité, je l'ai perdue Sem)

Et puis, j'adore déjà sa psycho, je sens aussi que je vais adorer le djinn et l'histoire, j'ai trop hâte de voir ça et de pouvoir RP avec. Ça fait teeeeeellement longtemps qu'on a pas RP Sem

*part en kidnappant Prue Mdr*

...

*revient kidnapper Colette aussi quand même Wut*

:apo:




Try Harder
Il contemplait le cadavre du cervidé. S'il avait été un véritable homme des bois, il s'en serait découpé un steak. Il s'assit, mangea un Snickers, et comprit qu'il n'était vraiment pas un homme des bois - Neil Gaiman
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
A. Prudence Champagne
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t982-prudence-champagne-just-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mer 22 Juin - 9:11

Mercii !! Tous !! Ca me fait super plaisir si ca vous plait  Pelle

Faustine : Un lien, des liens. Pleins de liens  Boogy  Thanks ! Je vais essayer de faire vite  Chou

Logan : Merci tout plein !!  Heart  Je suis certaine qu'on va trouver un lien du tonnerre  Han  Al

Colette : Oh merci  Brille Je suis super contente si mes choix te plaisent  Boogy  J'hesite pas, promi et je vais tout faire pour etre a la hateur  Chou  Et My god. Bruno Pelletier.. Mais cette chanson me fait pleurer tellement elle est belle  TT  J'ai cru un instant que je m'etais trompe dans les paroles, mais en fait non, je commence juste par la fin  Mdr #TeamNDP

Cha' : Owi du Champagne ! Cha en aura  Robert Merci Heart

Cirilla : cela voudrait-il dire que tu n'as pas vu Star Wars ?  Sem En tout cas ravie que le debut de fiche te plaise ! J'ai la pression pour le Djinn  Niark  ( En vrai il est deja commence, mais j'ai ete attraper par Got alors bon..  Al  ) Hmm. Prudence Biere. Ahahah. ca aurait ete tellement drole  Mdr

Diane : #TeamNDM   Mdr  Heart  Merci  Puppy

Gaspard : Ca fait trop longtemps. Une eternite, une vie  :wha:  On va se rattraper mon chou, t'inquiete, wesh  Al  Fire  :apo:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin ¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t96-perle-our-shell-could-spi
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 5534
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mer 22 Juin - 15:08

Rebienvenue avec la douce Daisy Yes Gaspard ramène Prudence, on veut la suite de la fiche Wut Entre le champagne et le vin des de Vienne vous devriez faire des bébés Owai ils seraient beaux et puis quel business en devenir Mdr Sem Je dis ça je ne dis rien Sem



—  Is it running in our blood  —

Underneath it all, we're just savages
Hidden behind shirts, ties and marriages
How could we expect anything at all
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Délégué des Autumnus
A. Basile de Villeneuve
Délégué des Autumnus
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t144-basile-molten-eyes-and-a
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 2810
Date d'inscription : 15/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Mer 22 Juin - 16:20

Pruuuuuue Chou Chou Te voilà enfin ! :wha: Et quel joli début de fiche je suis déjà sous le charme Owai Et puis Daisy quoi, je plussoie Cha là-dessus, c'est Daisy. asjhdkjgfg. Han Han J'attends aussi avec impatience la suite de ta fiche, vivement que tu sois validée qu'on se prévoit un rp et tout et tout ! Yes Bon courage ma belle et rebienvenue ! Squiz


Your love is fire
It's way too soon, way too soon to fall for you. 'Cause I'm way too high, way too high, high on you. We do the same old things and it's always new ▬ You drive me wild but I play it cool. You take your time, you blow my mind.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
M. Alex Butler
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t449-alex-butler-la-passion-e
Identité magique
Who wears the crown ? : Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde. @T
Messages : 731
Date d'inscription : 19/12/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Jeu 23 Juin - 1:32

Perle : Merci !! Heart Gaspard veut emmener Prue' pecher en plus et chanter des chansons paillardes dans un PMU Sem Owai Love Moi aussi je veux. Avec Joseph, je veux Sem Bulle

Basile : Ouiiii, enfiiin la ! Mieux vaut tard que jamais hein ! Mdr C'est vrai que Daisy est lksejfl. Je l'aime de plus en plus !! Puppy OWIII Niark Je vais me depecher Potté Graou


 
Tell me, tell me that you want me and I’ll be yours completely, for better or for worse. I know, we’ll have our disagreements, be fighting for no reason. I wouldn’t change it for the world..



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueur numéro 1 de polo ailé de la saison Aestas
J. Valentin Bellamy
Joueur numéro 1 de polo ailé de la saison Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t318-valentin-a-genoux-proste
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 797
Date d'inscription : 09/11/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Lun 27 Juin - 10:20

:apo:

Elle a une fille Prudence non ? Après tout, on dit bien que Prudence est mère de Sûreté. Mdr T'es joli choix de prénom ! Han et en plus Valou va pouvoir se permettre de la taquiner Al J'espère que tu vas te plaire à la jouer :apo:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aestas
M. Alex Butler
Aestas
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t449-alex-butler-la-passion-e
Identité magique
Who wears the crown ? : Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde. @T
Messages : 731
Date d'inscription : 19/12/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Lun 27 Juin - 12:45

Tu l'as cherché longtemps celle ci, non ? Mdr
Merci VALENTIN BELLAMY ! On va trouver un lien du tonnerre :apo: Heart


 
Tell me, tell me that you want me and I’ll be yours completely, for better or for worse. I know, we’ll have our disagreements, be fighting for no reason. I wouldn’t change it for the world..



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portoloins
Identité magique
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Lun 27 Juin - 13:38

Hihi

On pourra trouver plein de choses à se raconter entre familles viticoles (quoi ? non je .. Théo Wut )

Courage pour tout ce qui te reste à faire et la validation !

Sinon, tu savais qu'Hercule avait banni les femmes de certains de ses cultes parce que l'une d'entre elle n'avait pas voulu ouvrir un tonneau de vin pour lui ? Yeah

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Président du Club de Danse
C. Yvon de Villeneuve
Président du Club de Danse
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t101-yvon-j-prend-l-amour-en-
Identité magique
Who wears the crown ? :  There is both me and my silhouette. I hope that on the days you find me and all I am are darkened lines, you still are willing to be near me.
Messages : 1807
Date d'inscription : 13/10/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Lun 27 Juin - 16:28

PRUDENCEEEEEEEEE !!!! HanHanHugPelle

Comme elle est belleeeeeeeeee !!! Brille Et pis j'adore sa personnalité ! Hihi (J'ai eu des idées louches cela dit, quant à son envie de découverte et sa curiosité, tu vois ce que je veux dire. Huhu) AHEM, en plus avec la bouille de Daisy ! oijhbvghbjik Trop joliiiiiiie ! Chou Et puis j'aime l'idée de vouloir regagner son titre et tout, BREF ELLE EST TROP BIEN OK! Nous faudra des liens !!! WehWeh

ENCORE REWELCOMEEEEEEEEEUH !!! :apo: Happy :apo:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fons
A. Solène Paradis
Fons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 847
Date d'inscription : 15/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Lun 27 Juin - 19:33

Je ne connais pas l'actrice parce que je ne sais pas vivre, mais j'aime ce que je lis de ton nouveau personnage. Chou Chou  Du prénom à la famille, tout est tissé à la perfection.  Aw Comme Lulu, je te souhaite un bon courage pour ce qu'il reste, pour la validation, et un rebienvenue également. Hug



i'm searching for something that i can't reach.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
A. Prudence Champagne
Joueuse numéro 1 de polo ailé de la saison Hiemes
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://djinn-jinxed.forumactif.org/t982-prudence-champagne-just-
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2016
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Lun 27 Juin - 23:24

Lucain : on pourra en effet! Hihi Merci !! Heart Ce Hercule alors Gnoe

Yvon : Merciiiii !! Pelle Ahahah, je crois voir en effet ! Hoho Des liens. Des lien Gaga

Solène:  Merci beaucoup Solène, je suis vraiment ravie que cette présentation  te plaise  !! Hug2 Oh. Et je vais débarquer bientôt sur ta fiche pour te demander des liens ! :apo:



   

   But never let the pressure overpower the fun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Beauxbâtons
La Directrice
Beauxbâtons
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur
Identité magique
Who wears the crown ? :
Messages : 436
Date d'inscription : 06/08/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: Re: Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »   Lun 27 Juin - 23:28


Doux flocon de neige qui, emporté par la brise, peut parfois retrouver le droit chemin de son coeur. A la poursuite de ses envies et de ses plaisirs, il virevolte au gré du vent, comme poussé par le souffle froid de l'hiver ! Bienvenue chez toi, joli petit flocon  
Veuillez recevoir nos plus sincères félicitations pour votre sélection parmi les  HIEMES ! Vous voici à présent un(e) sorcier-ière à part entière de cette prestigieuse Académie et en tant que tel(le), nous vous invitons à transmettre et vérifier vos données personnelles dans les différents registres des listings. Cette section vous offrira également la possibilité de déposer des candidatures afin d'espérer décrocher un poste à responsabilité parmi les Maîtres et Délégués au sein de cet établissement ou encore de vous faire connaître de ses résidents en tant que joueur de Polo ailé. A savoir qu'il est toutefois toujours plus judicieux de participer quelque peu à la vie scolaire avant d'en faire la demande. Si cette fiche n'est pas la première, merci de bien vouloir référencer votre double compte en remplissant ce parchemin de votre plus belle plume. Avant de débuter le Rôle Play, n'hésitez pas à vous référer aux Points Cardinaux pour y inaugurer au Nord une Fiche de Personnage rassemblant à la fois les différents liens à nouer au cours de cette scolarité ainsi qu'une liste des récits qui en ponctueront l'aventure. L'Ouest regroupe les Bulletins des étudiants et la respectabilité des enseignants qui sont à consulter et compléter. Toutes les demandes et requêtes particulières seront à formuler à l'Est. Le Sud, quant à lui, vous informera sur toutes les spécificités que les points de vote et de RP ont à offrir dans le jeu. Sur ces quelques mots, il ne vous reste à présent plus qu'à explorer cette majestueuse bâtisse pour que la magie puisse opérer !
Revenir en haut Aller en bas
 

Prudence, Champagne | « Just because these are alternatives doesn’t mean they apply to you. »

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Djinn Jinxed ::  :: Le Cadran des Saisons :: Bienvenue à Beauxbâtons-